Juif.org - Infos - Politique Juif.org : toute l'actualit矤'Israꪠet du monde Juif sous forme de news, vid讳, photos et d'opinions! Mon, 17 Jan 2022 18:08:22 +0100 http://www.juif.org Israël/Coronavirus: la quarantaine des personnes asymptomatiques réduite à 5 jours (N. Bennett) - i24 News

Plus de 30.000 nouveaux cas ont été répertoriés en 24h

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a déclaré lundi que la quarantaine pour les personnes positives mais asymptomatiques du coronavirus serait réduite à 5 jours au lieu de 7, alors que le pays connaît une vague importante de contaminations due à la propagation du variant Omicron. 

Les personnes vaccinées auront besoin de deux tests antigéniques négatifs les quatrième et cinquième jours pour être libérées de la quarantaine.

Les personnes non-vaccinées devront faire un test le cinquième jour dans un centre prévu à cet effet.

Mon, 17 Jan 2022 16:53:10 +0100 http://www.juif.org/politique-israel/239091,israel-coronavirus-la-quarantaine-des-personnes-asymptomatiques.php JW-NEWS-239091
Israël/Covid: le ministère de la Santé appelle à réduire à 5 jours la période d'isolement - i24 News

"Il est temps d'arrêter d'isoler les enfants en bonne santé, et de les sauver après ces deux années"

Le ministre de la Santé, Nitzan Horowitz, a appelé dimanche le gouvernement à réduire la période d'isolement à 5 jours pour les personnes contaminées.

Cette proposition concerne également la quarantaine des cas contacts non-vaccinés, tandis que les Israéliens ayant été exposés à une personne infectée par le coronavirus et présentant un schéma vaccinal complet sont exemptés d'isolement après le résultat négatif d'un test de dépistage.

De hauts responsables du ministère se sont entretenus dimanche soir à ce sujet et doivent encore se réunir lundi pour de nouvelles délibérations, une décision étant attendue dans les prochains jours.

Mon, 17 Jan 2022 08:20:53 +0100 http://www.juif.org/politique-israel/239086,israel-covid-le-ministere-de-la-sante-appelle-a-reduire-a-5-jours-la.php JW-NEWS-239086
Les sondages montrent que le public israélien s'oppose à l'accord de plaidoyer de Netanyahou - Juif.org

Selon de nouveaux sondages publiés dimanche par les médias israéliens, la majorité des israéliens s'opposent à l'accord de plaidoyer avec Benjamin Netanyahou.

Netanyahou est jugé pour corruption, escroquerie et abus de confiance devant le tribunal de district de Jérusalem

Il a affirmé que les accusations portées contre lui faisaient partie d'une chasse aux sorcières politique dans le but de l'écarter du pouvoir.

Il avait lancé une attaque personnelle contre le procureur général Avichai Mandelblit et l'accusation après avoir allégué que la police faisait également partie du complot contre lui.

Selon un sondage Kan, 49% des personnes interrogées pensent que les affaires de Netanyahou devraient aboutir à une décision judiciaire, alors que seulement 28% pensent qu'il est juste de parvenir à un accord sur le plaidoyer.

L'accord rapporté ne verrait que les accusations de corruption contre Netanyahou être retirées, cependant, il serait tenu d'accepter une condamnation comprenant une « turpitude morale ».

Cela l'éjecterait de la vie publique pendant au moins sept ans, mettant très probablement fin à sa carrière politique.

Les sondages d'autres grands médias ont montré respectivement 46% ou 51% d'opposition à l'accord.

Le sondage de Kan a 42 % de partisans du Likud en faveur de la négociation de plaidoyer. Netanyahou est l'actuel chef du Likoud.

La majorité des personnes interrogées pensent que Netanyahou est coupable d'au moins certaines accusations.

Selon le sondage, 36 % pensent que Netanyahou est coupable de toutes les charges retenues contre lui, et 19 % pensent qu'il n'est coupable que de certaines charges.

Mon, 17 Jan 2022 08:18:06 +0100 http://www.juif.org/politique-israel/239085,les-sondages-montrent-que-le-public-israelien-s-oppose-a-l-accord-de.php JW-NEWS-239085
Israël envisage une quarantaine plus courte alors que 200 000 écoliers et enseignants s'isolent - Juif.org

Selon le ministère de l'Éducation, quelque 200 000 écoliers et membres du personnel scolaire sont actuellement en quarantaine après avoir contracté le virus ou être entrés en contact étroit avec un porteur Omicron.

