Juif.org - Infos - Diplomatie Juif.org : toute l'actualit矤'Israꪠet du monde Juif sous forme de news, vid讳, photos et d'opinions! Wed, 28 Jun 2017 03:44:22 +0200 http://www.juif.org Israël et la Russie, seuls pays à avoir "confiance" en Trump (étude) - i24 News

L'élection du président américain Donald Trump a largement entaché la réputation des Etats-Unis et la confiance accordée à la première puissance mondiale, selon une enquête menée par le centre de recherche Pew Research Center (PRC) publiée lundi.

En effet, seuls deux pays, Israël et la Russie, préfèrent cette nouvelle administration à celle de Barack Obama, révèle l'étude qui évalue chaque année la popularité des dirigeants américains.

Les résultats mettent également en lumière une impopularité croissante de Donald Trump et une perte de confiance en la politique américaine sur la scène internationale, dans 37 des pays sondés.

Entre la fin de l’administration Obama et le début de l’ère Trump, le taux de confiance moyen accordé au président américain est passé de 64%, à 22%. Et inversement, si le taux de "non confiance" atteignait 23% à la fin du mandat d’Obama, il passe aujourd’hui à 74% sous Trump.

Tue, 27 Jun 2017 11:22:20 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218266,israel-et-la-russie-seuls-pays-a-avoir-confiance-en-trump-etude.php JW-NEWS-218266
Pourquoi Israël et les USA frappent la Syrie - RIA Novosti Israël continue d'attaquer les forces syriennes qui combattent le groupe Front al-Nosra. L'aviation israélienne a porté plusieurs frappes contre l'armée gouvernementale de Syrie dans la région du plateau du Golan, ce que Damas a qualifié de «complicité avec les terroristes». Mon, 26 Jun 2017 22:04:02 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218260,pourquoi-israel-et-les-usa-frappent-la-syrie.php JW-NEWS-218260 L'Autorité palestinienne refuse 90% des permis de sortie des patients de Gaza - i24 News

L'Autorité palestinienne (AP) empêche depuis plusieurs semaines les Gazaouis d’obtenir des permis de sortie de territoire pour recevoir des traitements médicaux à l’étranger, notamment en Israël, rapporte lundi le journal israélien Haaretz.

D’après un rapport de l’organisation Physicians for Human Rights (PHR), une ONG chargée de surveiller l’assistance médicale en Cisjordanie et à Gaza, plus de 90% des patients de l’enclave côtière n’ont pas encore reçu d’autorisation de la part de l’AP.

L’ONG a également noté qu'au cours du mois dernier, sur environ 120 demandes soumises par jour de quitter le territoire pour recevoir une aide médicale, une moyenne de seulement 10 ont été approuvées par les autorités, qui de leur côté, nient tout changement de politique.

Mon, 26 Jun 2017 11:31:45 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218255,l-autorite-palestinienne-refuse-90-des-permis-de-sortie-des-patients.php JW-NEWS-218255
Israël va voter des mesures visant à renforcer ses liens avec l'Inde - i24 News

Le gouvernement israélien va voter dimanche des mesures visant à renforcer les relations entre l'Etat hébreu et l'Inde, marquant ainsi les 25 ans des relations diplomatiques entre les deux pays.

Le vote de ces mesures intervient avant la première visite officielle en Israël du Premier ministre indien Narendra Modi, les 5 et 6 juillet prochains.

Les ministres doivent notamment voter la création d'un fonds commun pour les deux pays visant à encourager les sociétés israéliennes et indiennes, le tournage d'un film indien issu de l'industrie "Bollywood" en Israël afin d'augmenter le nombre de touristes, ou encore la formation d'un projet commun dans les domaines de l'eau et l'agriculture.

L’été dernier, le ministère du Tourisme israélien a lancé sa première campagne télé en Inde, triplant son budget marketing pour le marché local, émergeant pour Israël.

