Juif.org - Infos - Politique Juif.org : toute l'actualit矤'Israꪠet du monde Juif sous forme de news, vid讳, photos et d'opinions! Wed, 16 Apr 2014 21:17:48 +0200 http://www.juif.org Netanyahu pourrait appeler à des élections anticipées pour libérer des terroristes arabes - JSS News Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rejeté lundi les récentes menaces du chef du parti Habayit Hayeudi, Naftali Bennett, de se retirer de la coalition au pouvoir, disant qu’il ne voulait pas organiser des élections anticipées, mais qu’il pourrait en être forcé dans la mesure où il prévoit de libérer la dernière tranche de terroristes « promis » aux palestiniens. Tue, 15 Apr 2014 19:20:38 +0200 http://www.juif.org/politique-israel/193638,netanyahu-pourrait-appeler-a-des-elections-anticipees-pour-liberer.php JW-NEWS-193638 "L'accord de libération de terroristes fait plus de mal aux arabes israéliens qu'à quiconque" - Juif.org

Le ministre de l'économie Naftali Bennett s'est tourné vers la population arabe d'Israël dans une lettre publiée dimanche, expliquant l'opposition de son parti Bayit Yéhoudi à la libération de terroristes arabes israéliens. Bennett a souligné pourquoi une telle libération serait défavorable à la position du secteur israélo-arabe dans la société israélienne.

Dans le lettre, Bennett déclare que la libération de meurtriers est injustifiée car elle encourage le terrorisme et en raison de la nature des crimes odieux. Pour la population arabe israélienne, Bennett indique que cela porterait atteinte aux exigences du secteur en matière d'égalité et de droits dans la société israélienne.

"Dans cette lettre je m'adresse a vous, les citoyens arabes israéliens, afin d'expliquer les raisons de notre opposition à la libération de citoyens israéliens."

Bennett a écrit que la libération des prisonniers est particulièrement importante pour les arabes israéliens, car cela aborde la question sensible de la connexion de ce secteur à l'état d'Israël.

"La libération des prisonniers arabes vous transforme ostensiblement en citoyens de seconde classe. La libération nuit d'abord à vos intérêts," a écrit le chef de Bayit Yéhoudi.

"Un accord dans lequel le chef de l'autorité palestinienne (le dictateur Mahmoud Abbas) exige la libération d'arabes israéliens de prison est un signe de honte pour les arabes israéliens qui n'a pas de justification."

"Ce genre d'accord compromet vos demandes de justice, d'égalité et de droits complets," a écrit Bennett dans la lettre, expliquant que "parce qui si Abou Mazen (Abbas) prend soin de cela, les citoyens d'Israël vous diront qu'ils devra prendre soins de tout pour vous."

Le parti Bayit Yéhoudi s'est réuni vendredi et a décidé de soutenir la déclaration de Bennett faite jeudi dans laquelle il a dit qu'il retirerait son parti de la coalition gouvernementale si des terroristes arabes israéliens étaient libérés.

Jeudi, Bennett a dit que si l'accord comprend des meurtriers avec la citoyenneté israélienne, il violerait la souveraineté israélienne. "Bayit Yéhoudi s'opposerait à un tel accord au cabinet, et si il est adopté, le parti quitterait le gouvernement," a-t-il dit.

Bennett a déclaré jeudi que son parti ne pouvait pas tolérer la soumission à l'extorsion palestinienne (et américaine, de fait). Notant la proche fête de Pessah, il a déclaré que les juifs étaient maintenant libres et avaient un système juridique pour les protéger contre les terroristes.

Sun, 13 Apr 2014 08:10:22 +0200 http://www.juif.org/politique-israel/193571,l-accord-de-liberation-de-terroristes-fait-plus-de-mal-aux-arabes.php JW-NEWS-193571
Isaac Herzog, Premier ministre ? - Times of Israel

Pour la première fois depuis la spectaculaire débâcle en 2001 du gouvernement Ehud Barak, la gauche a une chance de reprendre le contrôle du pays.