Les experts de la santé devaient délibérer dimanche sur la possibilité de réduire le temps de quarantaine requis de sept jours à cinq.

Les données présentées aux ministres ont montré que 40 % des classes scolaires en Israël comptent au moins un patient COVID-19 confirmé.

Selon le ministère, 75 993 écoliers et 13 364 membres du personnel éducatif sont confirmés au COVID, tandis que 107 507 élèves supplémentaires sont en quarantaine avec 4 354 membres du personnel éducatif.

Le ministère de l'Éducation a déclaré que plus de 40 % des écoliers de la première à la quatrième année étaient vaccinés et n'avaient donc pas besoin de quarantaine. Pourtant, plus de la moitié des élèves des salles de classe sont tenus de s'isoler pendant au moins une semaine s'ils étaient en contact avec un patient COVID.

De plus, environ 50% des élèves de 5e et 6e n'ont pas besoin de quarantaine après avoir reçu la première dose du vaccin contre le coronavirus, et quelque 64% des classes supérieures et 80% du personnel éducatif sont exemptés de l'isolement.

Le ministère de l'Éducation a également déclaré que depuis le début de la campagne de vaccination pédiatrique contre le coronavirus parmi les élèves de la première à la sixième année, 61 716 ont reçu le premier vaccin, et depuis la semaine dernière, quelque 52 000 ont été exemptés de quarantaine.

« Le gouvernement doit avoir une véritable discussion approfondie sur les grandes lignes de l'éducation d'Israël », a déclaré la ministre des Sciences, de la Technologie et de l'Espace, Orit Farkash-Hacohen.

« La pandémie de COVID a gravement endommagé la capacité d'étudier correctement, et nous devons trouver une meilleure façon d'y faire face », a-t-elle ajouté lors de la réunion du cabinet.

Le Premier ministre Naftali Bennett a déclaré que le pays se rapprochait de l'oeil du cyclone : « Les prochains jours seront les plus compliqués de la vague Omicron actuelle. Néanmoins, je suis heureux d'annoncer que jusqu'à la fin de la semaine, une autre grosse livraison de vaccins Pfizer arriveront en Israël. »

Le ministre de l'Agriculture Oded Forer a proposé lors de la réunion de raccourcir la période de quarantaine à 5 jours. « Nous devons arrêter de nous traîner les pieds et commencer à prendre des décisions adaptées à la vague actuelle de COVID », a-t-il déclaré.

Après que le ministre de l'Éducation Yifat Shasha-Biton et la ministre de l'Économie Orna Barbivai se sont mis d'accord avec Forer, Bennett a déclaré que le raccourcissement de la quarantaine « est toujours à l'étude ».

« Nous battons des records de tests », a déclaré Bennett. « Environ 5% de la population est testée chaque jour, et c'est ainsi que nous isolons les personnes confirmées atteintes de COVID de la communauté. »

Le Premier ministre a également mis en garde contre l'augmentation du nombre de patients gravement malades, qui a doublé en cinq jours.

Sun, 16 Jan 2022 18:14:00 +0100 http://www.juif.org/politique-israel/239082,israel-envisage-une-quarantaine-plus-courte-alors-que-200-000.php JW-NEWS-239082
Israël: Benyamin Netanyahou négocie pour échapper à la case prison - Le Figaro RÉCIT - L'ex-premier ministre, accusé de corruption, envisage de plaider coupable mais refuse de renoncer à toute carrière politique. Sun, 16 Jan 2022 18:04:01 +0100 http://www.juif.org/politique-israel/239081,israel-benyamin-netanyahou-negocie-pour-echapper-a-la-case-prison.php JW-NEWS-239081 La décision de Netanyahu pourrait démanteler le gouvernement - Kountrass

Les groupes de gauche de la coalition regardent actuellement les écrans de télévision et espèrent sincèrement que Netanyahu ne démissionne pas, car si oui, c'est le ciment qui maintient le gouvernement ensemble qui serait supprimé. Si Netanyahu démissionne, nous pourrions assister à un bouleversement politique important qui conduirait à un gouvernement de droite à part entière sans Netanyahu.

