English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Antisémitisme : racisme envers les Juifs & Israël

Facebook s'excuse pour faire de l'argent avec l'antisémitisme

Facebook s'excuse pour faire de l'argent avec l'antisémitisme - © Juif.org

Facebook s'est excusé après qu'un rapport ait récemment révélé que le géant des réseaux sociaux a permis à des termes antisémites d'être utilisés comme mots-clés publicitaires.

"La haine n'a pas sa place sur Facebook, et, en tant que juive, en tant que mère et en tant qu'être humain, je connais les dommages qui peuvent provenir de la haine," a déclaré Sheryl Sandberg, responsable de l'exploitation de Facebook, sur sa page. "Le fait même que des termes haineux aient même été proposés comme option était totalement inapproprié et un échec de notre part. Nous les avons supprimées, et lorsque cela n'était pas totalement efficace, nous avons désactivé cette section de ciblage dans nos systèmes publicitaires."

Un rapport publié il y a deux semaines sur ProPublica a révélé que le réseau social autorisait les annonceurs à cibler leur public à l'aide de termes antisémites, tels que "l'ennemi juif", "comment bruler les juifs" et "l'histoire de pourquoi les juifs ruinent le monde."

Selon ProPublica, "nous avons payé 30$ pour cibler ces groupes avec trois "messages promotionnés" dans lesquels un article ou une publication de ProPublica a été affiché dans leurs flux d'information. Facebook a approuvé les trois annonces dans les 15 minutes.

Facebook a immédiatement interdit les termes après le rapport de ProPublica et a mis le blâme sur un algorithme défectueux pour les mots-clés antisémites.

Sandberg a promis de mettre en œuvre des changements importants qui empêcheront ces horreurs de se reproduire. "Nous annonçons que nous renforçons nos politiques et outils d'annonces," a-t-elle écrit. "Nous clarifions nos politiques publicitaires et renforçons nos processus d'application afin de garantir que les contenus qui vont à l'encontre de nos normes communautaires ne peuvent être utilisés pour cibler des publicités."

"Cela inclut tout ce qui attaque directement les personnes en fonction de leur race, leur origine ethnique, leur origine nationale, leur appartenance religieuse, leur orientation sexuelle, leur sexe, leur identité de genre ou leur genre, les handicaps ou les maladies. Un tel ciblage a toujours été contraire à nos politiques et nous entreprenons plus d'étapes pour faire respecter cela maintenant."

L'Anti-Defamation League (ADL) a salué la réponse de Facebook suite à cette annonce. "Nous avons parlé à Facebook la semaine dernière pour comprendre ce qui s'est passé et nous avons demandé les mesures détaillées qu'ils ont prises pour éviter ce type de ciblage publicitaire odieux," a déclaré Jonathan Greenblatt, CEO de l'ADL.

"Nous sommes heureux qu'ils prennent des mesures immédiates et significatives, et l'ADL continuera à responsabiliser les entreprises technologiques pour faire le suivi de ces actions."

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 46 minutes