Juif.org - Infos - Diplomatie Juif.org : toute l'actualit矤'Israꪠet du monde Juif sous forme de news, vid讳, photos et d'opinions! Wed, 23 Aug 2017 15:32:51 +0200 http://www.juif.org Netanyahou à Poutine : le rôle croissant de l'Iran en Syrie menace Israël - Juif.org

Le rôle croissant de l'Iran en Syrie représente une menace pour Israël, le Moyen Orient et le monde, a déclaré mercredi le premier ministre Benyamin Netanyahou au président russe Vladimir Poutine.

"Monsieur le président, avec des efforts conjoints nous battons l'Etat Islamique, et c'est une chose très importante. Mais ce qui est mauvais, c'est que où le groupe Etat Islamique vaincu disparaît, l'Iran prend place," a déclaré Netanyahou à Poutine lors de discussions à la station de Sotchi sur la mer Noire.

"Nous ne pouvons pas oublier pour une seule minute que l'Iran menace chaque jour d'anéantir Israël," a dit Netanyahou. "Il (l'Iran) abrite des organisations terroristes et sponsorise et soutient le terrorisme."

Netanyahou a également déclaré que "l'Iran est déjà sur le point de contrôler l'Irak, le Yémen, et dans une large mesure, contrôle en pratique le Liban."

Netanyahou était accompagné lors de sa rencontre par le chef du Mossad et le chef du conseil national de sécurité d'Israël.

La réunion entre les dirigeants israélien et russe est la neuvième qui a lieu en l'espace de deux ans, donc cinq ont eu lieu en Russie, alors qu'Israël s'efforce de repousser toute nouvelle menace posée par l'Iran à ses portes.

Au cours des dernières semaines, Israël a été régulièrement en contact avec le Kremlin et la Maison Blanche, au milieu de craintes sur la présence de l'Iran dans la zone dans le cas où américains et russes finalisent un futur accord pour mettre fin au conflit en Syrie.

Les espoirs israéliens ont été mis à mal la semaine dernière après qu'une délégation de hauts responsables sécuritaires israéliens envoyés à Washington n'ait pas réussi à obtenir l'engagement des américains d'assurer l'inclusion d'une telle clause, exigeant le retrait complet et l'exclusion des forces iraniennes du pays.

Netanyahou a discuté plusieurs fois par téléphone de la question avec Poutine et le secrétaire d'état américain Rex Tillerson. De même, les délégations sécuritaires d'Israël ont également discuté de la question avec leurs homologues américains à plusieurs reprises.

Jeudi, cependant, la délégation israélienne a quitté les discussions à Washington, préoccupée par le fait que l'Iran est maintenant sur le point de construire des bases navales, aériennes et terrestres en Syrie, et a averti qu'une telle réalité constituerait le franchissement d'une ligne rouge avec laquelle Israël ne serait pas capable de vivre.

Wed, 23 Aug 2017 13:19:35 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/219019,netanyahou-a-poutine-le-role-croissant-de-l-iran-en-syrie-menace.php JW-NEWS-219019
"Un rendez-vous plus important pour Poutine que pour Netanyahou" - Juif.org

Le premier ministre Benyamin Netanyahou rencontrera demain (mercredi) le président russe Vladimir Poutine. Les deux dirigeants devraient discuter des récents développements dans la guerre civile syrienne, y compris les tentatives de l'Iran d'établir des bases militaires en Syrie.

Zvi Magen, ancien ambassadeur d'Israël en Russie et actuel chef du programme de recherche russe à l'institut d'études sur la sécurité nationale (INSS), a discuté de la prochaine rencontre entre les deux dirigeants dans une interview avec Aroutz Sheva.

Selon Magen, cette réunion visera à obtenir des résultats plutôt qu'à finir par des déclarations vides. "Le contexte est clair : la Russie est en charge des affaires en Syrie et le fait en coordination avec les Etats-Unis, qui a donné à la Syrie le mandat de le faire, y compris sur la question iranienne," a-t-il dit. Il a rappelé que, lorsque la délégation israélienne à Washington a présenté des plaintes concernant l'accord de cessez-le-feu syrien, ses homologues leur ont dit que la question était dans les mains de la Russie.