Be'hadré "Harédim  Ari Kalman

Le système politique suit de près les informations de la dernière journée concernant les négociations entre le bureau du procureur général et l'ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui semblent conclure un accord de plaidoyer en échange de sa retraite de la vie politique.

Il est déjà largement admis qu'une telle retraite de Netanyahu affectera et même bouleversera le système politique, estime qu'elle raccourcira considérablement les jours du gouvernement Bennett-Lapid, et même le renversera en peu de temps.

Sat, 15 Jan 2022 16:35:00 +0100 http://www.juif.org/politique-israel/239066,la-decision-de-netanyahu-pourrait-demanteler-le-gouvernement.php JW-NEWS-239066
Le député ‘Ami’hai Shikli, de Yemina, cherche à fonder un nouveau parti - Kountrass

"Ami'hai Schikli, le député de Yemina, qui est considéré comme s'étant retiré de ce parti tout en en faisant encore partie, envisage de former un nouveau parti de droite avec un certain nombre de personnalités intéressantes, a rapporté ce matin Israel Hayom. Il travaille sur son avenir politique.

JDN

Shikli a de nombreuses raisons pour lesquelles il devrait chercher un avenir politique dans un autre parti. Bien qu'il soit aujourd'hui membre du parti dont le président est le Premier ministre d'Israël, lors des prochaines élections, elle devrait, selon les sondages actuels, dépasser à peine le pourcentage de blocage.

Thu, 13 Jan 2022 19:26:30 +0100 http://www.juif.org/politique-israel/239055,le-depute-ami-hai-shikli-de-yemina-cherche-a-fonder-un-nouveau.php JW-NEWS-239055
Il est peu probable que Netanyahou soit condamné à une peine de prison - Juif.org

Les procureurs sont prêts à faire une concession majeure au chef de l'opposition Benjamin Netanyahou afin d'obtenir une négociation de plaidoyer, selon un reportage jeudi soir de Guy Peleg de la Douzième chaîne.

Mercredi, la Treizième chaîne a rapporté que Netanyahou s'engageait dans des négociations avec le procureur général Avichai Mandelblit pour une éventuelle négociation de plaidoyer. Netanyahou aurait accepté la demande de Mandelblit de démissionner de la Knesset avant d'être condamné, et de quitter la politique pendant plusieurs années.

Mandelblit aurait également exigé que Netanyahou reçoive une peine minimale d'au moins des travaux d'intérêt général et un aveu de turpitude morale, ce qui pourrait entraver le retour de Netanyahou en politique.

Maintenant, il semble que les procureurs soient prêts à faire des concessions de grande envergure dans le cadre d'un accord de négociation de plaidoyer, y compris la réécriture de l'acte d'accusation « Affaire 4000 » - qui, dans sa forme actuelle, comprend une accusation de corruption, les accusations les plus graves auxquelles Netanyahou est actuellement confronté dans tous les actes d'accusation contre lui.

Selon le reportage de Channel 12 jeudi, les procureurs sont prêts à abandonner l'accusation de corruption et à se concentrer uniquement sur les accusations d'abus de confiance.

Le rapport a affirmé que les procureurs sont même prêts à clore entièrement « l'affaire 2000 », abandonnant toutes les charges liées aux accusations selon lesquelles Netanyahou et l'éditeur de Yedioth Aharonoth, Arnon Mozes, ont conclu un accord pour faire adopter une législation limitant la distribution gratuite d'un journal rival en échange d'une couverture favorable de Netanyahou.

Dans l'acte d'accusation de l'affaire 1000 concernant les allégations selon lesquelles Netanyahou et sa famille ont reçu des centaines de milliers de dollars en cadeaux de riches hommes d'affaires en échange d'une aide pour obtenir des allégements fiscaux et des visas de voyage les procureurs seraient disposés à supprimer l'accusation de fraude.

Les changements que les procureurs ont proposé d'apporter au cas où un accord de plaidoyer serait conclu mettraient effectivement fin à toute possibilité que Netanyahou soit condamné à une peine de prison.

Les pourparlers entre Netanyahou et les procureurs doivent encore parvenir à un accord sur le moment de la démission de Netanyahou de la Knesset un point clé dans les négociations et un facteur qui pourrait potentiellement mettre fin à la carrière politique de l'ancien Premier ministre.