Le renforcement de la coopération militaire entre New Delhi et Jérusalem a lui été initié en décembre 2016, avec la conclusion d'un contrat dans le domaine de la défense de 1,4 milliard de dollars.

Sun, 25 Jun 2017 08:26:00 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218237,israel-va-voter-des-mesures-visant-a-renforcer-ses-liens-avec-l-inde.php JW-NEWS-218237
La rencontre entre Abbas et Kushner aurait été "tendue et infructueuse" - i24 News

Des sources palestiniennes ont qualifié vendredi la rencontre entre le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et Jared Kushner, conseiller principal du président Donald Trump, de "décevante", rapporte le quotidien israélien Ynet.

Kushner est arrivé en Israël mercredi dans le cadre de la nouvelle tentative de l'administration américaine pour relancer les négociations directes entre Israéliens et Palestiniens.

La délégation des États-Unis s'est ensuite rendue à Ramallah pour rencontrer les responsables de l'Autorité palestinienne. Les sources ont décrit la réunion, entre Jared Kushner, l'envoyé spécial Jason Greenblatt et Abbas, comme "tendue et infructueuse".

Selon ces mêmes sources, la délégation américaine est arrivée à la réunion et a présenté les demandes israéliennes, mais n'a pas jugé nécessaire d'adresser la reprise des négociations bilatérales ou sur la possibilité d'un sommet conjoint entre Abbas, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou et le Président Trump.

Fri, 23 Jun 2017 14:16:36 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218227,la-rencontre-entre-abbas-et-kushner-aurait-ete-tendue-et.php JW-NEWS-218227
Les états sunnites présentent leurs demandes au Qatar - Juif.org

L'Arabie Saoudite et les autres états arabes sunnites qui ont coupé leurs relations diplomatiques avec le Qatar ont présenté jeudi une liste de demandes visant à mettre fin à la crise diplomatique.

Cinq états sunnites, dont l'Arabie Saoudite et l'Egypte, ont coupé tous les contacts diplomatiques avec le Qatar plus tôt ce mois-ci, accusant l'état du Golfe de soutenir les organisations terroristes. Les nations ont également été contrariées par les relations entre le Qatar et leur rival régional chiite iranien.

La liste des revendications en 13 points pour la reprise des relations entre le Qatar et le reste du monde sunnite comprend la fermeture de la chaine d'information qatarie Al Jazeera, la fermeture de la base militaire turque sur le sol du Qatar, et la coupure de tous les liens du pays avec les organisations terroristes, y compris les Frères Musulmans, ISIS, Al-Qaïda et le Hezbollah.

Ils ont également exigé que le Qatar mette fin à toutes les relations diplomatiques avec l'Iran, y compris l'expulsion de tous les membres des Gardiens de la Révolution et la fin des échanges commerciaux avec l'Iran qui ne comprennent pas les sanctions américaines contre la dictature islamique.

Le Qatar a été informé qu'il devait remettre tous les individus recherchés par les cinq nations pour terrorisme et qu'il devait mettre fin à tous les financements destinés aux groupes terroristes désignés comme tels par les Etats-Unis, une catégorie qui comprend le Hamas.

La liste des demandes dit que le Qatar a 10 jours pour la respecter. Si le Qatar est d'accord, il serait vérifié une fois par mois pendant un an pour assurer la conformité. Durant la deuxième année, le Qatar sera vérifié chaque trimestre. Enfin, le Qatar sera mis sous enquête annuellement pour les 10 prochaines années.

Fri, 23 Jun 2017 12:34:00 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218223,les-etats-sunnites-presentent-leurs-demandes-au-qatar.php JW-NEWS-218223
Syrie: la France ne réclame plus la destitution d'Assad (Macron) - i24 News

Le départ du président syrien Bachar al-Assad n'est plus une priorité pour la France, dont l'objectif numéro un est de lutter contre les groupes terroristes en Syrie, affirme le président français Emmanuel Macron dans un entretien publié jeudi dans huit journaux européens.

