Juif.org - Infos - Diplomatie Juif.org : toute l'actualit矤'Israꪠet du monde Juif sous forme de news, vid讳, photos et d'opinions! Thu, 19 Oct 2017 03:29:36 +0200 http://www.juif.org Cisjordanie: 2.646 nouveaux logements approuvés par Israël - 20Minutes L'ONU a une nouvelle fois condamné l'initiative... Thu, 19 Oct 2017 03:04:02 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/219655,cisjordanie-2646-nouveaux-logements-approuves-par-israel.php JW-NEWS-219655 Conflit israélo-palestinien : les 7 conditions de Netanyahu au Hamas et à l’Autorité palestinienne - Le Monde Juif

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé mercredi que le gouvernement d’Israël ne mènera pas de négociations avec un gouvernement palestinien au sein duquel siège le Hamas, aussi longtemps que le groupe terroriste et l’Autorité palestinienne ne remplissent pas un certain nombre de conditions.

“Le Hamas doit reconnaitre Israël et cesser toute activité terroriste. Le Hamas doit déposer les armes. Le Hamas doit restituer les dépouilles des soldats israéliens et rapatrier les otages israéliens. Le Hamas doit rompre ses liens avec l’Iran”, a-t-il insisté.

Wed, 18 Oct 2017 21:00:25 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/219654,conflit-israelo-palestinien-les-7-conditions-de-netanyahu-au-hamas.php JW-NEWS-219654
La Russie accepte de garder l'Iran et le Hezbollah hors des frontières d'Israël - Juif.org

Le ministre russe de la défense, Sergei Shoigu, a déclaré a Israël que Moscou avait accepté d'étendre une zone tampon le long de la frontière israélo-syrienne, où les forces iraniennes et du Hezbollah ne seront pas autorisés à entrer, ont rapporté mercredi les medias arabes.

La déclaration attribuée à un diplomate israélien par l'Asharq Al-Awsat basé à Londres, dit que la Russie avait refusé la demande israélienne pour une zone tampon de 40 kilomètres, mais a exprimé son intention de prolonger une zone d'interdiction de 10-15 kilomètres. La Russie, qui considère l'Iran comme un acteur clé dans la résolution de la guerre en Syrie, a souligné à maintes reprises l'importance du rôle joué par la dictature islamique dans ce pays déchiré par la guerre.

Israël craint que l'Iran aide le Hezbollah à produire des missiles de précision et aide le Hezbollah et d'autres milices chiites à renforcer leur position sur le plateau du Golan.

Le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a publiquement critiqué un accord de cessez-le-feu écrit par les Etats-Unis et la Russie en Syrie, affirmant qu'il ne contient pas de dispositions visant à empêcher l'expansion de l'Iran dans la région. La Russie aurait rejeté une demande de Jérusalem pour une zone tampon de 40 kilomètres entre les hauteurs du Golan et toutes les milices soutenues par l'Iran en Syrie, en acceptant seulement de s'assurer qu'aucun combattant chiite ne s'approche de plus de 5 kilomètres de la frontière.

Selon le rapport d'Asharq al-Awsat, Shoigu a déclaré aux responsables israéliens que la demande de 40 kilomètres était irréaliste et que les troupes iraniennes et du Hezbollah ne s'étaient pas approchées des frontières israéliennes depuis l'entrée des troupes russes en Syrie, disant que la demande était "exagérée" et "superflue".

Les responsables israéliens ont exprimé à maintes reprises leurs préoccupations concernant la présence iranienne croissante sur ses frontières et la contrebande d'armes sophistiquées au Hezbollah depuis Téhéran, soulignant que ces deux points sont des lignes rouges pour l'état juif.

Quelques heures avant l'arrivée de Shoigu en Israël, des avions de combat israéliens ont détruit une batterie de missiles antiaériens syriens stationnée à une cinquantaine de kilomètres à l'est de Damas, qui avait tiré sur des avions israéliens dans l'espace aérien libanais.