Si Netanyahou démissionne de la Knesset avant que la négociation de plaidoyer ne soit mise en vigueur par le tribunal et que sa condamnation soit finalisée, il pourra probablement éviter la désignation de turpitude morale, lui permettant ainsi de potentiellement retourner à la vie politique à un moment donné dans le futur.

Mais si Netanyahou ne démissionne qu'après sa condamnation, les procureurs seront libres de demander au tribunal d'appliquer la qualification de turpitude morale.

Thu, 13 Jan 2022 17:37:05 +0100 http://www.juif.org/politique-israel/239053,il-est-peu-probable-que-netanyahou-soit-condamne-a-une-peine-de-prison.php JW-NEWS-239053
Le parti de Macron enterre le rapport Sarah Halimi : silence assourdissant du CRIF et du Grand rabbin de France - Le Monde Juif

C'est avec un profond sentiment d'injustice et d'amertume que le député Meyer Habib, président de la commission d'enquête parlementaire sur l'affaire Sarah Halimi, s'est présenté aux journalistes lors d'une conférence de presse aux côtés des députés Constance Le Grip et François Pupponi.

Thu, 13 Jan 2022 12:13:12 +0100 http://www.juif.org/politique-israel/239049,le-parti-de-macron-enterre-le-rapport-sarah-halimi-silence.php JW-NEWS-239049
Israël: N. Bennett accuse B. Netanyahou de "mettre des vies en danger" en critiquant la fiabilité des tests rapides - i24 News

"M. Bennett a perdu le contrôle du coronavirus et abandonné les citoyens israéliens à leur sort"

Le Premier ministre Naftali Bennett a lancé mercredi une nouvelle charge contre le leader de l'opposition Benyamin Netanyahou à propos d'une vidéo dans laquelle l'ancien Premier ministre met en doute la fiabilité des tests antigéniques rapides.

Israël a récemment mis à jour ses directives de dépistage afin de donner la priorité aux tests PCR pour les personnes de plus de 60 ans et les autres personnes à risque, tout en encourageant l'utilisation de tests antigéniques rapides pour le reste de la population.

Wed, 12 Jan 2022 18:16:22 +0100 http://www.juif.org/politique-israel/239040,israel-n-bennett-accuse-b-netanyahou-de-mettre-des-vies-en.php JW-NEWS-239040
Hidalgo copieusement huée par les victimes et riverains de la rue de Trévise - Le Monde Juif

Ce que devrait faire la communauté juive pour protester contre le refus de la Maire de Paris de retirer la médaille décernée au chef terroriste négationniste palestinien Mahmoud Abbas, les familles des victimes et les riverains de la tragique explosion de la rue de Trévise l'ont fait. Anne Hidalgo a été copieusement huée mercredi lors d'une cérémonie du troisième anniversaire de ce drame.

Wed, 12 Jan 2022 14:07:46 +0100 http://www.juif.org/politique-israel/239037,hidalgo-copieusement-huee-par-les-victimes-et-riverains-de-la-rue-de.php JW-NEWS-239037
Israël: Yaïr Lapid admet des erreurs du gouvernement dans la gestion de la pandémie - i24 News

Le ministre israélien des Affaires étrangères Yaïr Lapid a admis que des erreurs avaient été commises dans la réponse du gouvernement à la vague actuelle de Covid-19.

"Face au Covid-19, les décisions du gouvernement ne seront pas toutes correctes. Le 'zéro erreur' n'existe pas face au virus, ni en Israël, ni ailleurs. La question est de savoir si nous voulons être en colère ou y faire face, ensemble", a-t-il dit dans un communiqué émis par son bureau.

Yaïr Lapid a par ailleurs défendu le fait que les règles sanitaires changeaient fréquemment. 

"C'est une pandémie qui évolue tout le temps. Il faut donc réagir rapidement et changer fréquemment les consignes. Quand on travaille vite, il y a des erreurs. Mais le plus important est la capacité à travailler ensemble et à corriger les erreurs au jour le jour."

Mon, 10 Jan 2022 18:58:47 +0100 http://www.juif.org/politique-israel/239022,israel-yair-lapid-admet-des-erreurs-du-gouvernement-dans-la-gestion.php JW-NEWS-239022
Frottez également la gorge lors de l'utilisation du test COVID rapide (politique) - Juif.org

Les personnes qui s'auto-testent pour le COVID-19 doivent se tamponner la gorge ainsi que le nez lorsqu'elles utilisent des kits d'antigène rapide pour augmenter les chances de détecter la variante Omicron, a déclaré lundi un haut responsable de la santé israélien.