"Je n'ai pas énoncé que la destitution de Bachar était un préalable à tout. Car personne ne m'a présenté son successeur légitime!", lance le président français, officialisant pour la première fois cette ligne sur la Syrie et reconnaissant un "aggiornamento".

Paris a longtemps été en première ligne pour exiger le départ d'Assad, et même si cette doctrine s'était infléchie après les attentats qui ont ensanglanté la France depuis 2015, la formule officielle était que le président syrien ne pouvait "représenter l'avenir" d'un pays ravagé par six ans d'un conflit au bilan terrifiant -plus de 320.000 morts et des millions de réfugiés-.

"Sur ce sujet, ma conviction profonde est qu'il faut une feuille de route diplomatique et politique", déclare le président français, qui ne mentionne pas une seule fois l'ONU, dont une résolution adoptée en 2015 constituait jusqu'à présent la référence pour un règlement du conflit.

Thu, 22 Jun 2017 11:16:30 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218213,syrie-la-france-ne-reclame-plus-la-destitution-d-assad-macron.php JW-NEWS-218213
Les USA et Israël savent que bâtir la paix prendrait "du temps" (Maison Blanche) - i24 News

Jared Kushner, gendre et proche conseiller de Donald Trump a eu mercredi à Jérusalem une rencontre "productive" avec le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, selon la Maison Blanche qui est restée évasive sur le contenu de la discussion.

Selon le compte-rendu de l'exécutif américain, les deux parties ont réaffirmé leur engagement à faire progresser "l'objectif du président Trump d'une paix véritable et durable entre les Israéliens et les Palestiniens".

M. Kushner était accompagné de l'émissaire spécial américain pour le Proche-Orient Jason Greenblatt et de David Friedman, nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Israël.

La Maison Blanche précise que les participants à la réunion ont reconnu que bâtir la paix prendrait "du temps" mais insisté sur la nécessité de "créer un environnement propice" pour y parvenir.

"C'est une opportunité de poursuivre nos objectifs communs pour la sécurité, la prospérité et la paix", a déclaré M. Netanyahou à son interlocuteur selon une courte vidéo diffusée par son bureau.

Thu, 22 Jun 2017 07:19:36 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218208,les-usa-et-israel-savent-que-batir-la-paix-prendrait-du-temps.php JW-NEWS-218208
Jared Kushner se rend en Israël pour relancer des discussions de paix - Radio-Canada | Nouvelles Jared Kushner, le gendre du président Donald Trump, qui est aussi son conseiller principal pour le Moyen-Orient, est arrivé à Jérusalem mercredi pour une visite d'un jour visant à relancer les négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens. Wed, 21 Jun 2017 19:04:05 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218206,jared-kushner-se-rend-en-israel-pour-relancer-des-discussions-de-paix.php JW-NEWS-218206 Jared Kushner en Israël pour discuter de paix - JournalMetro.com JÉRUSALEM ? Jared Kushner, le gendre du président Donald Trump ? qui est aussi son conseiller principal pour le Moyen-Orient ? est arrivé à Jérusalem mercredi pour une visite d’un jour visant à relancer les négociations de paix entre Israéliens … Tous les détails Wed, 21 Jun 2017 17:04:05 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218204,jared-kushner-en-israel-pour-discuter-de-paix.php JW-NEWS-218204 L'Égypte livre du carburant à Gaza pour faire face à la crise de l'électricité - France24 - moyen-orient Gaza a reçu de l'Égypte mercredi une première livraison de carburant. L'enclave palestinienne subit une crise de l'électricité depuis qu'Israël a réduit ses livraisons il y a deux mois. Wed, 21 Jun 2017 12:04:03 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218199,l-gypte-livre-du-carburant-a-gaza-pour-faire-face-a-la-crise-de.php JW-NEWS-218199 Incroyable discours anti-Hamas de l’ambassadrice américaine à l’ONU : « Il est temps que le Conseil de sécurité désigne le Hamas organisation terroriste et sanctionne les pays qui soutiennent ce groupe » - Le Monde Juif

L’ambassadrice des États-Unis à l’ONU, Nikki Haley, a demandé mardi à l’organe mondial de prendre des mesures contre l’organisation terroriste du Hamas.