Une affirmation qui va à l’encontre de la doxa – sans même mentionner les résultats des urnes. Selon de récents sondages, les intentions de vote en faveur du Likud du Premier ministre Benjamin Netanyahu progressent, avec 30 sièges potentiels à la Knesset (sur un total de 120).

Sun, 13 Apr 2014 07:47:07 +0200 http://www.juif.org/politique-israel/193568,isaac-herzog-premier-ministre.php JW-NEWS-193568
Sondage : et si de nouvelles élections avaient lieu demain ? - Juif.org

Dans le cas où le parti Bayit Yéhoudi de Naftali Bennett donnait suite à sa menace de quitter la coalition, le parti ne pourrait que gagner de nouvelles élections, selon un récent sondage.

L'enquête réalisée par l'Institut du Dialogue, publiée vendredi matin par Haaretz, montre que le parti Bayit Yéhoudi serait, avec le parti travailliste, le deuxième plus grand parti du gouvernement israélien, dans le cas où des élections avaient lieu demain.

Le Likoud-Beitenou recevrait 37 sièges, contre 32 dans un précédent sondage. Bayit Yéhoudi recevrait 15 mandats, contre 12 dans un dernier sondage. De même, le parti travailliste recevrait 15 sièges, contre 16 dans le dernier sondage.

Yesh Atid resterait stable par rapport au dernier sondage, avec 14 sièges, et Shass et Meretz prendraient un siège par rapport au précédent sondage, passant de 10 à 9 sièges. Le Judaïsme Unifié de la Torah gagnerait un siège, passant de 6 à 7, Hatnoua (Tzipi Livni) perdrait deux sièges, de 5 à 3, et Kadima ne passerait pas le seuil.

Tous les partis arabes conserveraient le même nombre de sièges que dans le précédent sondage, 5 pour Raam-Taal, 4 pour Hadash et 3 pour Balad.

Le sondage suit une menace contre la coalition jeudi soir, lorsque Bennett a menacé de démissionner du gouvernement si des terroristes arabes israéliens étaient libérés dans un accord possible visant à libérer Jonathan Pollard contre des centaines de terroristes arabes.

"Israël a été confronté à une nouvelle situation ces derniers jours, avec l'appel palestinien à l'ONU qui viole de manière flagrante tous les accord avec eux depuis les accords d'Oslo jusqu'à aujourd'hui," a déclaré Bennett jeudi. "L'accord émergent, si il inclut la libération de meurtriers de citoyenneté israélienne, nuit a la souveraineté d'Israël, et pas seulement, il aurait lieu alors que les palestiniens n'ont pas annulé leurs demandes d'adhésion à des organisations internationales."

"Par conséquent, si une proposition pour la libération de meurtriers israéliens vient devant le conseil des ministres, Bayit Yéhoudi s'y opposera," a déclaré Bennett. "Si la proposition passe, Bayit Yéhoudi démissionnera du gouvernement, qui libère des meurtriers avec la citoyenneté israélien. Trop c'est trop."

Des responsables du Likoud ont défié les remarques de Bennett jeudi soir, disant que l'adhésion de Bennett dans le gouvernement ne fait aucune différence.

"Nous ne retenons personne dans le gouvernement par la force," ont déclaré ces responsables.

"Il s'agit d'une méthode bien connue utilisée par Bennett : faire des menaces quand il est clair pour lui que ce sont de fausses menaces qu'il ne mettra pas à exécution," ont-il ajouté.

Fri, 11 Apr 2014 13:17:27 +0200 http://www.juif.org/politique-israel/193536,sondage-et-si-de-nouvelles-elections-avaient-lieu-demain.php JW-NEWS-193536
Le rabbin Shalom Cohen remplace Ovadia Yossef au poste de Leader Spirituel du Shas - JSS News

Six mois après le décès du chef spirituel du Shas, le rabbin Ovadia Yossef, le parti ultra-orthodoxe a décidé de son nouveau guide spirituel : Rabbi Shalom Cohen.