La recommandation, donnée lundi par le chef de la santé publique du ministère de la Santé, le Dr Sharon Alroy-Preis sur la radio de l'armée, fait suite à la révision par Israël de sa politique de test qui permet aux Israéliens de moins de 60 ans de se faire tester à domicile à l'aide de kits de test rapide d'antigène, avec lesquels, selon un responsable de la santé, la détection du virus est moins sensible qu'avec les tests PCR.

"Afin d'augmenter leur sensibilité, nous recommanderons désormais de frotter la gorge et le nez. Ce n'est pas ce que le fabricant demande, mais nous le demandons", a-t-elle déclaré.

La recommandation va à l'encontre de l'avis de la Food and Drug Administration des États-Unis, qui a déclaré que les instructions des fabricants devaient toujours être suivies et que toute utilisation incorrecte des écouvillons de gorge pourrait présenter un risque pour la sécurité.

Le ministère de la Santé n'a pas immédiatement répondu lorsqu'on lui a demandé s'il avait vérifié le fonctionnement des prélèvements de gorge à l'aide de kits de test nasal et s'il avait demandé conseil aux fabricants.

Alroy-Preis a déclaré que lorsqu'elles sont exposées à un porteur, les personnes devraient passer plus d'un test ou au moins attendre trois jours depuis l'exposition avant de tester avec des kits rapides.

Certains experts en maladies infectieuses ont préconisé le prélèvement de la gorge avec des tests d'antigène, car les gens peuvent déjà transmettre Omicron à d'autres lorsqu'il a infecté leur gorge et leur salive, mais avant que le virus n'atteigne leur nez.

Une étude publiée mercredi sur medRxiv avant l'examen par les pairs a examiné 29 travailleurs infectés par Omicron dans des professions à haut risque qui ont subi des tests PCR et antigéniques simultanément sur plusieurs jours.

Les tests PCR de la salive ont détecté le virus en moyenne trois jours avant que les prélèvements rapides par écouvillonnage ne deviennent positifs.

Mais la FDA a tweeté vendredi : "lorsqu'il s'agit de tests rapides d'antigène COVID-19 à domicile, ces écouvillons sont destinés à votre nez et non à votre gorge".

Les écouvillons de gorge, a-t-il déclaré, "s'ils sont mal utilisés, peuvent nuire au patient".

Mon, 10 Jan 2022 17:44:28 +0100 http://www.juif.org/politique-israel/239020,frottez-egalement-la-gorge-lors-de-l-utilisation-du-test-covid-rapide.php JW-NEWS-239020
Likoud : le gouvernement Bennett atteint un nouveau tréfond antisioniste - Juif.org

Le parti Likoud a vivement critiqué le gouvernement et le Premier ministre Naftali Bennett suite à l'opposition de la Liste arabe unie (Ra'am) à la plantation d'arbres dans le Néguev.

"Chaque jour, le gouvernement Bennett-Ra'am descend à un nouveau tréfond antisioniste", a déclaré le parti Likoud. "Pour la première fois en 73 ans, un haut responsable du gouvernement israélien s'oppose à la plantation d'arbres en Terre d'Israël. Bennett, ayez honte."

Pendant ce temps, des centaines de policiers sont arrivés ce matin sur les terres domaniales près de Hura dans le Néguev pour protéger les travailleurs du FNJ préparant le terrain pour la plantation des arbres qui deviendront finalement une forêt.

Des députés de la Liste arabe commune et des partis Ra'am ont protesté contre la plantation des arbres, ces derniers menaçant de boycotter les audiences et les débats de la Knesset. "Nous condamnons et rejetons les labours et les dommages causés aux terres et à la source de subsistance des familles arabes de la région", a déclaré le parti.

