English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Antisémitisme : racisme envers les Juifs & Israël

L'obsession juive des nazis peut-elle être expliquée ?

L'obsession juive des nazis peut-elle être expliquée ? - © Juif.org

Pendant des années après le retour de l'enfer créé par les allemands du IIIe Reich, j'ai essayé de comprendre la raison de la haine insondable et irrationnelle, si l'ont peut l'appeler ainsi, à notre égard.

Comment est-ce que des dizaines de millions de personnes sont devenus pires que des prédateurs ? Après tout, la plupart des prédateurs tuent seulement quand ils ont faim ou se sentent menacé. Les allemands n'avaient définitivement pas faim et ne se sentaient pas menacés. Leur avons-nous déclaré la guerre ? Revendiquions-nous leurs territoires ?

Il est vrai que pour justifier leurs actes impossibles, l'assassinat en masse de sang-froid et par les méthodes les plus sadiques de millions d'hommes, de femmes et d'enfants, selon un plan bien calculé, ils prétendaient que les Juifs avaient l'intention de dominer le monde. Et eux, les allemands courageux, ont décidé de sauver l'humanité de ce danger. Il n'est pas nécessaire de préciser à quel point ces affirmations étaient fausses et ridicules.

Les années ont passé, et, inutile de le dire, je n'ai pas réussi à trouver une explication au comportement sauvage et effréné des allemands, pour cette haine sans précédent dans l'histoire humaine. Je suis arrivé à la conclusion qu'il n'y a tout simplement pas de réponse, et aucune explication. Autre que, bien entendu, l'antisémitisme qui s'est transformé en une véritable maladie et une tradition transmise de génération en génération, jusqu'à ce jour.

Les allemands, en tant que nation développée et organisée, ne se sont pas contentés de pogroms prétendument spontanés, comme durant les croisades ou les pogroms du 17e siècle en Ukraine et en Russie. L'ère de l'Inquisition en Espagne ne leur a pas non plus servi de modèle. Non, les allemands exterminèrent et détruisirent selon une méthode et un plan, fidèles à leur slogan dominant : "Ordnung muss sein", il faut de l'ordre.

Cet "ordre" nous a coûté six millions de victimes, et, dans de nombreux cas, les initiatives des meurtriers ont effectivement dévié de cet "ordre". Par exemple, lorsque des officiers SS tenaient un bébé par ses jambes et brisaient sa tête contre un mur ou un arbre. Ou quand ils écrasaient des Juifs sous des dizaines de pierres dans une carrière ou un gouffre.

La haine des allemands, et la haine des dizaines de milliers de leurs complices dans les états occupés comme l'Ukraine, la Lituanie, la Hongrie, la Roumanie, la Lettonie et la Pologne, est devenue une véritable obsession qui va au-delà de toutes les limites et de toute logique. Ils ont favorisé l'extermination des Juifs sur les déplacements de leurs troupes sur le front, quand ils ont utilisé leurs quelques derniers trains disponibles pour les transporter vers les camps de la mort, les utilisant seulement plus tard pour déplacer leurs soldats vers le front.

La Marche des Vivants de lundi est dédiée à la mémoire de plus de 400 000 Juifs hongrois qui furent anéantis de mai à juillet 1944 dans les chambres à gaz et les fosses de Birkenau, en seulement 11 semaines. Environ 40 000 par semaine.

Le 6 juin de cette année, les forces alliées ont débarqué en Normandie et ont rapidement progressé vers les frontières du Reich. Tout le monde savait que c'était la fin de l'Allemagne. Mais Eichmann et son peuple ont persisté et on même accéléré leur rythme.

Ils craignaient qu'ils ne parviendraient pas à exterminer les Juifs de Hongrie avant la fin de la guerre. Le sort de leur patrie était sans intérêt pour Eichmann ou ses superviseurs. Tant qu'ils réussissaient à anéantir les Juifs.