Cependant, Magen note également qu'Israël est actuellement la nation la plus puissante de la région, et ce fait donne à la Russie un intérêt à s'entendre avec Israël. C'est pourquoi, explique Magen, Poutine a pris l'habitude de rencontrer Netanyahou depuis que la Russie s'est impliquée dans le conflit syrien. Selon lui, Poutine comprend la puissance militaire d'Israël et ne veut pas être entrainé accidentellement dans un conflit avec l'état hébreu.

Magen mentionne également le commandant sortant de la force aérienne israélienne, qui a déclaré qu'Israël a effectué environ 100 raids aériens en Syrie au cours des dernières années. Il a déclaré que c'est un autre signe de la domination militaire israélienne dans la région.

A la lumière de ces faits, Magen dit que la rencontre entre Netanyahou et Poutine est surtout dans l'intérêt de Poutine, car il est important pour lui de "réglementer" les mouvements de la nation la plus puissante de la région, alors que cela fait peu de différence pour Israël, surtout dans ses relations futures avec l'Iran et son valais libanais, le groupe terroriste Hezbollah. La Russie ne sera pas en mesure d'accepter une réalité dans laquelle Israël est contraint d'attaquer les positions permanentes de l'Iran et du Hezbollah en Syrie même après la fin de la guerre civile.

Interrogé sur la pression possible que Poutine pourrait exercer sur Netanyahou, Magen a déclaré : "il a essayé d'exercer des pressions sur Netanyahou, cela vient avec la profession, mais nous exerçons également des pressions. Nous avons également la capacité d'exercer des pressions. La capacité de faire plus de mal que tous les autres, et personne ne veut avoir à faire à nous. Nous avons le pouvoir."

Il a souligné que la Russie s'intéresse clairement à la prévention de frictions et aux atteintes à ses intérêts. "La Russie est impliqué militairement, mais son pouvoir est limité. Elle compte 40 avions, des défenses, et c'est tout."

Sur les résultats possibles de la réunion, Magen a dit qu'à son avis, et ce n'est qu'une évaluation, les parties parviendront à un accord de compromis dans lequel, vu que "la Russie ne peut pas expulser les iraniens même si elle ne les aime pas, elle doit s'engager à surveiller les iraniens et à maintenir certaines lignes rouges tout en prenant leur cause sous ses auspices. Les Russes ont l'intention d'être présents dans les prochains accords, tandis qu'Israël aura la liberté d'action si les choses vont au-delà de ce qui est attendu. C'est un compromis parce qu'Israël dit actuellement qu'il ne pourra tolérer les iraniens en Syrie dans aucun cas, mais il faudra accepter une situation dans laquelle les iraniens seront sous contrôle de la Russie."

Tue, 22 Aug 2017 19:39:13 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/219015,un-rendez-vous-plus-important-pour-poutine-que-pour-netanyahou.php JW-NEWS-219015
Un ministre soudanais demande l’ouverture des relations diplomatiques avec Israël ! - JSS News

Mubarak Fadil Al-Mahdi, le ministre soudanais de l’investissement étranger, a exprimé son soutien aux relations avec Israël et à la normalisation des relations entre les deux pays.

Le ministre a déclaré: « Les Palestiniens ont normalisé leurs relations avec Israël. Même le mouvement du Hamas parle avec Israël. Les Palestiniens reçoivent de l’argent d’Israël et de l’électricité d’Israël. Les Palestiniens parlent avec Israël. Ils ont des désaccords, mais ils parlent avec eux. »

Tue, 22 Aug 2017 15:11:20 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/219013,un-ministre-soudanais-demande-l-ouverture-des-relations-diplomatiques.php JW-NEWS-219013
L'ONU va publier une liste noire des entreprises travaillant dans les implantations - Juif.org

Le haut commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme (…), Zeid bin Raad Zeid al-Hussein, prévoit de publier d'ici la fin de l'année une liste noire des entreprises internationales qui fait affaire dans les implantations juives de Judée Samarie, Jérusalem Est et du Golan, a rapporté lundi The Washington Post.

Le commissaire a déjà soumis un projet de liste aux pays dans lesquels ces entreprises sont implantées afin qu'elles puissent donner leur réponse d'ici le premier septembre.

Selon le Post, plusieurs sociétés américaines figurent sur la liste : Caterpillar, TripAdvisor, Priceline et Airbnb. L'administration Trump exerce une pression sur l'ONU pour que la liste ne soit pas publiée.