Le journaliste de Yediot Aharonot, Amichai Attali, a rapporté que les efforts de reboisement dans le Néguev avaient été gelés sous le précédent gouvernement Netanyahou. "Le gel des plantations dans le Néguev a vu le jour et s'est réalisé sous le gouvernement Netanyahu à la lumière des pressions bédouines sur le roi des combos, Amir Peretz. Cela n'a pas dérangé Netanyahu. Je préfère un gouvernement avec l'abominable Ra'am, mais celui qui regarde la réalité dans les yeux et essaie d'y faire face, plutôt que la poursuite des mensonges et de la fausseté qui sont l'essence même de Netanyahou."

Mon, 10 Jan 2022 14:49:56 +0100 http://www.juif.org/politique-israel/239018,likoud-le-gouvernement-bennett-atteint-un-nouveau-trefond.php JW-NEWS-239018
Hidalgo n’a pas honte : « Je n’ai jamais comparé les juifs aux musulmans » - Le Monde Juif

La candidate socialiste à l'élection présidentielle, Anne Hidalgo, a nié effrontément dimanche avoir comparé le sort des musulmans aujourd'hui à celui des juifs des années 1930.

« C'est absolument faux. Jamais je ne me permettrais de faire ce type de comparaison », a déclaré à CNews/Europe1 la Maire de Paris, interrogé par Jean-Pierre Elkabbach.

« En ce qui concerne la Shoah, ce génocide n'est comparable à rien d'autre. Ce que je dis aujourd'hui c'est qu'il faut absolument combattre le racisme et l'antisémitisme. Il faut combattre la stigmatisation. Il faut combatte Éric Zemmour et Marine Le Pen qui colportent ces idées nauséabondes », a-t-elle poursuivi.

Mon, 10 Jan 2022 11:18:54 +0100 http://www.juif.org/politique-israel/239014,hidalgo-n-a-pas-honte-je-n-ai-jamais-compare-les-juifs-aux.php JW-NEWS-239014
La loi sur la citoyenneté d'Ayelet Shaked est une nouvelle fois vouée à l'échec - Juif.org

La loi controversée sur la citoyenneté a été approuvée par un comité ministériel de la Knesset, mais son avenir reste incertain alors qu'elle se dirige vers la Knesset, étant donné que plusieurs des partis de la coalition ont juré de s'y opposer.

La loi est proposée par la ministre de l'Intérieur Ayelet Shaked, qui a déclaré dimanche qu'"il s'agit d'une loi critique du point de vue de la sécurité". Cependant, sa collègue ministre Tamar Zandberg du parti d'extrême gauche Meretz a répondu : « Nous ne soutiendrons pas cette loi. Des accords ont été conclus selon lesquels même si la loi n'était pas adoptée à la Knesset, la ministre Shaked les soutiendrait (les autres accords). Elle ne l'a pas fait, et nous voterons donc contre. » Zandberg n'a pas précisé à quels accords elle faisait référence.

La loi sur la citoyenneté est une loi datant de 2003 qui empêche l'unification des familles palestiniennes dont l'un des conjoints a la citoyenneté israélienne. Sans la loi en place, les conjoints non israéliens sont automatiquement éligibles à la citoyenneté ou à la résidence permanente, à moins que l'examen du cas particulier en question ne révèle des raisons impérieuses pour lesquelles un tel statut devrait être refusé.

La loi a été renouvelée chaque année depuis son adoption, mais depuis que le parti Likoud est tombé du pouvoir et que Naftali Bennett est devenu Premier ministre dans une coalition de 61 sièges, il n'a pas réussi à réunir la majorité et est devenu caduc. Pendant ce temps, Shaked aurait demandé à son ministère de reporter toutes les demandes de regroupement familial, dans l'espoir que la loi finira par recueillir le soutien d'un nombre suffisant de députés de l'opposition de droite et qu'elle sera adoptée.

Répondant aux commentaires de Zandberg dimanche, le ministre de la Justice Gideon Saar du parti Nouvel Espoir a déclaré : « Ici, nous avons une tentative d'une minorité au sein du gouvernement d'imposer un veto. Une telle tentative est inacceptable. Lors du vote ministériel, le ministre des Affaires de la diaspora, Nachman Shai, s'est abstenu plutôt que de s'opposer à la loi. »

Pendant ce temps, le député Mansour Abbas, chef de la Liste arabe unie qui est également membre de la coalition, a également juré de s'opposer à la loi sur la citoyenneté lorsqu'elle sera présentée à la Knesset. « Nous voterons contre la loi sur la citoyenneté proposée par la ministre de l'Intérieur Ayelet Shaked », a déclaré Abbas aux médias samedi.