Je sais que les choses sonnent impossible. Mais les faits sont là. Et ils ne se sont pas produits dans la préhistoire ou sur une autre planète. C'est arrivé il y a 70 ans, en Europe, par une nation considérée comme extrêmement avancée et développe.


Texte de Noah Klieger, publié initialement en anglais sur Ynet et traduit et adapté par Juif.org.

10 commentaires
Je ne suis pas certain que l'obsession des nazis contre les juifs, n'était que de la folie. D'un point de vue historique, l'antisémitisme laïque, succède à près de 2 millénaires d'anti-judaïsme chrétien. Se joue une opposition, en Occident, entre une conception d'origine grecque et une conception juive de ce que devrait être l'organisation sociale, le travail, l'économie, et surtout la valeur reconnue à tout être humain, toute une conception de la vie. Le nazisme est évidemment héritier de la lignée grecque. (Le sacrifice humain ne pose pas de problème. ) Historiquement, Malthus a abordé l'éventualité que l'intérêt d'un Etat, ne soit plus, comme par le passé: le plus d'enfants possible, mais que la démographie puisse être excédentaire. Donc, même si l'Etat se donnait de mauvaises raisons d'attribuer à un être humain , une valeur, voilà qu'il était en situation d'avoir des raisons de lui ôter toute valeur, et , en particulier, celle de mère, aux femmes. (est-ce un hasard si la psychanalyse séparant reproduction et plaisir, est apparue à ce moment ? Je ne le crois pas). D'autre part, le moteur de la révolution industrielle remplace le muscle, l'esclavage est aboli, le chômage apparaît. Voila que l'homme au travail, perd de sa valeur; il est excédentaire. Voila les millions de morts de la guerre 14-18, pour déplacer la ligne de front de quelques mètres. La terre engloutit les hommes dont la vie semble avoir perdu toute valeur. La guerre semble avoir pour fonction de tuer ..
Envoyé par Laurent_033 - le Lundi 28 Avril 2014 à 15:54
....Finalement, le fascisme a ceci de spécifique: son but est la mort, et non ; la vie ou même concentrer le plus de pouvoir possible (Staline). Or, c'est le judaïsme qui attribue à la vie, une valeur. "Tu ne tueras point ", a un contenu révolutionnaire, en Occident, et pour presque toutes les cultures. Le monde ne veut pas entendre le message:
"tu ne tueras point", et encore moins: "tu aimeras ton prochain comme toi-même". Je vois, dans la spécificité du judaïsme, des raisons, pour les autres cultures, de ne pas le supporter, parce que cela impose de changer de façon d'aborder l'existence, le social, le rapport à autrui; cela oblige à mûrir; c'est pourquoi, c'est dès l'enfance que tout ou presque, se joue. L'Allemagne des années 30, est en crise, elle est humiliée par la défaite, les réparations et la crise. Il est facile de s'appuyer sur les comportements instinctifs, réflexes, irréfléchis, les stéréotypes culturels, comme il est facile d'endoctriner un enfant. Certainement, ce qu'on a imposé aux français, peut faire que tout revienne, si
un pouvoir fasciste est porté au pouvoir. Le phénomène Dieudonné, soral, le gang des barbares, Mohamed Merah, etc. le montrent, et le palestinisme de l'Etat français, des médias, de l'Education Nationale, faciliteraient une réitération de ce moment honteux de notre histoire..
Envoyé par Laurent_033 - le Lundi 28 Avril 2014 à 16:36
Je me suis souvent demandé si un Dieu existé après ces atrocités!!!!!.
Cela a commencé en 1933 dans les écoles Allemandes, tout comme aujourd'hui dans les écoles d'Iran et du Hamas,
Les dirigeants les prennent tous petits pour en faire des monstres.
La seule et bonne réponse pour le peuple Allemand a été Dresde 350 000 victimes, il y avait des enfants qui seraient devenus de vrais SS. le torpillage en janvier 1945 du Wilhem Gustloff 10 000 victimes et autre, la seule façon de remettre un peuple vers la démocratie!!!.