« Il y a quelques semaines, les responsables de l’ONU ont découvert un tunnel sous deux écoles dirigées par l’ONU à Gaza. C’était le type exact de tunnel utilisé par le Hamas depuis des années. Ces tunnels sont ceux que le Hamas utilise pour acheminer à Gaza les matériaux dont il a besoin pour fabriquer des roquettes, ou pour s’introduire en Israël pour attaquer des civils ou les kidnapper au cours de la nuit », a déclaré Haley lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation au Moyen-Orient.

« Imaginez que des enfants jouent dans leur cour d’école alors que le Hamas déplace des explosifs sous leurs pieds. Tout cela se passe sous un bâtiment battant pavillon des Nations Unies. C’est un outrage », a-t-elle ajouté.

Haley a noté que Gaza a un « énorme potentiel » mais ce potentiel « est épuisé par les terroristes qui gouvernent ce territoire ».

La crise humanitaire à Gaza « repose directement sur le groupe qui contrôle effectivement Gaza: le Hamas », a-t-elle poursuivi.

« Le Hamas exerce le contrôle de Gaza depuis 2007. Après 10 ans de règne du Hamas, la vie pour le peuple de Gaza est pire que jamais. Plutôt que de gouverner, le Hamas consacre ses ressources à la construction d’un arsenal terroriste. Plutôt que de poursuivre la paix, le Hamas provoque des guerres destructrices. Plutôt que de permettre l’aide pour atteindre le peuple palestinien, le Hamas détourne des quantités incalculables d’aide pour nourrir son entreprise militaire », a expliqué la diplomate.

« Le Hamas reste une organisation terroriste vouée à la destruction d’Israël. Son but est de vaincre Israël par la force. Il utilisera toutes les ressources possibles pour continuer le combat », a déclaré Haley...

Wed, 21 Jun 2017 11:41:26 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218198,incroyable-discours-anti-hamas-de-l-ambassadrice-americaine-a-l-onu.php JW-NEWS-218198
Début de la poussée diplomatique américaine au Proche Orient - Ofir Ezerzer

L'envoyé spécial de la Maison Blanche, Jason Greenblatt, rencontrera mardi le premier ministre Benyamin Netanyahou, préparant les bases du sommet pour la paix au Moyen Orient prévu par l'administration Trump, et qui devrait se tenir en septembre.

Mercredi, le gendre et conseiller de Trump, Jared Kushner, se joindra à Greenblatt alors qu'il rencontrera des hauts responsables israéliens et de l'autorité palestinienne pour obtenir des promesses de redémarrage des négociations qui ont atteint une impasse il y a trois ans.

Greenblatt devrait se rendre à Ramallah mercredi pour rencontrer le dictateur de l'AP Mahmoud Abbas. Au cours de ses rencontres avec Netanyahou et Abbas, Greenblatt devrait pousser pour obtenir des deux hommes qu'ils assistent au prochain sommet pour la paix, et que chacun déclare le retour à la table des négociations durant le sommet.

Le président Trump a visité Israël le mois dernier, rencontrant Netanyahou et Abbas, avec la volonté d'obtenir un accord des deux parties pour renouveler les pourparlers de paix.

Depuis la visite de Trump, Israël a offert à l'AP une série de gestes de bonne volonté, y compris le transfert de terres sous contrôle israéliens à l'AP pour l'expansion des villes, y compris Qalqilyah, près de la frontière d'Israël d'avant 1967.

Dans le même temps, selon les dernières informations parues dans les medias arabes, un certain nombre d'états arabes ont proposé de normaliser leurs relations avec Israël avant les négociations de paix prévues entre Israël et l'autorité palestinienne.