« Nous avons établi ce gouvernement et nous avons apporté à Ayelet Shaked et à d'autres leurs postes ministériels », a-t-il ajouté. « Je pense que tous les ministres du gouvernement devraient être responsables envers tous les citoyens elle [Shaked] n'est pas seulement le ministre de l'Intérieur des citoyens juifs. »

Sun, 09 Jan 2022 18:00:38 +0100 http://www.juif.org/politique-israel/239008,la-loi-sur-la-citoyennete-d-ayelet-shaked-est-une-nouvelle-fois-vouee.php JW-NEWS-239008
Israël va fournir aux écoliers des kits de test COVID à domicile gratuits - Juif.org

Israël délivrera aux élèves de maternelle et aux élèves du primaire des tests à domicile COVID-19 gratuits, a déclaré dimanche le Premier ministre Naftali Bennett.

« Chaque enfant en Israël ceux qui fréquentent les jardins d'enfants, les écoles élémentaires et les professeurs recevra dans les prochains jours trois kits de test rapide à domicile », a déclaré Bennett au début de la réunion hebdomadaire du cabinet.

Ses commentaires sont intervenus au milieu d'une grave pénurie de kits de test d'antigène dans les pharmacies à travers Israël après que le ministère de la Santé a révisé sa politique de test.

La semaine dernière, le gouvernement a réservé les tests PCR aux seules personnes à haut risque de développer une maladie grave due au coronavirus, affirmant que les moins vulnérables devraient plutôt effectuer un test à domicile.

« Nous avons pris soin à l'avance de transférer les inventaires vers les écoles précisément pour une telle situation, et maintenant ces kits seront utilisés pour alléger le fardeau des parents », a ajouté Bennett.

Le gouvernement négociait également des réductions de prix avec les principales chaînes de pharmacies, a déclaré Bennett, ajoutant : « Dans tous les cas, les coûts vont baisser dans un proche avenir car le marché sera inondé de millions de kits qui arriveront en Israël. »

Les kits coûtent environ 25 à 35 shekels (7 à 10 euros) dans les magasins israéliens, dont beaucoup ont signalé être épuisés. Nachman Ash, directeur général du ministère de la Santé, a déclaré à la radio 103 FM que le prix unitaire ne devrait pas dépasser 10 shekels (2,8 euros).

Lundi également, Israël a reçu sa première livraison de molnupiravir, une pilule de traitement COVID-19 de Merck.

Le molnupiravir a été autorisé par les États-Unis le mois dernier pour certains patients adultes à haut risque et il a été démontré qu'il réduisait les hospitalisations et les décès d'environ 30 % dans un essai clinique. En novembre, la Grande-Bretagne est devenue le premier pays au monde à approuver le molnupiravir.

Les pilules sont destinées à un traitement à domicile et doivent être administrées 3 à 5 jours après l'apparition des symptômes et prises pendant cinq jours, selon un communiqué du ministère de la Santé.

Israël a commencé la semaine dernière à distribuer la pilule contre le coronavirus de Pfizer aux patients à risque atteints de COVID-19.

Sun, 09 Jan 2022 13:00:47 +0100 http://www.juif.org/politique-israel/239004,israel-va-fournir-aux-ecoliers-des-kits-de-test-covid-a-domicile.php JW-NEWS-239004
Le dernier sondage : la droite se renforce, Yemina s’enfonce - Le Monde Juif

Après la tempête d'hier au plénum, ​​un sondage publié ce soir est de mauvais augure pour le parti au pouvoir Yemina n'aurait obtenu que 4 sièges si des élections avaient eu lieu aujourd'hui | Le nombre total de sièges de l'opposition est supérieur à celui de la coalition

Be'hadré "Harédim Meir Shalem

Un nouveau sondage est publié ce soir (jeudi) et fournit une image à jour de la carte politique actuelle et du faible niveau de soutien au parti du Premier ministre Naftali Bennett.

Selon un sondage réalisé par l'institut de sondage Direct Falls pour Channel 14, le Likud de Benjamin Netanyahu passe à 35 sièges, Yech "Atid, dont le membre du parti a été surpris le week-end dernier en violation des directives face au corona avec 19 sièges, Shas en tête restant à 9 sièges, bien que son dirigeant, Aryeh Dérhy, aille bientôt démissionner de la Knesset.