Envoyé par Michel_129 - le Lundi 28 Avril 2014 à 17:51
Le mobile du Crime, il faut toujours le rechercher et il est évident :
L’appât du gain, et le rejet de intelligentsia juive, tout simplement.
Depuis 2000 en Europe les juifs avaient acquis des biens considérables par leur intelligence par leur technique, leur savoir faire. De nombreuses entreprises d'extraction de minerais en Allemagne et ailleurs, des aciéries, depuis la nuit des temps, tout ce qui était source d'enrichissement quand la majorité des peuples étaient paysans et avait du mal a se nourrir.
L'imprimerie quand cela rapportait, le travail artisanale des pierres précieuses,
les métiers de l'argent la banque, mais pour quelque uns parmi notre peuple qui s'en sortaient, combien de miséreux.
Le refus de la conversion et les campagnes de haine des églises, l’opulence des juifs collectionneurs et nous sommes nombreux, ont amené ces déchaînements de haine.
Encore aujourd'hui pour quelques juifs qui réussissent mais qui sont visibles combien de petites gens parmi nous ? Une majorité!
Malheureusement ceux qui sont visibles nourrissent les fantasmes et la jalousie suscitant l'antisémitisme . Nous concernant les gens ne parlent pas des trains qui n'arrivent pas a l'heure mais de ce qui arrivent en avance.
Le mobile du crime, la spoliation l'aryanisation, le rejet la peur de l'intelligence.
Envoyé par Rebecca_010 - le Lundi 28 Avril 2014 à 18:50
Rebecca_010,
Un post de vérité, j'ai connus des juifs qui n'étaient pas dans l'opulence, mais quelle bonté.
Envoyé par Michel_129 - le Mardi 29 Avril 2014 à 03:22
A Rebecca, bonjour. sois bénie. Mais j'aimerais risquer une objection à ton pragmatisme: je te cite:
"Le mobile du Crime, il faut toujours le rechercher et il est évident :
L’appât du gain, et le rejet de intelligentsia juive, tout simplement."
Oui, bien sûr, mais nombre de juifs ne sont pas riches, et nombre de non-juifs sont riches. La persistance de l'antisémitisme est un phénomène qui semble dépasser l'histoire. Alors, me diras-tu, les non-juifs se sont fait la guerre pour la richesse, et les juifs, une fois chassés de judée, par les romains, étaient sans défense. (ce à quoi les européens et les musulmans étaient habitués, c'est pourquoi, ils ne supportent pas l'existence d'Israël., et l'interdiction d'être antisémite....interdiction qu'ils contournent avec le palestinisme.) tout celà est vrai, pourtant les juifs ne sont pas les seuls à bien s'en sortir matériellement, et nombre d'entre eux ne sont pas riches..je crois que l'enfant juif n'est pas la chose de l'Etat, que l'Etat dresse pour son intérêt. Il appartient à Dieu qui est en lui-même. C'est pourquoi l'éducation juive est très différente de bien d'autres. Je crois qu'il y a un enjeu dans l'antisémitisme qui déborde ce que tu as , très justement souligné, mais qui ne répond pas à toute la profondeur du cri:"l'obsession juive des nazis, peut-elle être expliquée ?" Je me demande, par exemple, pourquoi se réclamer de Jésus, pour commettre tous les massacres, les injustices, les horreurs, les guerres du christianisme
Envoyé par Laurent_033 - le Jeudi 1 Mai 2014 à 07:04
A cette question que je me pose; je réponds: c'était tellement plus simple de conserver les dieux grecs, romains, pour organiser le sport, tel qu'on le connaît, les joutes des chevaliers, au Moyen âge, et malheur aux vaincus !