Le sage de 83 ans est à la tête de la prestigieuse Yeshiva séfarade Porat Yossef de Jérusalem et est le membre le plus âgé du Shas. Il est membre du Conseil des Sages de la Torah depuis plus de 30 ans. Le Président du Shas, Aryeh Deri, a mené campagne pour installer Cohen en tant que nouveau chef spirituel du parti, avec l’assentiment du conseil.

Fri, 11 Apr 2014 09:54:56 +0200 http://www.juif.org/politique-israel/193532,le-rabbin-shalom-cohen-remplace-ovadia-yossef-au-poste-de-leader.php JW-NEWS-193532
Likoud à Bennett : "personne ne t'empêche de partir" - Juif.org

Des responsables du Likoud ont déclaré jeudi soir que si le président du parti Bayit Yéhoudi, Naftali Bennett, veut quitter le gouvernement, personne ne l'en empêche.

Ces responsables se sont exprimé après que Bennett ait déclaré sans équivoque que son parti quitterait la coalition si Israël accepte de libérer des terroristes arabes dans le cadre d'un accord-cadre pour prolonger les "pourparlers de paix" avec l'autorité palestinienne.

"Nous ne retenons personne dans le gouvernement par la force," ont déclaré ces responsables.

"Il s'agit d'une méthode bien connue utilisée par Bennett : faire des menaces quand il est clair pour lui que ce sont de fausses menaces qu'il ne mettra pas a exécution," ont-il ajouté.

Bennett a dit plus tôt qu'il n'y avait aucune raison pour Israël d'accepter de libérer des terroristes après que l'AP ait demandé à adhérer à 15 organismes internationaux, une violation directe des conditions des pourparlers de paix.

"L'accord émergent, si il inclut la libération de meurtriers avec la citoyenneté israélienne, nuit à la souveraineté d'Israël, et pas seulement cela, cela s fait alors que les palestiniens n'ont pas annulé leurs demandes d'adhésion à des organisations internationales," a-t-il dit.

"Par conséquent, si une proposition pour la libération de meurtriers israéliens vient devant le conseil des ministres, Bayit Yéhoudi s'y opposera," a déclaré Bennett. "Si la proposition passe, Bayit Yéhoudi démissionnera du gouvernement, qui libère des terroristes qui ont la citoyenneté israélienne. Trop c'est trop."

Les commentaires de Bennett sont venus quelques heures après qu'il ait été signalé qu'un accord pour libérer Jonathan Pollard en échange de la libération de terroristes arabes détenus par Israël, et qu'une extension des pourparlers de paix sera effective dans les prochains jours.

Cet accord a été signalé par la deuxième chaîne et la dixième chaîne de télévision israéliennes. Al Arabiya a également indiqué que l'accord était en cours de finalisation. Un responsable américain a plus tard nié ces informations.

Mercredi, Bennett a appelé le premier ministre Benyamin Netanyahou à annexer la Judée et la Samarie, en réponse à l'échec répété des "pourparlers de paix" avec l'autorité palestinienne.