Au final, il n'y a que Mahmoud Abbas qui continue à s'entêter dans les signes négatifs, le petit dictateur palestinien ayant critiqué Israël pour avoir abattu trois terroristes arabes à Jérusalem dans un attentat qui a vu la mort de la jeune policière Hadas Malka.

Tue, 20 Jun 2017 14:49:06 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218187,debut-de-la-poussee-diplomatique-americaine-au-proche-orient.php JW-NEWS-218187
Macron : « La colonisation israélienne menace la solution à deux Etats » - Le Monde Juif

Le président français Emmanuel Macron a accusé lundi la colonisation israélienne de menacer la solution à deux Etats.

« Je réitère ma condamnation de l’attaque vendredi à Jérusalem mais aussi la poursuite de la colonisation qui menace une solution à deux Etats », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse commune avec le roi de Jordanie Abdallah II.

« La France et la Jordanie partagent le même attachement au maintien du statu quo sur les lieux saints de Jérusalem », a-t-il ajouté.

Le statu quo discrimine les fidèles juifs. Le statu quo, en vigueur depuis 1967, signé par Israël avec la Jordanie et le Waqf palestinien, prévoit que les fidèles juifs ont le droit de se rendre sur l’esplanade du Mont du Temple mais pas d’y organiser des prières.

Comme son prédécesseur, le chef de l’Etat a occulté avec le dirigeant jordanien la question de l’extradition par la Jordanie de deux suspects de l’attentat antisémite de la rue des Rosiers.

Tue, 20 Jun 2017 07:53:36 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218180,macron-la-colonisation-israelienne-menace-la-solution-a-deux.php JW-NEWS-218180
Israël débute la réduction de l'électricité à Gaza demandée par Ramallah - i24 News

L'AP refuse de payer les factures du Hamas qui s'élèvent à plus de 11 millions d'euros par mois

Israël a commencé lundi à réduire les livraisons d'électricité à la bande de Gaza, une demande provenant de l'Autorité palestinienne qui refuse de payer les factures du territoire dirigé par le Hamas.

Cette diminution fait passer à deux heures par jour l'approvisionnement en électricité des Gazaouis et suscite des inquiétudes sur une montée des tensions.

"L'approvisionnement sera réduit sur deux lignes sur dix chaque jour, jusqu'à ce que cette baisse s'applique à l'ensemble des dix lignes", a détaillé la compagnie d'électricité israélienne dans un communiqué.

Mon, 19 Jun 2017 14:32:32 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218175,israel-debute-la-reduction-de-l-electricite-a-gaza-demandee-par.php JW-NEWS-218175
Israël commence à réduire les livraisons d'électricité à Gaza - La Libre Israël a commencé lundi à réduire les livraisons d'électricité aux deux millions de Gazaouis qui ne bénéficiaient déjà que de quelques heures d'électricité par jour, ont indiqué la compagnie d'électricité israélienne et l'Autorité de l'énergie de ... Mon, 19 Jun 2017 14:04:02 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218174,israel-commence-a-reduire-les-livraisons-d-electricite-a-gaza.php JW-NEWS-218174 Colère de l’envoyé de l’ONU contre les Palestiniens : « Je suis consterné par ceux qui considèrent les terroristes de Jérusalem comme des héros » - Juif.org

Le coordinateur du processus de paix au Moyen-Orient des Nations unies, Nickolay Mladenov, a vivement condamné samedi l’attaque terroriste perpétrée la veille à Jérusalem qui a fait une victime.

« Les actes terroristes comme les attaques à l’arme à feu et au couteau qui ont eu lieu vendredi dans la Vieille Ville de Jérusalem doivent être clairement condamnés par tous », a déclaré dans un communiqué M. Mladenov.

« Mes pensées et mes prières vont aux familles des victimes et je souhaite un prompt rétablissement aux blessés », a-t-il ajouté.