Alors que la Russie était informée de l'incident en temps réel, d'après les sources israéliennes citées par Asharq al-Awsat, l'incident a mis un voile sombre sur la réunion et provoqué des tensions entre les responsables. Le rapport allègue que Shoigu l'a considéré comme "une opération hostile dangereuse qui a presque causé une crise grave."

Israël et la Russie ont mis en place un système de mécanisme en Syrie pour prévenir des affrontements accidentels entre les deux armées.

Le ministre de la défense, Avigdor Lieberman, qui a rencontré en privé Shoigu au quartier militaire général de Tsahal a Tel Aviv lundi soir, a déclaré que "nous n'interfèrerons pas dans les affaires intérieures de la Syrie mais nous n'autoriserons pas l'Iran et le Hezbollah à faire de la Syrie un avant-poste contre Israël, et nous n'autoriserons pas le transfert d'armes sophistiquées de l'Iran au Liban via la Syrie."

Lieberman quittera Israël mercredi soir pour une visite de quatre jours aux Etats-Unis pour rencontrer son homologue américain James Mattis. Lors de leur précédente réunion, les deux responsables de la défense ont discuté de questions telles que la guerre civile en Syrie et les menaces posées par l'Iran, et on pense que Lieberman demandera à Mattis que les Etats-Unis agissent contre l'enracinement croissant de l'Iran en Syrie.

Wed, 18 Oct 2017 18:25:41 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/219653,la-russie-accepte-de-garder-l-iran-et-le-hezbollah-hors-des.php JW-NEWS-219653
L'Unesco, «prisonnier d'une vision tiers-mondiste et anti-occidentale» - RIA Novosti Les États-Unis ont claqué la porte de l'Unesco, aussitôt suivie par Israël. En cause, le «parti-pris anti-israélien» de l'organisation. L'accusation est-elle fondée ou trahit-elle les a priori américains contre l'Unesco' À l'heure où les rapports de force évoluent dans les instances onusiennes, cette décision pourrait être lourde de conséquences. Wed, 18 Oct 2017 16:04:02 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/219648,l-unesco-prisonnier-d-une-vision-tiers-mondiste-et-anti-occidentale.php JW-NEWS-219648 Netanyahou appelle Zarif à supprimer son compte Twitter - i24 News

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a appelé mardi le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif à supprimer son compte Twitter, après que celui-ci a affirmé sur le réseau social que tous les Iraniens se tiennent derrière le corps des Gardiens de la révolution islamique.

Dans une vidéo publiée sur son propre compte Twitter, Netanyahou a affirmé : "j'aimerais savoir ce que les Iraniens pensent de ce tweet. Malheureusement, le régime leur interdit d'utiliser Twitter. Ironique, vous ne trouvez pas?".

Le Premier ministre israélien a affirmé avoir "une opinion plus élevée du peuple iranien que ses dirigeants", ajoutant qu'il ne croyait pas que les citoyens iraniens soient particulièrement fiers lorsque "les Gardiens de la révolution islamique assassinent des personnes innocentes dans le monde, et même en Iran".

Wed, 18 Oct 2017 16:01:46 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/219647,netanyahou-appelle-zarif-a-supprimer-son-compte-twitter.php JW-NEWS-219647
L'Iran met en garde l'Europe : pas de nouvelles conditions pour l'accord nucléaire - Juif.org

Un haut conseiller du chef suprême de la dictature islamique a mis en garde mardi les gouvernements européens contre l'imposition de nouvelles conditions à l'accord nucléaire.

"Dire qu'ils acceptent le JCPOA (accord sur le nucléaire) mais devraient négocier sur la présence régionale de l'Iran ou parler des missiles de défense de l'Iran est fixer des conditions au JCPOA, et ce n'est pas du tout acceptable," a déclaré Ali Akbar Velayati, le principal conseiller en politique étrangère de l'ayatollah Ali Khamenei.

"Ce n'est pas le droit des européens, le JCPOA n'a pas de conditions et il doit être mis en œuvre comme il a été signé," a-t-il ajouté.