Pourquoi donc aller chercher un message qui enseigne que ce n'est pas ainsi qu'il faut se conduire ? C'est très compliqué d'enseigner à un peuple que ce que l'on attend de lui; c'est qu'il fasse ce qu'il sait être mal. Pour obtenir le résultat, il faut aussi lui enseigner que la morale; c'est pour les imbéciles. Mais voilà que les juifs ne font pas de prosélytisme, ils ne cherchent pas à convertir les autres, ils ne font pas de croisades, ne bâtissent pas d'empires et encore moins coloniaux (n'en déplaise aux antisémites qui nomment "colonies", des territoires israéliens, "disputés"). Il semble que le peuple juif, ne produise pas tout un tas de violences et d'injustices propres à l'Europe chrétienne, et à l'islam (à plus forte raison depuis un siècle, et particulièrement, depuis les décolonisations.) Quel peuple aurait évacué un territoire contre une promesse ou un simple espoir de pouvoir vivre en paix ? Or la guerre est poursuivie. Je pense que ce n'est pas seulement l'argent du juif qui est convoité; il est haï parce que le non-juif est comme celui qui sait qu'il devrait faire le régime (à cause de la bible) et qui ne s'y résout pas ..
Envoyé par Laurent_033 - le Jeudi 1 Mai 2014 à 07:31
Bonjour Laurent,
Tu as raisons sur certains points, mais ton explication est confuse car les motivations des antisémites sont variées.
Pour la plupart des non juifs, nous sommes avec nos lois, nos règles, nos principes :" des enc...... de mouches" et ils ont en rien a cirer, tout au plus on les excèdes.
Dans la torah il est écrit qu on ne doit rien faire de mal afin de ne pas rejeter le discrédit sur l'ensemble de la communauté. Le jour ou on aura conscience a ne pas faire allumer les bougies par des tiers a shabbat et qu on s’attellera plus a faire attention a notre prochain plutôt que de " pinailler" sur des règles, on aura remporter la victoire de la sympathie.
Donc ils se moquent de cela et n'ont guère les cas de consciences que tu mets en avant.
Les églises chrétiennes ont formatées les esprits en suscitant la haine car elles s'estiment être la continuation du premier testament et notre existence en tant que juif leur est injustifié.
A cela il faut additionner les scandales du début du siècle : Stavisky ect...les peuples endoctrinés, et jaloux des quelques possédants d'entre nous, ont puisé leurs forces dans cela pour, soit rester indifférent soit nous éliminer.
Je maintiens, leurs motivations : la spoliation, la jalousie, le mépris.
Envoyé par Rebecca_010 - le Jeudi 1 Mai 2014 à 12:31
A Laurent
Tu écris :"Quel peuple aurait évacué un territoire contre une promesse ou un simple espoir de pouvoir vivre en paix ?
C'est bien ce que j'affirme, au lieu de se montrer fort et de déplacer les philistins chez eux a Gaza après leurs avoir fait signer leur capitulation, on " enc... les mouches". On négocie comme si on était les perdants des guerres.
Et ce faisant, au lieu de susciter l'admiration, le respect, au contraire en retour, on a la haine et le mépris de la communauté internationale.
On fait tout a moitié, pourtant au départ on a toute les cartes : ex on créée SOS Racisme et au final on est montré du doigt, alors qu' a cause de la Schoa pour ne pas dire "grâce" certains étrangers se comportent comme des animaux, alors que nous autres on a jamais fait le quart de ce qu'ils font, mais eux, ils sont protégé a cause du souvenir de notre malheur : "Plus jamais cela"...
Pour finir ce ne sont pas nos règles qui gène nos ennemis car ils n'en respectent aucune et s'en moquent totalement.
Envoyé par Rebecca_010 - le Jeudi 1 Mai 2014 à 13:34
Rebecca_010,
Je ne suis pas de ta communauté, ton post est bien, j"ai toujours eu de bonnes relations avec mes ami es Juifs.
J'ai toujours défendu Israël et son peuple et ma communauté, je dis que si la FRANCE avait votre Premier Ministre comme Président, nous serions pas si bas!!!
La FRANCE n'est pas antisémiite, tu auras toujours des idiots dans tous les partis.
Envoyé par Michel_129 - le Jeudi 1 Mai 2014 à 19:30
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 14 minutes