Fri, 07 Jan 2022 07:00:16 +0100 http://www.juif.org/politique-israel/238990,le-dernier-sondage-la-droite-se-renforce-yemina-s-enfonce.php JW-NEWS-238990
Plus de pays rouges : le ciel rouvrira complètement à minuit - Juif.org

Israël rouvrira complètement son ciel et se débarrassera de la liste des pays rouges à partir de minuit ce soir, a déclaré le directeur général du ministère de la Santé, le professeur Nachman Ash.

En conséquence, toutes les restrictions de voyage seront supprimées avec les États-Unis, le Royaume-Uni, la France, Afrique du Sud, Canada, Émirats Arabes Unis, Belgique, Éthiopie, Turquie, Suisse, Hongrie, Espagne, Portugal, Tanzanie et Nigéria, sous réserve de l'approbation du gouvernement et de la Commission constitutionnelle de la Knesset.

Les Israéliens seront autorisés à visiter ces pays et les touristes de ces pays seront autorisés à visiter Israël.

Israël avait fermé ses frontières en réponse à l'émergence de la variante Omicron du coronavirus. Les restrictions de voyage ont suscité des critiques pour la fermeture entre les Juifs de la diaspora et la patrie juive.

Les dirigeants israéliens ont déclaré récemment que la propagation de la variante Omicron en Israël créerait bientôt une situation dans laquelle les restrictions de voyage ne serviraient plus à rien et que le ciel rouvrirait à ce moment-là.

Thu, 06 Jan 2022 19:34:57 +0100 http://www.juif.org/politique-israel/238985,plus-de-pays-rouges-le-ciel-rouvrira-completement-a-minuit.php JW-NEWS-238985
Ministre du Meretz : « les colons de Homesh sont des sous-humains » - Juif.org

Le vice-ministre de l'Economie Yair Golan (Meretz) a déclaré jeudi matin que les "colons" de la ville juive de Homesh sont "sous-humains".

Dans une interview avec la chaîne Knesset, Golan a affirmé : « les personnes qui viennent s'installer dans un endroit qui a été évacué en vertu de la loi, et où personne ne devrait être, et quand j'étais commandant de la brigade de Judée et de Samarie, je n'ai autorisé personne à s'installer là. Maintenant, ils crient leurs cris, "Oy vey, comment cela peut-il être concevable ? C'est honteux et un embarras." Ces mêmes personnes qui viennent s'y installer se révoltent à Kafr Burqa, cassent des pierres tombales et font des pogroms. »

« Ce ne sont pas des gens - ce sont des sous-humains. Ce sont des gens méprisables et la partie la plus pourrie de la nation juive. Nous ne devons leur fournir aucun soutien, et nous devons les chasser de force de cet endroit et rétablir la loi et l'ordre dans le région. Cette folie nationaliste nous apportera le désastre. »

Dans un tweet, Golan a écrit : « dans mes mots, j'ai fait référence à ceux qui détruisent des tombes, attaquent des personnes innocentes, détruisent des biens qui ne sont pas les leurs. Comment devrions-nous traiter ces personnes ? Comment devrions-nous nous référer à ces personnes ? Il est temps pour dire la vérité : ce n'est pas notre judaïsme. »

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a critiqué les déclarations de Golan en disant : « les déclarations de Yair Golan sur les colons de Homesh sont horribles, des généralisations et confinent à une diffamation sanglante. Les implantations de Judée-Samarie sont les pionnières d'aujourd'hui. Nous n'avons pas pris une terre étrangère... mais l'héritage de nos pères. »

Le chef du conseil régional de Goush Etzion, Shlomo Ne'eman, a répondu : « il semble que le vice-ministre, qui connaît bien l'histoire, soit devenu hystérique. Son hystérie découle du succès des communautés de Judée et de Samarie. Il devrait se souvenir des temps noirs où les mots sortant de sa bouche étaient dirigés contre le peuple juif. Nous continuerons à réussir à travailler pour être pionniers en Terre d'Israël. »

Thu, 06 Jan 2022 11:58:29 +0100 http://www.juif.org/politique-israel/238982,ministre-du-meretz-les-colons-de-homesh-sont-des-sous-humains.php JW-NEWS-238982