Israël et les Etats-Unis s'opposent fermement à la publication d'une telle liste et ont mené une longue campagne pour déjouer sa publication, affirmant que cette liste sert de prélude au boycott d'Israël.

"Ces types de résolutions sont contre-productifs et ne font rien pour avancer le règlement des problèmes israélo-palestiniens," a déclaré la porte-parole du département d'état, Heather Nauert.

L'ambassadeur d'Israël à l'ONU, Danny Danon, a qualifié la liste "de geste embarrassant", ainsi que de "l'expression de l'antisémitisme moderne qui rappelle les périodes les plus sombres de l'histoire."

Il a ensuite accusé le commissaire des Nations Unies pour les droits de l'homme de devenir "le membre le plus actif du mouvement BDS dans le monde" qui a pour but de "nuire à l'état d'Israël au lieu de faire son travail."

Danon a appelé la communauté internationale et l'ONU à "arrêter immédiatement ce mouvement dangereux".

Lors d'une réunion du conseil des droits de l'homme de l'ONU en juin, l'ambassadrice des Etats-Unis à l'ONU, Nikki Haley, a critiqué les plans pour compiler une telle base de données, l'appelant "honteuse".

"Mettre sur liste noire des entreprises sans même examiner leurs pratiques d'emploi ou leurs contributions à l'autonomisation locale, mais plutôt basée entièrement sur leur emplacement dans des zones de conflit, sont contraires aux lois du commerce international et à toute définition raisonnable des droits de l'homme. C'est une tentative de donner un cachet d'approbation international au mouvement antisémite BDS. Cela doit être rejeté," a déclaré Haley.

Tue, 22 Aug 2017 09:01:41 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/219010,l-onu-va-publier-une-liste-noire-des-entreprises-travaillant-dans-les.php JW-NEWS-219010
Mordechai se moque d’Abbas qui envoie de l’aide médicale au Venezuela et pas à Gaza - Times of Israel

Un général israélien a sèchement critiqué le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas lundi après que celui a envoyé de l’aide médicale au Venezuela alors qu’il a réduit drastiquement son assistance à la bande de Gaza assiégée.

« Nous attirons l’attention de l’Autorité palestinienne sur le fait qu’aller de Ramallah à Gaza ne prend qu’une heure tandis que la distance entre le Venezuela et Ramallah est de plus de 10 000 kilomètres », a écrit le coordinateur des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT) Yoav Mordechai sur sa page Facebook officielle.

Le COGAT est le département du ministère de la Défense qui a la charge des affaires civiles palestiniennes.

Dimanche, le ministre des Affaires étrangères de l’AP, Riyad al-Maliki, et le ministre de la Santé Jawad Awwad ont annoncé qu’ils allaient faire parvenir trois cargaisons d’aide médicale au Venezuela, notamment des antibiotiques, des médicaments pour soigner les maladies chroniques et « tout ce qui est nécessaire pour les cas urgences ».

Tue, 22 Aug 2017 07:38:04 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/219009,mordechai-se-moque-d-abbas-qui-envoie-de-l-aide-medicale-au-venezuela.php JW-NEWS-219009
Russie/Israël: un mémorial de la Shoah au coeur d'une crise diplomatique - i24 News

L'ambassadeur d'Israël à Moscou, Gary Koren, a été convoqué en fin de semaine au ministère russe des Affaires étrangères suite à la décision de la Pologne de ne pas autoriser la Russie à participer à la construction d'un musée et d'un lieu commémoratif pour les victimes du camp d'extermination de Sobibor, rapporte dimanche le site Ynet.

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a déclaré lors d'une interview télévisée en Russie que "la position d'Israël - qui soutient l'exclusion de la Russie du projet - est à la limite d'une trahison historique".

Alors que l'avertissement russe semble avoir été validé par le président Vladimir Poutine, Israël s'est empressé de préciser qu'il n'était pas opposé à la participation de Moscou dans le projet.

Sun, 20 Aug 2017 17:04:52 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218991,russie-israel-un-memorial-de-la-shoah-au-coeur-d-une-crise.php JW-NEWS-218991
Prochaine rencontre entre Netanyahou et Poutine au sujet de la Syrie - Juif.org

Le premier ministre Benyamin Netanyahou devrait rencontrer mercredi le président russe Vladimir Poutine dans la station balnéaire russe de Sotchi pour discuter de l'accord de cessez-le-feu en Syrie, auquel Israël s'oppose, car cela permettrait de cimenter la présence de l'Iran et des terroristes chiites dans le pays.