« Je suis consterné par le fait qu’une fois encore, certains puissent trouver approprié de justifier de telles attaques comme étant ‘héroïques’. Elles sont inacceptables et tentent de plonger tout un chacun dans un nouveau cycle de violence », a-t-il conclu.

Sun, 18 Jun 2017 15:06:47 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218161,colere-de-l-envoye-de-l-onu-contre-les-palestiniens-je-suis.php JW-NEWS-218161
Les palestiniens revendiquent le Caveau des Patriarches comme site du patrimoine mondial - Juif.org

L'autorité palestinienne (AP) demande au comité du patrimoine mondial de l'UNESCO, dont la réunion annuelle aura lieu le 1er juillet à Cracovie, en Pologne, d'enregistrer la ville de Hevron, y compris le Caveau des Patriarches, en tant que site du patrimoine mondial palestinien.

Il y a 1 052 sites du patrimoine mondial classés par l'UNESCO dans le monde, neuf d'entre eux israéliens, et deux "palestiniens". Le processus d'inscription et la déclaration de chaque site prend généralement un certain nombre d'années, mais l'AP souhaite profiter d'une clause dans les règlements qui permet de passer plus rapidement la procédure en prétendant que les sites sont en voie de disparition.

L'autorité palestinienne affirme que le site est en danger de destruction par "les forces d'occupation". Entre autres choses, ils prétendent qu'Israël a effectué un travail en béton particulièrement important sur le site, tandis qu'Israël dit que ce n'est qu'un petit ajout au site et qu'il a été coordonné avec le Waqf islamique de Jérusalem.

Le comité du patrimoine compte 21 membres, et sa composition est très problématique pour Israël : Finlande, Pologne, Croatie, Turquie, Azerbaïdjan, Indonésie, Philippines, Corée, Vietnam, Kazakhstan, Tunisie, Koweït, Liban, Burkina Faso, Zimbabwe, Angola et Tanzanie, dont aucun ne figure parmi les dix pays qui ont voté pour Israël au comité exécutif de l'UNESCO concernant la conduite israélienne à Jérusalem et à Gaza.

Chaque demande est accompagnée par l'avis d'un organisme d'évaluation professionnel qui formule sa recommandation. Dans les deux sites précédents inscrits par l'AP en 2012 et 2014, l'église de la nativité et les terrasses Battir (ancienne ville juive de Betar), la recommandation du corps professionnel était négative, mais le comité a voté pour son approbation suite à la pression du lobby arabe et musulman.

La délégation israélienne à l'UNESCO, dirigée par l'ambassadeur Carmel Shama-Hacohen, a déjà entrepris des efforts pour arrêter les plans de l'AP il y a environ un mois.

Les ambassadeurs israéliens dans les états concernés se sont joints, et, compte tenu de la sensibilité du problème, il semble que le premier ministre devra également aborder la question personnellement. Afin d'éviter l'inscription, Israël doit mobiliser au moins un tiers des pays votant en sa faveur, tâche presque impossible. Si la décision est prise, les palestiniens pourront prétendre que le contrôle sur le site devra leur être transféré, ce qui entrainera une nouvelle pression internationale sur Israël.

"C'est une continuation claire des attaques et des votes indignés hallucinants à l'UNESCO concernant Jérusalem, le Mont du Temple et le Kotel," a déclaré Shama-Hacohen. "Israël respecte les sensibilités musulmanes et assure la liberté de culte, l'ordre, la sécurité, la maintenant de routine et le développement d'infrastructures soutenant les sites saints."

"Non seulement l'essence même de leur revendication est scandaleuse, mais aussi la manière dont les palestiniens accusent Israël de diffamation de sang que ne s'est jamais produite."

Fri, 16 Jun 2017 14:02:13 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218145,les-palestiniens-revendiquent-le-caveau-des-patriarches-comme-site-du.php JW-NEWS-218145
Les USA menacent de remplacer le corps des droits de l'homme de l'ONU pour son attitude anti-Israël - Juif.org

Les Etats-Unis ont menacé de remplacer le conseil des droits de l'homme des Nations Unies par un autre groupe de nations, à moins que le groupe de 47 membres n'arrête son préjugé anti-israélien et subisse une série de reformes.