Les commentaires de Velayati font suite à un appel téléphonique vendredi dernier entre le président français Emmanuel Macron et son homologue iranien Hassan Rouhani. Au cours de l'appel, Macron a déclaré que des pourparlers sur la sécurité régionale et le programme de missiles balistiques de l'Iran étaient nécessaires pour assurer la survie de l'accord nucléaire de 2015.

Sans se référer directement à Macron, Velayati a déclaré mardi que les dirigeants européens "devraient prendre plus de soin dans leurs remarques et leurs demandes".

En dépit des appels à de nouveaux pourparlers, Macron a fermement soutenu l'accord sur le nucléaire à la suite des menaces du président américain Donald Trump d'y mettre fin.

Les pays européens ont exprimé leur soutien à l'accord avec l'Iran même si Trump l'a critiqué.

La semaine dernière, Trump a annoncé qu'il ne certifierait pas le respect par l'Iran de l'accord nucléaire de 2015 et a annoncé que les Etats-Unis établiraient de nouvelles sanctions contre les Gardiens de la Révolution.

Les critiques de Trump sur l'accord nucléaire ont provoqué la colère des responsables iraniens, qui ont exhorté l'Europe à soutenir l'accord et défier toute réimposition de sanctions américaines sur la dictature islamique.

Wed, 18 Oct 2017 09:15:44 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/219639,l-iran-met-en-garde-l-europe-pas-de-nouvelles-conditions-pour.php JW-NEWS-219639
Israël pose ses exigences aux factions palestiniennes - Le Monde.fr Avant de reprendre les négociations avec les Palestiniens, le gouvernement de Benyamin Nétanyahou exige notamment du Hamas qu'il dépose les armes et reconnaisse Israël. Tue, 17 Oct 2017 21:04:01 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/219636,israel-pose-ses-exigences-aux-factions-palestiniennes.php JW-NEWS-219636 Israël refuse de parler à un gouvernement palestinien sans désarmement du Hamas - i24 News

Le gouvernement israélien refuse de négocier avec un futur gouvernement d'union palestinien qui comprendrait le Hamas si la formation islamiste ne rend pas les armes, ne renonce pas à la violence et ne reconnaît pas Israël, indique mardi un communiqué officiel.

Le cabinet de sécurité, traitant des affaires de sécurité, a également indiqué que le Hamas doit remplir plusieurs conditions avant de commencer des négociations avec les Palestiniens.

"Le gouvernement d'Israël ne mènera pas de négociations avec un gouvernement palestinien qui comprenne le Hamas, organisation terroriste qui appelle à la destruction d'Israël, aussi longtemps qu'il ne remplit pas les conditions" israéliennes, a dit le cabinet de sécurité dans son communiqué.

Il a conditionné toute discussion avec un gouvernement d'union palestinien à une rupture des liens entre le Hamas et l'Iran, une restitution des corps de soldats israéliens tués pendant la guerre de 2014 dans la bande de Gaza et la libération d'Israéliens retenus dans le territoire, dit le communiqué.

Tue, 17 Oct 2017 19:00:49 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/219635,israel-refuse-de-parler-a-un-gouvernement-palestinien-sans.php JW-NEWS-219635
Israël refuse de parler à un gouvernement palestinien sans désarmement du Hamas - La Libre Le gouvernement israélien refuse de négocier avec un futur gouvernement d'union palestinien qui comprendrait le Hamas si la formation islamiste ne rend pas les armes, ne renonce pas à la violence et ne reconnaît pas Israël, indique mardi un ... Tue, 17 Oct 2017 18:04:01 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/219633,israel-refuse-de-parler-a-un-gouvernement-palestinien-sans.php JW-NEWS-219633 Netanyahou à la Russie : nous n'accepterons pas l'Iran en Syrie - Juif.org

Le premier ministre Benyamin Netanyahou a déclaré mardi au ministre russe de la défense, Sergey Shoygu, qu'Israël n'autoriserait pas l'Iran à retrancher ses forces militaires en Syrie.