Ce sera la sixième rencontre entre les deux dirigeants au cours des deux dernières années sur l'implication de la Russie dans la guerre civile syrienne.

Le cabinet du premier ministre a déclaré que Poutine et Netanyahou discuteront des derniers développements dans la région.

"Au cours des deux dernières années, le premier ministre Netanyahou a rencontré le président russe Poutine tous les quelques mois pour discuter des questions bilatérales et régionales, et pour éviter les frictions entre les forces aériennes israéliennes et russes en Syrie, jusqu'à présent avec succès," dit la déclaration du bureau du premier ministre.

Le ministre russe des affaires étrangères, Serguei Lavrov, a récemment déclaré que Moscou ferait tout son possible pour tenir compte des intérêts sécuritaires d'Israël en Syrie.

Au cours des dernières semaines, Israël s'est entretenu avec la Russie et les Etats-Unis dans le but de modifier l'accord à venir afin de minimiser la présence iranienne en Syrie.

Netanyahou a discuté à plusieurs reprises par téléphone avec Poutine et avec le secrétaire d'état américain Rex Tillerson, tandis que les responsables de la défense israélienne ont également discuté de la question avec leurs homologues américains en personne.

Une délégation israélienne dirigée par le directeur du Mossad, Yossi Cohen, a tenu des discussions sur la question à Washington jeudi avec des équipes américaines dirigées par le conseiller américain à la sécurité nationale, H. R. McMaster, et l'envoyé du président Donald Trump au Moyen Orient, Jason Greenblatt.

La délégation israélienne a exprimé la préoccupation de Jérusalem sur l'Iran qui espère établir des bases militaires, aériennes et navales en Syrie, signifiant qu'il s'agissait d'une ligne rouge pour Israël.

Sun, 20 Aug 2017 10:35:06 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218988,prochaine-rencontre-entre-netanyahou-et-poutine-au-sujet-de-la-syrie.php JW-NEWS-218988
Abbas félicite la Corée du Nord à l'occasion de la "journée de la libération" - i24 News

Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a félicité mardi le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un à l'occasion de la "journée de la libération" de son pays dans un contexte de tensions entre Pyongyang et Washington, a rapporté le Times of Israel.

"Le peuple coréen a offert les sacrifices les plus précieux pour sa liberté et sa dignité", a déclaré Mahmoud Abbas dans un télégramme adressé à Kim Jong-Un, selon le site officiel palestinien Wafa.

La déclaration du président de l'AP survient alors que le leader nord-coréen a déclaré mardi qu'il mettrait sur pause son projet de tirs de missiles près de l'île américaine de Guam, dans le Pacifique, mais a averti que cet exercice hautement provocateur irait de l'avant en cas de nouvelles "actions irresponsables" de Washington.

Wed, 16 Aug 2017 08:18:52 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218942,abbas-felicite-la-coree-du-nord-a-l-occasion-de-la-journee-de-la.php JW-NEWS-218942
Coulées de boue: Israël va envoyer de l'aide humanitaire en Sierra Leone - i24 News

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a annoncé lundi qu'Israël enverrait de l’aide en Sierra Leone à la suite des éboulements et des coulées de boue qui ont fait des centaines de morts et des milliers de sans-abris.

Israël ne disposant pas d'ambassade dans le pays, le ministère israélien des Affaires étrangères a indiqué qu'il transférera des médicaments, de l'eau potable et des couvertures pour aider les sinistrés via l'ambassade du Sénégal.

Tue, 15 Aug 2017 11:32:15 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218932,coulees-de-boue-israel-va-envoyer-de-l-aide-humanitaire-en-sierra.php JW-NEWS-218932
Face aux sanctions, l'Iran menace de quitter l'accord nucléaire - France24 - moyen-orient Mardi, l'Iran a menacé de quitter l'accord nucléaire avec les grandes puissances si les États-Unis continuaient leur politique de "sanctions et coercition". Tue, 15 Aug 2017 10:04:04 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218934,face-aux-sanctions-l-iran-menace-de-quitter-l-accord-nucleaire.php JW-NEWS-218934 Netanyahou planifie des visites historiques en Argentine et au Mexique - Juif.org

Benyamin Netanyahou prévoit des voyages en Argentine et au Mexique en septembre, qui feront de lui le premier ministre israélien en activité à visiter l'Amérique latine.