Fri, 11 Apr 2014 07:51:54 +0200 http://www.juif.org/politique-israel/193531,likoud-a-bennett-personne-ne-t-empeche-de-partir.php JW-NEWS-193531
Patrick Bruel refuse de chanter dans les villes FN - Nouvel Obs En 1995, l'ex-parrain de SOS Racisme avait déjà annulé des dates dans des villes FN, pour protester contre un parti qu'il jugeait "xénophobe".
Thu, 10 Apr 2014 18:04:02 +0200 http://www.juif.org/politique-israel/193513,patrick-bruel-refuse-de-chanter-dans-les-villes-fn.php JW-NEWS-193513
Bennett appelle Netanyahou à passer au "plan B" - i24 News Le ministre de l'Economie et chef du parti nationaliste religieux "Le Foyer Juif" a envoyé mercredi une lettre à Netanyahou lui demandant de considérer d'urgence ce qu'il appelle le "plan B" alors les pourparlers de paix israélo-palestiniens se trouvent actuellement dans une crise. "Je demande un débat, en urgence, en vue de l'annexion de certaines zones de Judée et Samarie qui se trouvent actuellement sous contrôle israélien", a écrit le ministre faisant référence aux implantations d'Ariel, du Gush Etzion, d'Ofra, de Bet El et de Maale Adumim. Thu, 10 Apr 2014 10:20:20 +0200 http://www.juif.org/politique-israel/193502,bennett-appelle-netanyahou-a-passer-au-plan-b.php JW-NEWS-193502 Affaire Al-Dura : le Dr Yehuda David candidat à la présidentielle - Le Monde Juif Le Docteur Yehuda David, médecin franco-israélien, connu en France pour son combat pour la vérité dans l’affaire Al-Dura, a annoncé mardi sa candidature à la présidence israélienne. Il entend faire de la lutte contre l’antisémitisme et la délégitimation d’Israël, le fer de lance de son mandat Wed, 09 Apr 2014 12:48:53 +0200 http://www.juif.org/politique-israel/193476,affaire-al-dura-le-dr-yehuda-david-candidat-a-la-presidentielle.php JW-NEWS-193476 Echec des "pourparlers" : l'opposition appelle Livni et Lapid à quitter le gouvernement - Juif.org

Une réunion de l'opposition sur l'échec des "pourparlers de paix" avec l'autorité palestinienne s'est tenue lundi à la Knesset.

Le leader de l'opposition, Isaac Herzog, a appelé les partis Hatnoua et Yesh Atid à quitter le gouvernement au milieu de la probable fin des "négociations" en vue de former une coalition de centre-gauche avec son parti travailliste.

"Les échecs ont des échos dans tous les domaines. C'est un gouvernement d'échec qui ne prévoit pas la paix, seulement la dépression," a déclaré le chef de file du parti travailliste, qui oublie facilement que les travaillistes, quand ils étaient au pouvoir, n'ont pas plus réussi que la droite à parvenir à un accord… sinon la question ne se poserait pas aujourd'hui.

Les commentaires d'Herzog viennent après que le ministre des affaires étrangères Avigdor Lieberman a déclaré lors de la conférence annuelle du Jérusalem Post dimanche à New York qu'il préfère de nouvelles élections anticipées à la libération d'autres terroristes pour la poursuite des "pourparlers de paix".

"Lieberman a dit la vérité," a déclaré Herzog lundi à la Knesset. "Il n'y a pas d'autre choix que des élections."

Le chef du parti d'extrême gauche Meretz, Zehava Gal-on, a également attaqué Yair Lapid (chef de Yesh Atid) et Tzipi Livni (chef d'Hatnoua) pour rester dans la coalition du premier ministre Benyamin Netanyahou.

"Livni et Lapid sont les collaborateurs de Netanyahou pour transformer les négociations en mascarade, parce que personne dans le gouvernement Netanyahou n'a vraiment un intérêt à signer un accord de paix," a dit Gal-on.

"Les négociations que le gouvernement Netanyahou a conduit sont inutiles, car elles sont uniquement destinées a servir la survie politique des partenaires de la coalition et pas à atteindre un accord," a-t-elle déclaré.

Gal-on a accusé Livni et Lapid de mentir au public et de briser leur promesse de quitter la coalition si les négociations échouent.

Le vice-ministre Ophir Akunis (Likoud) a répondu à ces accusations au nom du gouvernement, accusant l'opposition de "se tenir automatiquement avec les palestiniens."

Akunis a mis le blâme de la détérioration des "pourparlers de paix" sur le dictateur de l'autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

"Le fait est qu'Abbas a dit non a Obama et au document cadre de Kerry. Ils ne voulaient même pas discuter de la reconnaissance d'un état juif," a-t-il dit.

"Les Etats-Unis ont passé les huit derniers mois à surtout faire pression sur Israël, et les palestiniens leur ont craché au visage. C'est la seule vérité," a-t-il ajouté. "Chaque fois que nous approchons d'une décision, les palestiniens s'enfuient."