"L'Iran doit comprendre qu'Israël n'autorisera pas cela," a déclaré Netanyahou lors de leur réunion à Jérusalem, a laquelle assistait également le ministre de la défense, Avigdor Lieberman.

Toujours au cours de la réunion, Lieberman et Netanyahou ont également discuté de l'accord nucléaire iranien que le président Donald Trump a refusé de recertifier la semaine dernière.

Netanyahou a averti le ministre russe de la défense que si l'accord n'était pas modifié, l'Iran serait en mesure de constituer un stock d'armes nucléaires dans les 8-10 ans.

Avant la réunion, Shoygu, dans le cadre de son voyage de deux jours, a été accompagné par Lieberman lors d'une visite du mémorial de la Shoah à Jérusalem, Yad Vashem.

Shoygu est arrivé en Israël lundi soir pour donner le coup d'envoi d'une rare visite d'un tel responsable russe en Israël.

Son atterrissage est survenu dans le contexte d'une attaque de l'armée de l'air israélienne contre une batterie de défense antiaérienne syrienne lundi matin, qui avait plus tôt tiré un missile vers des avions militaires israéliens qui survolaient le Liban.

"C'est sa première visite, et comme première visite en tant que ministre de la défense, elle est d'une importance extraordinaire," a déclaré lundi Lieberman.

"Nous apprécions grandement nos relations avec la Russie, en particulier l'ouverture et la franchise. Nous ne sommes pas toujours d'accord mais nous parlons toujours franchement et ouvertement. Nous croyons que le moment où il y a un dialogue ouvert et franc, tous les problèmes peuvent être surmontés."

Un jour après la fin de la visite, Lieberman partira pour Washington afin de rencontrer le secrétaire américain à la défense, James Mattis. L'Iran et la Syrie devraient occuper la majorité de leurs conversations.

Tue, 17 Oct 2017 13:37:25 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/219630,netanyahou-a-la-russie-nous-n-accepterons-pas-l-iran-en-syrie.php JW-NEWS-219630
Israël empêchera l'Iran de déployer des bases militaires en Syrie - RIA Novosti Lors d'une réunion avec le ministre russe de la Défense, Benjamin Netanyahu a promis que son pays ne laisserait pas l'Iran s'implanter militairement en Syrie voisine. Tue, 17 Oct 2017 13:04:02 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/219629,israel-empechera-l-iran-de-deployer-des-bases-militaires-en-syrie.php JW-NEWS-219629 Israël étend temporairement la zone de pêche de la bande de Gaza - Times of Israel

Les autorités israéliennes ont annoncé qu’elles allaient étendre temporairement la zone de pêche palestinienne au large de la bande de Gaza.

A partir de mercredi, les pêcheurs du sud de Gaza pourront aller jusqu’à neuf miles nautiques de la côte, contre six auparavant, a indiqué dimanche un communiqué du COGAT, le Coordinateur des activités gouvernementales dans les territoires.

L’extension, pour une période de six semaines, doit « améliorer l’économie de la bande de Gaza », a déclaré l’organe du ministre israélien de la Défense.

Dans le nord de la bande de Gaza, la pêche reste interdite au-delà des six miles nautique.

Tue, 17 Oct 2017 12:16:15 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/219628,israel-etend-temporairement-la-zone-de-peche-de-la-bande-de-gaza.php JW-NEWS-219628
Des pays d'Europe se retournent contre Israël après des destructions en Cisjordanie - Le Monde.fr L'initiative inédite de sept pays, dont la France, fait suite au démantèlement d'installations scolaires et solaires qu'ils avaient financées à hauteur de 30 000 euros. Tue, 17 Oct 2017 12:04:02 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/219627,des-pays-d-europe-se-retournent-contre-israel-apres-des-destructions.php JW-NEWS-219627 Hamas-AP : à mesure que les questions sérieuses émergent, le sentiment de positivité s’estompe - Times of Israel

Lorsque les pourparlers de réconciliation entre les factions rivales du Hamas et du Fatah ont commencé la semaine dernière, les responsables des deux groupes n’hésitaient pas à qualifier l’atmosphère de « positive ».