Netanyahou devrait visiter la région avant de partir pour New York pour s'adresser à l'assemblée générale des Nations Unies le 19 septembre, selon le Jérusalem Post. Il reviendra en Israël pour Rosh Hashana le 20 septembre.

"L'Amérique latine a toujours été amicale avec Israël, mais je pense que nous sommes dans une position où ces relations peuvent avancer bien plus loin," a dit Netanyahou au président du Guatemala, Jimmy Morales, à l'automne dernier.

Le Jérusalem Post a noté que le voyage coïnciderait avec le 70e anniversaire du vote sur le plan de partition de l'ONU, lorsque 13 pays d'Amérique latine et des Caraïbes ont été parmi les 33 états membres qui ont voté en faveur de l'indépendance d'Israël.

Les liens entre Israël et l'Argentine se sont considérablement améliorés depuis que Mauricio Macri a remporté la présidence en 2015.

Le voyage au Mexique envoie également un signal que son abstention dans les votes anti-israéliens de l'UNESCO l'année dernière, ainsi que les frictions qui ont suivi un tweet de Netanyahou concernant l'efficacité du mur frontalier entre les Etats-Unis et le Mexique, préconisé par Donald Trump, n'empêchent pas les liens entre les deux pays.

Le Brésil, la plus grande nation d'Amérique latine et le foyer de quelques 120 000 juifs, n'est pas dans l'itinéraire de Netanyahou.

"Les problèmes politiques sont des problèmes internes, mais si un premier ministre israélien se rend au Brésil, il préfère que le gouvernement soit stable, car aucune délégation ne veut présenter un projet qui, après un mois, pourrait changer," a déclaré Yossi Sheli, l'ambassadeur d'Israël à Brasilia.

Le Brésil connaît un haut taux de chômage et une instabilité sociale.

Sheli a ajouté qu'il croyait que les deux derniers président brésiliens, Lula da Silva et Dilma Roussef, étaient "contre l'état d'Israël".

Mon, 14 Aug 2017 21:12:04 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218929,netanyahou-planifie-des-visites-historiques-en-argentine-et-au-mexique.php JW-NEWS-218929
Netanyahou : il est temps que les kurdes aient leur propre état - Juif.org

Le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a offert un rare soutien à l'indépendance kurde, déclarant à une délégation de 33 députés américains républicains en visite qu'il était en faveur d'un état indépendant pour les "hommes courageux et pro-occidentaux qui partagent nos valeurs", a rapporté le Jérusalem Post.

Netanyahou a traditionnellement évité d'exprimer des sentiments en faveur des kurdes pour éviter d'offenser la Turquie, qui a une grande minorité kurde et qui mène une guerre contre toute idée d'indépendance pour le Kurdistan.

La dernière fois que Netanyahou a publiquement soutenu les kurdes était en 2014, quand il a déclaré que "c'est a nous de soutenir l'aspiration des kurdes à l'indépendance" et de les appeler "des combattants qui ont prouvé leur engagement politique et leur modération politique, et qui sont également dignes de leur propre indépendance politique."

Les kurdes sont une des plus grandes minorités ethniques apatrides au monde et vivent en Syrie, en Irak, en Iran et en Turquie.

Un referendum pour l'indépendance du Kurdistan irakien aura lieu en septembre 2017. L'ancien député Likoud Gidéon Saar, qui est vu comme l'héritier potentiel de Netanyahou, a exhorté Israël à soutenir l'indépendance du Kurdistan, déclarant au mois de juin que "ils ont prouvé pendant des décennies être un partenaire stratégique fiable pour nous."

Mon, 14 Aug 2017 10:29:11 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218924,netanyahou-il-est-temps-que-les-kurdes-aient-leur-propre-etat.php JW-NEWS-218924
Jordanie : la délégation israélienne ne reviendra pas - Juif.org

Le journal jordanien Al-Dustour a cité des sources officielles dans le gouvernement jordanien disant que la Jordanie ne permettrait pas le retour de la délégation de l'ambassade d'Israël, dirigée par l'ambassadeur Schlein, à Amman.