Mon, 07 Apr 2014 12:22:53 +0200 http://www.juif.org/politique-israel/193436,echec-des-pourparlers-l-opposition-appelle-livni-et-lapid-a.php JW-NEWS-193436
Lieberman : "des élections préférables à d'autres libérations de terroristes" - Juif.org

Le chef du parti Israël Beitenou, Avigdor Lieberman, ne sera en aucun cas d'accord pour une autre série de libérations de terroristes arabes. Si le gouvernement va de l'avant et veut libérer plus de terroristes, Lieberman retirera son parti du gouvernement, provoquant probablement de nouvelles élections.

"Israël Beitenou préfèrera de nouvelles élections que de voir plus de prisonniers palestiniens libérer, même dans le cas d'un accord dans lequel Jonathan Pollard serait également libéré" a déclaré Lieberman. "Nous ne pouvons pas revenir à ce genre d'arrangements par lequel nous libérons des terroristes pour maintenir les pourparlers avec les palestiniens, compte tenu des gestes qu'ils ont pris récemment." Lieberman faisait référence à la demande faite la semaine dernière par l'autorité palestinienne de reconnaissance en tant qu'état membre auprès de 15 agences des Nations Unies.

L'autorité palestinienne, a-t-il dit, n'était de toute façon pas une réelle entité. "La Judée et la Samarie sont le Fatahland, Gaza est le Hamastan," a-t-il dit.

Lieberman a également critiqué Naftali Bennett, chef du parti Bayit Yéhoudi, qui a suggéré qu'Israël traîne en justice le dictateur de l'AP Mahmoud Abbas pour crimes de guerre. "Parfois, il vaut mieux agir tranquillement que de faire trop de bruit," a déclaré Lieberman.

Lieberman a fait ces commentaires dimanche lors de la conférence du Jérusalem Post.

Sur les 31 membres élus de la liste unifiée Likoud – Israël Beitenou qui ont couru conjointement aux élections de janvier 2013, 20 sont membres du Likoud et 11 du parti de Lieberman. Bien que les deux partis se sont engagés à rester unis pour la durée de l'actuelle Knesset, et ont également discuté de partenariats futurs, Lieberman a déclaré qu'il ne tolèrerait pas de nouvelles libérations de terroristes, préférant retirer ses députés de la coalition.

Avec le parti Bayit Yéhoudi qui voterait également contre de telles libérations, le premier ministre Benyamin Netanyahou serait contraint de s'appuyer sur les votes des travaillistes, du Meretz (extrême gauche) et des partis arabes pour aller jusqu'au bout de le libération du quatrième lot de terroristes arabes, une chose très improbable pour Netanyahou, selon les analystes politiques.

Sun, 06 Apr 2014 19:03:18 +0200 http://www.juif.org/politique-israel/193424,lieberman-des-elections-preferables-a-d-autres-liberations-de.php JW-NEWS-193424
Jérusalem-Est: Israël approuve la construction d'un musée archéologique - 20Minutes Le ministère israélien de l'Intérieur a donné son feu vert ...
Sat, 05 Apr 2014 00:04:01 +0200 http://www.juif.org/politique-israel/193398,jerusalem-est-israel-approuve-la-construction-d-un-musee.php JW-NEWS-193398
Fin de la grève au ministère des Affaires étrangères - Times of Israel

Un accord a mis fin mercredi à la grève générale des employés du ministère israélien des Affaires étrangères, en guerre contre leur direction depuis plusieurs semaines, a annoncé leur syndicat.