Les deux parties ont signé un accord au Caire jeudi dans une ambiance festive. Dans l’accord, le Hamas a officiellement accepté d’abandonner la gouvernance de la bande de Gaza et de la remettre à l’Autorité palestinienne dirigée par le Fatah, en lui laissant notamment le contrôle des postes frontières. Il s’est également engagé à œuvrer en faveur d’un gouvernement d’unité palestinien.

Et pourtant, alors que les deux factions doivent encore évoquer les questions les plus épineuses, notamment celle de l’avenir de l’armée forte de 25 000 soldats du Hamas, il s’est avéré qu’au cours des dernières 24 heures, de hauts-responsables du Hamas ont fait des déclarations qui laisseraient entendre que les relations entre les deux parties connaissent une dégradation rapide.

Mon, 16 Oct 2017 19:07:53 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/219622,hamas-ap-a-mesure-que-les-questions-serieuses-emergent-le.php JW-NEWS-219622
Avec la nouvelle stratégie sur l’Iran, Trump s’aligne sur le scénario de Netanyahu - Times of Israel

Lorsque le président américain Donald Trump a souligné sa nouvelle stratégie pour contrer l’Iran lors d’un discours majeur prononcé vendredi, il a indiqué que ses points de vue avaient été formés « après des consultations extensives avec nos alliés », même s’il ne devait s’agir véritablement que d’Israël et de certains états du Golfe.

La majorité des alliés de l’Amérique – de manière plus notable, la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni – et autres puissances mondiales ont condamné de manière véhémente ce changement de tactique qui comprend une menace directe de mettre fin à l’accord sur le nucléaire iranien s’il n’est pas modifié de manière significative.

Seuls l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, le Bahreïn et Israël ont apprécié la nouvelle approche de confrontation adoptée par Washington vis-à-vis de l’Iran.

Mon, 16 Oct 2017 08:43:23 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/219611,avec-la-nouvelle-strategie-sur-l-iran-trump-s-aligne-sur-le-scenario.php JW-NEWS-219611
Netanyahou : "Trump a pris une décision historique et audacieuse sur l'Iran" - Juif.org

Le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a salué l'annonce faite vendredi par le président Donald Trump de ne pas re-certifier le respect par l'Iran du Plan d'Action Global Commun (JCPOA) de 2015, plus connu sous le nom d'accord nucléaire iranien.

Dimanche, Netanyahou a déclaré à Fox News que Trump avait pris une mesure "historique et audacieuse" pour empêcher l'Iran d'obtenir des armes nucléaires, une partie du défi plus large posé par le régime de Téhéran selon lui.

"L'Iran est le premier état terroriste de notre époque," a dit Netanyahou.

"Il pend les homosexuels, emprisonne les journalistes, subjugue les femmes, fomente le terrorisme à travers le monde. Avoir un tel régime, dont l'économie est 30 fois plus grande que celle de la Corée du Nord, avoir un régime voyou comme celui-là acquérir un arsenal d'armes nucléaires dans 10 ans, est une terrible folie."

"Je félicite donc le président d'avoir pris une décision historique et audacieuse pour éviter ce danger à temps. Il aurait pu cacher l'affaire sous le tapis, il aurait pu dire "cela ne se passera pas durant ma présidence, alors je vais laisser tomber." Mais il ne l'a pas fait, et il fait face à ce danger."

Citant le président Trump, Netanyahou a appelé les signataires du JCPOA à "le réparer ou y mettre fin, parce que cela pourrait être très, très dangereux s'il est appliqué."

Bien que Netanyahou ait été un adversaire farouche du JCPOA avant son adoption il y a deux ans, il a suggéré qu'il serait satisfait des modifications apportées à l'accord.