Selon Kan, le journal a rapporté ce matin que le gouvernement jordanien avait envoyé un avis au gouvernement israélien, demandant qu'il retarde le retour de la délégation.

Le journal jordanien a déclaré que la Jordanie critique vivement le comportement du premier ministre Benyamin Netanyahou lorsqu'il a choisi d'étreindre le garde de sécurité qui a abattu deux jordaniens après avoir été attaqué. A la lumière de ces tensions, la délégation israélienne ne pourrait pas retourner à Amman, à moins que des garanties soient accordées pour que le garde de sécurité soit mis sous enquête et traduit en justice.

Jusqu'à présent, des demandes de ce type ont été soulevées dans les medias jordaniens et au parlement jordanien, mais le gouvernement jordanien n'a pas exprimé une telle position. Maintenant, la demande semble avoir acquis un statut officiel.

Dans une interview donnée la semaine dernière, la ministre adjoint des affaires étrangères, Tzipi Hotovely, a soutenu que la position israélienne est que toute la délégation israélienne, y compris le garde de sécurité lui-même, retournerait normalement en Jordanie.

Cependant, il semble que cette position soit loin d'être réalisée.

Sun, 13 Aug 2017 10:02:15 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218917,jordanie-la-delegation-israelienne-ne-reviendra-pas.php JW-NEWS-218917
Zoabi interdite d'entrer en Russie - Juif.org

La député arabe israélienne Hanin Zoabi s'est vue refuser l'entrée en Russie vendredi.

Selon les rapports, Zoabi s'est vue refuser l'entrée par les responsables de l'aéroport de Moscou après qu'il ait été reconnu qu'elle ne possédait que son passeport diplomatique et n'avait pas le permis d'entrée nécessaire.

L'ambassade d'Israël en Russie a reçu une notification et a aidé Zoabi à entrer dans le pays. A la fin, elle a pu entrer en Russie…

Le ministère des affaires étrangères a déclaré en réponse : "l'ambassade d'Israël en Russie a reçu des informations et a tenté d'aider. Finalement, elle a été autorisée à entrer."

Zoabi, une extrémiste arabe élue à la Knesset, est connue pour ses déclarations et ses activités anti-israéliennes.

L'année dernière, le comité d'éthique de la Knesset l'a réprimandé sévèrement pour ses commentaires incendiaires lors d'un débat plénier concernant le rapprochement avec la Turquie.

Zoabi a commencé un chahut dans le Knesset quand elle a "célébré" l'accord avec la Turquie, qui comprenait le paiement de réparations aux familles des terroristes du Mavi Marmara éliminés par Israël.

Zoabi, qui était à bord de la flottille, a déclaré lors du débat de la Knesset que la signature de l'accord par Israël était une "admission de culpabilité de meurtre."

Il a également été signalé il y a plusieurs mois que Zoabi s'est rendue en Jordanie lors d'un voyage financé par la chaine de télévision a-Quds affiliée à l'organisation terroriste Hamas.

Le voyage de Zoabi a été approuvé par le comité d'éthique de la Knesset, qui est l'autorité chargée d'approuver les voyages des députés à l'étranger.

Sat, 12 Aug 2017 20:21:37 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218914,zoabi-interdite-d-entrer-en-russie.php JW-NEWS-218914
Leviathan: l'exportation de gaz vers l'Egypte pourrait se faire via la Jordanie - i24 News

Des milliards de mètres cubes de gaz naturel pourraient être expédiés d'Israël vers l'Egypte via la Jordanie en vertu d'un accord entre un géant égyptien de l'énergie et ses partenaires israéliens et américains qui exploitent le champ de gaz Leviathan, a révélé jeudi l'agence de presse Bloomberg.

Un gazoduc entre les deux pays - qui ont signé un accord de paix en 1979 - était inactif pendant des années suite à une série de sabotages fréquents et l'annulation d'un contrat d'exportation à l'initiative des importateurs égyptiens en 2012.

Après avoir rompu le contrat, l'Égypte a été condamnée en 2015 à une amende de 1,76 milliard de dollars par un tribunal international. La voie proposée passant par la Jordanie a été envisagée pour contourner les problèmes juridiques liés à cette amende, selon Bloomberg.

"Il existe en Méditerranée un grand potentiel pour qu'elle devienne une plateforme régionale et nous voulons être les partenaires d'Israël dans ce domaine", a déclaré Alaa Arafa le co-fondateur du groupe égyptien Delphinus Holdings.