« Un accord a été signé mettant fin à une année de crise majeure, dont une semaine de grève générale qui a vu la fermeture totale du ministère et celle de 103 ambassades pendant une semaine », a déclaré le syndicat des employés du ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Thu, 03 Apr 2014 07:45:40 +0200 http://www.juif.org/politique-israel/193351,fin-de-la-greve-au-ministere-des-affaires-etrangeres.php JW-NEWS-193351
Les principales déclarations de Manuel Valls sur la communauté juive et Israël - Le Monde Juif Manuel Valls, nommé lundi Premier ministre par le chef de l’État français, est un ami fidèle et sincère de la communauté juive et d’Israël. Son combat contre Dieudonné et son soutien indéfectible à l’État hébreu lui vaut une haine de l’extrême gauche et des associations anti-israéliennes. Voici un bref rappel de certaines de ses prises de positions controversées : Wed, 02 Apr 2014 08:01:29 +0200 http://www.juif.org/politique-israel/193328,les-principales-declarations-de-manuel-valls-sur-la-communaute-juive.php JW-NEWS-193328 Un accord pour libérer Pollard pourrait déchirer la coalition - Juif.org

Un certain nombre de ministres du gouvernement et membres de la coalition ont annoncé qu'ils ne soutiendraient pas un accord pour libérer des terroristes arabes, même si il comprenait la libération de Jonathan Pollard.

Les "pourparlers de paix" chancelants ont déjà mis la pression sur la coalition du premier ministre Benyamin Netanyahou, mais la récente crise au sujet de la libération de terroristes supplémentaires pourrait littéralement déchirer la coalition de centre-droite.

Suite au refus d'Israël de libérer le quatrième et dernier lot d'assassins, l'autorité palestinienne a menacé de quitter les pourparlers, entraînant une visite surprise du secrétaire d'état américain John Kerry qui tente de placer une nouvelle proposition sur la table.

Selon un nouvel accord, Israël libèrerait plus de 400 nouveaux terroristes et accepterait un gel partiel de la construction juive en Judée Samarie et Jérusalem en échange de Pollard et de la "poursuite des négociations".

Lors d'un discours mardi soir, Kerry a laissé entendre que beaucoup de choix à faire dans le processus de paix entraînent un lourd tribut politique, et il semble avoir raison, au moins quatre membres du cabinet ministériel ont indiqué qu'ils ne soutiendraient pas un tel accord, refusant de libérer des terroristes supplémentaires.

Plus tôt mardi, le vice-ministre Zeev Elkin et le président de la coalition Yariv Levin, tous deux membres du Likoud, ont décrit l'accord de libérer des terroristes et de geler la construction comme une "ligne rouge".

Des observations similaires ont été faites par le ministre des transports Yisrael Katz et le vice-ministre de la défense Danny Dannon, qui ont affirmé qu'ils s'opposeraient à tout accord qui comprendrait la libération d'arabes israéliens, une demande de l'AP que refusent les députés de droite, même si cela comprend Pollard.

Katz a demandé mardi de manière rhétorique : "libérer des terroristes et geler la construction pour Pollard ? Ce n'est pas la manière dont se comportent les amis. C'est immoral, c'est faux, et c'est injuste pour Pollard."

"Si les Etats-Unis veulent faire un vrai geste d'amitié, qu'ils libèrent Pollard sans conditions pour qu'il ait un dîner de Pessah avec sa famille en Israël. C'est ainsi que se comportent des alliés."

Le ministre du tourisme Uzi Landau a laissé entendre qu'il voterait également contre l'accord, mais n'a pas encore officiellement annoncé ses intentions."

Le ministre du front intérieur, Gilad Erdan, qui a voté contre la dernière libération de terroristes, fera probablement la même chose, bien qu'il n'ait pas encore donné sa position officielle.

Erdan a déclaré dimanche : "nous voyons que les palestiniens sont catégoriques dans leur manque de progrès (dans les négociations). Dans une telle réalité, exiger la libération d'assassins terroristes par Israël est immoral et inacceptable."

Le ministre de l'agriculture Yair Shamir a posté un statut sur le sujet sur sa page Facebook, dans lequel il a affirmé qu'il voterait contre un tel accord, même si Pollard était compris dedans : "mélanger Pollard a un accord pour prolonger les négociations ne devrait pas être soutenu. Les palestiniens continuent à faire des demandes dangereuses et impétueuses."