"Je suis concentré sur le but. L'objectif est d'empêcher l'Iran d'acquérir des armes nucléaires. Et vous pouvez l'atteindre en fixant ce mauvais accord, ou en l'abandonnant. Je ne me soucie pas particulièrement du choix."

Le premier ministre a ensuite exposé ses critères pour un accord nucléaire acceptable avec Téhéran.

"Il y a plusieurs choses clés dont vous voulez vous assurer. Premièrement, vous ne supprimez pas les restrictions imposées au programme nucléaire de l'Iran simplement en modifiant le calendrier. Vous voulez avoir un changement réel dans le comportement de l'Iran, cela élimine la soi-disant "clause d'extinction automatique" sur les restrictions. La deuxième chose est d'empêcher l'Iran de développer des missiles balistiques intercontinentaux qui ne sont utiles que pour des armes nucléaires. En ce moment, l'Iran ne vous permet pas d'inspecter les sites militaires. Ils vous disent d'inspecter partout ailleurs, mais où pensez-vous qu'ils vont cacher ces choses ?"

Vendredi, le président Trump a déclaré qu'il ne vérifierait pas le respect de l'accord par l'Iran, mais il s'est abstenu de s'engager à se retirer unilatéralement de l'accord, préférant transmettre la question au Congrès.

Dans son discours, Trump a critiqué l'accord nucléaire avec l'Iran de 2015 pour ce qu'il a appelé son manque d'application et pour permettre à l'Iran de pouvoir travailler à une arme nucléaire après 10 ans. "Dans quelques années seulement, à mesure que les principales restrictions disparaitront, l'Iran pourra se lancer dans une percée nucléaire. Quel est l'objectif d'un accord qui, au mieux, retarde l'Iran ?" a demandé Trump.

"Comme je l'ai dit à maintes reprises, l'accord iranien est l'un des pires et des plus partiaux accords des Etats-Unis," a-t-il dit, accusant l'Iran de "ne pas respecter l'esprit de l'accord."

"L'Iran n'aura jamais, jamais, une arme nucléaire," a conclu Trump.

Sun, 15 Oct 2017 18:19:10 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/219606,netanyahou-trump-a-pris-une-decision-historique-et-audacieuse-sur.php JW-NEWS-219606
Netanyahu : “Nous n’avons pas de grands espoirs pour l’UNESCO” - Le Monde Juif

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s’est montré dimanche sceptique sur un changement de position de l’UNESCO après la victoire de l’ancienne ministre française de la Culture Audrey Azoulay à la direction de l’organisation onusienne.

“L’UNESCO est devenue une tribune pour les décisions délirantes, anti-israéliennes et – en fait antisémites”, a déploré le dirigeant israélien lors du conseil hebdomadaire des ministres.

“Nous espérons que l’organisation va changer ses façons de faire, mais nous ne mettons pas d’espoir sur cela ; par conséquent, ma directive de quitter l’organisation est maintenue et nous allons aller de l’avant”, a-t-il ajouté.

Les Etats-Unis ont annoncé jeudi leur retrait de l’UNESCO, accusant l’institution d’être “anti-israélienne”.

Quelques heures après, Israël a également décidé de se retirer de l’Unesco, en raison du parti pris anti-israélien, selon lui, de l’organisation onusienne devenue un “théâtre de l’absurde”. Peu après l’annonce du retrait américain, l’Etat hébreu avait salué le début d’une “nouvelle ère aux Nations unies : celle où quand on pratique la discrimination contre Israël, il faut en payer le prix”.

Sun, 15 Oct 2017 17:09:28 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/219605,netanyahu-nous-n-avons-pas-de-grands-espoirs-pour-l-unesco.php JW-NEWS-219605
Le ministre israélien des Renseignements Yisrael Katz sur la victoire d’Audrey Azoulay à l’UNESCO : “Ne vous attendez pas à ce que l’UNESCO devienne soudainement une organisation sioniste” - Le Monde Juif

Le ministre israélien des Renseignements, Yisrael Katz, s’est montré vendredi sceptique sur un changement de position de l’UNESCO après la victoire de l’ancienne ministre française de la Culture Audrey Azoulay à la direction de l’organisation onusienne.