Thu, 10 Aug 2017 19:39:41 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218902,leviathan-l-exportation-de-gaz-vers-l-egypte-pourrait-se-faire-via.php JW-NEWS-218902
Les pays arabes bloquent la route à Israël au Conseil de sécurité - RIA Novosti Plusieurs pays islamiques ont lancé des consultations pour empêcher l'adhésion d'Israël au groupe des membres non permanents du Conseil de sécurité des Nations unies. Thu, 10 Aug 2017 18:04:02 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218901,les-pays-arabes-bloquent-la-route-a-israel-au-conseil-de-securite.php JW-NEWS-218901 L’Autorité Palestinienne cesse ses livraisons de médicaments dans les hôpitaux de Gaza - JSS News

La situation dans les hôpitaux de Gaza devient de plus en plus désespérée... Et ce alors que le monde entier continu de fermer les yeux » sur « Mahmoud Abbas, ce grand homme de paix » qui commence à assassiner son propre peuple en ne lui fournissant plus l'aide dont il a besoin car à Gaza, on ne vote pas pour lui.

Wed, 09 Aug 2017 17:24:48 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218882,l-autorite-palestinienne-cesse-ses-livraisons-de-medicaments-dans-les.php JW-NEWS-218882
Une rencontre secrète sur la Syrie aurait eu lieu entre Tel-Aviv, Washington et Moscou - RIA Novosti Israël, les États-Unis et la Russie auraient tenu début juillet une série de négociations secrètes sur la création de zones de désescalade aux frontières israélo-syrienne et jordano-syrienne, selon un média israélien. Néanmoins, l'issue des pourparlers n'a pas satisfait aux revendications de Tel-Aviv. Wed, 09 Aug 2017 12:04:02 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218878,une-rencontre-secrete-sur-la-syrie-aurait-eu-lieu-entre-tel-aviv.php JW-NEWS-218878 Maison Blanche : la loi pour suspendre les financements de l’AP ne doit pas nuire aux efforts de paix - Times of Israel

La Maison Blanche a soutenu lundi un projet de loi qui suspendrait les financements versés à l'Autorité palestinienne (AP) en raison des paiements des terroristes et de leurs familles, mais a ajouté que l'administration travaillerait avec le Congrès pour garantir que la législation n'interfère pas avec les tentatives de négociation d'un accord de paix israélo-palestinien.

Jeudi, la commission des Relations étrangères du Sénat américain a adopté le Taylor Force Act, après avoir modifié la législation pour garantir que les financements de la coopération sécuritaire avec Israël et de l'aide humanitaire ne seraient pas concernés.

 

« Le président Trump a précisé qu'il pense que le programme palestinien qui fournit un soutien financier aux Palestiniens jugés coupables d'actes de terrorisme ou à leurs familles incite au terrorisme et doit cesser », a indiqué lundi un responsable de la Maison Blanche au Times of Israël, et que « l'argent des contribuables américains ne devraient pas être utilisés d'une manière qui soutient, même indirectement, le terrorisme. »

Tue, 08 Aug 2017 12:03:05 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218862,maison-blanche-la-loi-pour-suspendre-les-financements-de-l-ap-ne.php JW-NEWS-218862
Ramallah : le terroriste Mahmoud Abbas sous blocus israélien ? - Le Monde Juif

Le chef de l'entité terroriste « Autorité palestinienne », Mahmoud Abbas, a reçu lundi à Ramallah le roi Abdallah II de Jordanie.

C'est la première fois depuis un bref séjour à Ramallah en décembre 2012 que le souverain hachémite, atterri en hélicoptère dans la cour du palais présidentiel palestinien, effectue le court déplacement alors que c'est généralement le « raïs » palestinien qui parcourt les 70 kilomètres jusqu'à Amman.

Pour Samir Awad, professeur palestinien de sciences politiques, le roi entendait aussi « sortir le président Abbas de son isolement ». Ce dernier a suspendu la stratégique coopération sécuritaire avec Israël pendant la crise du Mont du Temple. Or M. Abbas doit coordonner ses mouvements avec Israël pour sortir de Ramallah.

Tue, 08 Aug 2017 07:29:01 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218858,ramallah-le-terroriste-mahmoud-abbas-sous-blocus-israelien.php JW-NEWS-218858