Les trois ministres de Bayit Yéhoudi ont gardé leur calme sur la question, mais les commentaires de coulisse indiquent qu'une route difficile est devant.

Le président du parti, Naftali Bennett, n'a pas encore appelé a une réunion avec Netanyahou concernant les développements actuels, et les sources de son entourage déclarent qu'il ne fera aucun commentaire sur la question jusqu'à ce qu'il apprenne les détails complets, y compris les demandes futures des palestiniens en matière de construction en Judée Samarie.

Même le ministre du logement Uri Ariel, qui avait déjà fait des commentaires critiquant les libérations, a pris la ligne du parti et a refusé de dire comment il voterait si et quant l'accord serait soumis au cabinet.

Des sources au sein du parti centriste Yesh Atid ont dit au cours des dernières semaines qu'elles préféreraient un gel de la construction à une libération de terroristes, mais ont promis que si un accord qui comprend la poursuite des négociations et la libération de Pollard était mis en avant, elles voteraient en faveur.

Des observations similaires ont été faites par les deux ministres du parti de gauche Hatnoua, la ministre de la justice Tzipi Livni et le ministre de la protection de l'environnement, Amir Peretz.

Wed, 02 Apr 2014 07:58:34 +0200 http://www.juif.org/politique-israel/193326,un-accord-pour-liberer-pollard-pourrait-dechirer-la-coalition.php JW-NEWS-193326
Israël relance un projet de construction de 700 logements à Jérusalem-Est - 20Minutes Israël a annoncé mardi la relance d'un appel d'offre pour la construction de 708 logements dans un quartier de Jérusalem-Est alors que le secrétaire d'Etat américain John Kerry s'efforce de maintenir sur les rails les négociations de paix.
Tue, 01 Apr 2014 17:04:01 +0200 http://www.juif.org/politique-israel/193305,israel-relance-un-projet-de-construction-de-700-logements-a.php JW-NEWS-193305
Israël : Ehoud Olmert coupable de corruption - Radio-Canada | Nouvelles L'ancien premier ministre israélien Ehoud Olmert a été reconnu coupable de corruption lundi. L'homme de 68ans a eu de nombreux démêlés avec la justice depuis qu'il a quitté son poste de premier ministre, en 2009, dans la foulée d'une multitude d'allégations de corruption. Mon, 31 Mar 2014 21:04:08 +0200 http://www.juif.org/politique-israel/193290,israel-ehoud-olmert-coupable-de-corruption.php JW-NEWS-193290 Israël: l'ancien PM Olmert coupable de corruption - JournalMetro.com JÉRUSALEM – L’ancien premier ministre israélien Ehoud Olmert a été reconnu coupable de corruption, lundi. L’homme de 68 ans a eu de nombreux démêlés avec la justice depuis qu’il a quitté son poste de premier ministre, en 2009, dans la … Tous les détails Mon, 31 Mar 2014 18:04:07 +0200 http://www.juif.org/politique-israel/193287,israel-l-ancien-pm-olmert-coupable-de-corruption.php JW-NEWS-193287 La lente agonie judiciaire d'Ehoud Olmert, rattrapé par les affaires - Le Monde.fr Reconnu coupable de corruption, l'ancien premier ministre israélien voit ses espoirs de faire son retour sur la scène politique probablement anéantis.
Mon, 31 Mar 2014 18:04:01 +0200 http://www.juif.org/politique-israel/193286,la-lente-agonie-judiciaire-d-ehoud-olmert-rattrape-par-les-affaires.php JW-NEWS-193286
Israël: l'ex-Premier ministre Ehud Olmert condamné pour corruption - 20Minutes Un tribunal israélien a condamné lundi l'ancien Premier ministre Ehud Olmert dans une nouvelle affaire de corruption qui risque de mettre un point final à sa carrière politique.
Mon, 31 Mar 2014 16:04:01 +0200 http://www.juif.org/politique-israel/193283,israel-l-ex-premier-ministre-ehud-olmert-condamne-pour-corruption.php JW-NEWS-193283