“Ne vous attendez pas à ce que l’UNESCO devienne soudainement une organisation sioniste”, a déclaré le ministre israélien à la chaîne israélienne Channel2.

Sun, 15 Oct 2017 08:21:44 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/219598,le-ministre-israelien-des-renseignements-yisrael-katz-sur-la-victoire.php JW-NEWS-219598
Avigdor Lieberman: “regardez les crises en Europe. Puis les leaders européens. Vous comprendrez.” - JSS News

Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman a réagit samedi soir au discours du président américain Donald Trump sur l’accord iranien.

“Les Iraniens ont déjà dit qu’ils élargissaient leur programme de missiles balistiques et leurs armes d’attaque, mais les Européens continuent à enterrer la tête dans le sable, comme avant la Deuxième Guerre mondiale”, a déclaré M. Lieberman.

“Quand on regarde les crises en Europe, on se rend compte qu’elles ne sont pas aléatoires, parce que le leadership préfère ignorer la réalité. Trump a fait ce qu’il fallait en donnant au Congrès le pouvoir de prendre des décisions concernant l’Iran”.

Sun, 15 Oct 2017 08:20:52 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/219597,avigdor-lieberman-regardez-les-crises-en-europe-puis-les-leaders.php JW-NEWS-219597
Trump a annoncé la dé-certification de l'accord iranien - Juif.org

Le président américain Donald Trump a annoncé vendredi qu'il ne certifierait pas le respect par l'Iran de l'accord nucléaire de 2015. Trump a déclaré que même si les Etats-Unis ne feraient pas tomber l'accord, ils pourraient en "sortir a tout moment".

S'exprimant à la Maison Blanche, Trump a déclaré : "nous ne pouvons pas et ne ferons pas cette certification. Nous ne poursuivrons pas un chemin dont la conclusion prévisible est plus de violence, plus de terrorisme et la menace très réelle de l'Iran (avec la bombe) nucléaire."

Trump a utilisé le discours pour critiquer l'Iran, qu'il a qualifié de "régime fanatique" dont "l'agression continue à ce jour", a-t-il dit, soulignant que "les deux chants préférés du régime sont Mort à l'Amérique et Mort à Israël."

Trump a déclaré que les Etats-Unis allaient mettre en place de nouvelles sanctions contre le corps des Gardiens de la Révolution iranienne et se sont engagés à bloquer le financement du terrorisme par la dictature islamique dans le monde entier.

Dans son discours, Trump a critiqué l'accord nucléaire avec l'Iran de 2015 pour ce qu'il a appelé son manque d'application et pour permettre à l'Iran de pouvoir travailler à une arme nucléaire après 10 ans. "Dans quelques années seulement, à mesure que les principales restrictions disparaitront, l'Iran pourra se lancer dans une percée nucléaire. Quel est l'objectif d'un accord qui, au mieux, retarde l'Iran ?" a demandé Trump.

"Comme je l'ai dit à maintes reprises, l'accord iranien est l'un des pires et des plus partiaux accords des Etats-Unis," a-t-il dit, accusant l'Iran de "ne pas respecter l'esprit de l'accord."

"L'Iran n'aura jamais, jamais, une arme nucléaire," a conclu Trump.

Le président américain devrait officiellement faire un rapport au Congrès ce dimanche sur la question de savoir si le régime iranien se conforme au Plan d'Action Global Commun de 2015 (JCPOA). Le fait de ne pas re-certifier l'accord iranien renvoie la balle au Congrès pour décider s'il faut imposer de nouvelles sanctions contre l'Iran.

Sat, 14 Oct 2017 18:34:33 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/219594,trump-a-annonce-la-de-certification-de-l-accord-iranien.php JW-NEWS-219594