"Nous allons soit reformer cette chose et faire en sorte qu'elle réfléchisse à ce qu'elle devrait refléter ou nous en retirerons notre soutien," a déclaré mercredi le secrétaire d'état américain Rex Tillerson.

Si les Etats-Unis quittaient le CDH, ils "trouveraient d'autres moyens pour aborder les problèmes des droits de l'homme sur une base multilatérale avec des partenaires qui voient cela de la même façon que nous," a déclaré Tillerson au comité des affaires étrangères de la Chambre.

Le représentant républicain Francis Rooney a demandé à Tillerson des questions sur les fonds américains pour les organisations internationales dans le budget de l'exercice 2018, y compris le CDH à Genève.

"J'aimerais que vous reconsidériez les 10 millions de dollars que vous avez engagé au CDH. C'est en plus des 17,5 millions de dollars que nous avons dépensés au cours des dernières années pour essayer d'acheter l'amitié avec Israël. Je vous parierai un steak que cela ne fonctionnera pas," a-t-il déclaré.

Tillerson a assuré Rooney que son bureau étudiait son engagement avec certaines de ces institutions, en particulier le CDH, alors qu'il a publié un certain nombre de déclarations solides à propos de l'organisation.

"Nous les examinons un par un et nous nous demandons vraiment quel est le bénéfice des coûts ici. Dans certains domaines, nous allons les reformer ou nous allons nous en retirer," a déclaré Tillerson.

"Nous examinons très attentivement ce que nous, les américains, obtenons en contrepartie de cet investissement ou de ces financement que nous fournissons," a dit Tillerson.

"Ce n'est pas une menace, mais comme un outil à utiliser, ils comprennent, cette fois, que c'est une conversation sérieuse. Nous devons arriver à une conclusion sérieuse."

"Si vous ne voulez pas changer, si vous ne voulez pas reformer, très bien, faites-le nous savoir, et nous allons essayer une approche différente."

"Nous sommes directement engagés dans le CDH. L'ambassadrice Haley est directement engagée," a déclaré Tillerson.

Nikki Haley a parlé publiquement de la possibilité d'un retrait américain lors de sa visite à Genève la semaine dernière. Son bureau a également publié une déclaration à ce sujet cette semaine, après avoir appris que le CDH pourrait demander à la cour internationale de justice de La Haye de publier un avis consultatif sur les prétendus abus israéliens envers les palestiniens. Elle a fait un lien clair entre la participation de l'Amérique et son traitement biaisé d'Israël.

Thu, 15 Jun 2017 14:42:36 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218134,les-usa-menacent-de-remplacer-le-corps-des-droits-de-l-homme-de-l-onu.php JW-NEWS-218134
Israël: l'émissaire de Trump bientôt de retour pour relancer les pourparlers - i24 News

Le conseiller spécial de Donald Trump en négociations internationales, Jason Greenblatt, sera bientôt de retour en Israël et en Cisjordanie afin de relancer les efforts de paix dans le conflit israélo-palestinien, selon le journal Haaretz, citant un haut responsable israélien.

M. Greenblatt devrait arriver d'ici la semaine prochaine, vers la fin du Ramadan le 24 juin, d'après le quotidien israélien, qui souligne qu'aucune date précise n'a encore été arrêtée.

Depuis l'arrivée au pouvoir de Donald Trump, les Etats-Unis redoublent d'efforts pour faire avancer les négociations "directes" entre Israéliens et Palestiniens, afin de trouver un accord de paix durable, incluant les pays arabes.

Thu, 15 Jun 2017 11:13:34 +0200 http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/218130,israel-l-emissaire-de-trump-bientot-de-retour-pour-relancer-les.php JW-NEWS-218130