English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Antisémitisme : racisme envers les Juifs & Israël

Autriche: Inquiétudes sur de possibles listes de juifs pour lutter contre la souffrance animale

La proposition a ému la communauté juive du pays, qui compare cette mesure à celles de l'époque nazie...
11 commentaires
Une déchéance de nationalitę systématique serait sans doute dissuasive !
Envoyé par Laurent_064 - le Jeudi 19 Juillet 2018 à 18:48
Paris: un Juif violemment agressé au cri d’"Allah Akbar"
19 Juillet 2018 | i24 News
Une déchéance de nationalitę systématique serait sans doute dissuasive !
Envoyé par Laurent_064 - le Jeudi 19 Juillet 2018 à 18:48

Ma réaction ne concernait pas le sujet de l'abattage des animaux en Autriche. Désolé !
Envoyé par Laurent_064 - le Samedi 21 Juillet 2018 à 02:21
Au lieu de voir du nazisme partout, peut-être les juifs orthodoxes, pourraient-ils se saisir de l'interprétation du texte pour se demander si , changer de méthode d'abattage , ou autoriser le porc dans l'alimentation, ne seraient pas un progrès...d'autant plus que , précisément le judaïsme est soucieux du bien de l'animal et que le porc ne présente plus, aujourd'hui, les mêmes risques pour la santé de celui qui le consomme, que dans l'antiquité, lors de l'institution de cet interdit.
Envoyé par Laurent_064 - le Samedi 21 Juillet 2018 à 02:37
Laurent , tu plaisantes ...

Profites tu qu'il n' y ait personne sur le site , aujourd’hui, shabbat pour venir mettre ces mises en cause d'un dogme, d'un interdit juif ? Car il y a des dogmes dans le Judaisme , que crois tu?

C'est ainsi .

Tu ne voudrais pas quand même que le Judaisme se fonde dans un magma informel, dans une bouillie universaliste sans direction? Avec pour thème central , une fictive et idolâtre liberté humaine sans restriction ?

Tu te crois , ici, chez les Anars ? Ou chez les matérialistes hédonistes de la consommation à outrance ?
Envoyé par Joseph_112 - le Samedi 21 Juillet 2018 à 19:08
Non ! Je comprends ton attachement au texte ...mais lequel ? La mishna et la Gemara ne sont que des interprétations de la thora. A présent, je te propose de considérer le DOGME chrétien avant Vatican 2.Evidemment la thora n'enseigne pas la haine des chrétiens et n' appelle pas à les tuer...mais les évangiles et surtout ce qui est devenu le DOGME chrétien à partir de ST Paul ont appelé à identifier le juif au mal, paré de tous les vices ( jean Chrisostome) et les condamner à mort sous 1000 prétextes. Fort heureusement, Vatican 2 a renoncé à certains textes antisémites de la pire sorte considérés pourtant par l'église comme un dogme. Bien sûr le porc gratte la terre sans voir les réalités du ciel ...mais la pauvre bête ne voit aucune réalité au sens symbolique car tout ce qui est symbolique lui échappe et le ciel et la terre. Ne crois-tu pas ? Alors tu poses une autre question: remettre en cause le dogme; c' est ouvrir la boîte de Pandore et perdre toute direction. Le judaïsme est, fort heureusement une tradition interprétative. Je dirais que le judaïsme est si distinct du christianisme et si différent de l' islam, précisément parce qu' il a su rester fidèle à l 'esprit des textes fondateurs à force de les adapter à chaque époque. Etre fidèle à la lettre en toute circonstance aurait mené à des absurdités ou pire parce qu'aucune loi ne prévoit toutes les occurences de la vie. L' islam à la lettre est une monstruosité. Le seul espoir de vivre en paix , dès lors ne repose que .
Envoyé par Laurent_064 - le Lundi 23 Juillet 2018 à 18:39
Le dogme, d' une manière générale, a des comptes à rendre à l' intelligence dans tous les cas....l' intelligence indispensable pour en faire bon usage: et parfois, le bon usage c'est de transgresser le dogme. Alors évidemment ne pas manger de porc (chose plus facile à dire qu'â faire) n' a aucune conséquence néfaste sauf s' il n'y a plus que cela pour survivre...mais les juifs ne doivent pas se sentir nécessairement visés au 1er chef par la remise en cause de l'abattage riruel. Il y a des raisons de penser que ce sont les religieux de l'lslam qui sont visés essentiellement.D'ailleurs je ne vois pas d'animosité institutionnelle envers la communauté juive.Maintenant, est-ce la bonne stratégie pour contrôler l'islam politique par le religieux, on peut penser que oui...mais c'est une question. Cordialement
Envoyé par Laurent_064 - le Lundi 23 Juillet 2018 à 18:58
A quoi reconnaître un anar ou un matérialiste hédoniste ? Il mange du porc et ne respecte pas l' intégralité des prescriptions religieuses ? Soyons sérieux ! Sans pragmatisme,
Où va-t- on ? Sinon dans le mur ? Relire le chêne et le roseau de La Fontaine .
Envoyé par Laurent_064 - le Lundi 23 Juillet 2018 à 19:06
Je peux me tromper bien sûr, comme tout le monde, mais je ne crois pas qu' il faille relier cette précaution envers le bien de l'animal avec le passé nazi de l'Autriche après l' anshluss. Considérons le dogme." Tu ne tueras point !". Les antisémites prennent ce dogme à la lettre pour accuser Israël de tuer des arabes. Vous avez vu ces israéliens qui veulent dicter la morale et qui tuent des civils ou des enfants (Charles Enderlin) etc. Evidemment. C'est de la mauvaise foi ! Mais ce qui est intéressant; c' est que la mauvaise foi prend le dogme au mot, et à la lettre. Les antisémites reprochent à Israël de ne pas perdre les guerres que les arabes lui font. Benoit Hamon ne déplore pas tant les arabes tués à la frontière sud que le fait qu' il n' y ait pas de juifs ou d' israéliens. S'il y avait autant de juifs tués que d'arabes "palestiniens"; cela lui conviendrait....pour Hamon, comme nombre jounalistes de télé; le conflit israélo - arabe ; c' est du niveau des commentaires sportifs ou des jeux du cirque â Rome depuis les gradins. Evidemment:" TU NE TUERAS POINT" ne veut pas dire comme les antisémites feignent de le comprendre; que les juifs doivent se laisser tuer si l'envie de leurs persécuteurs leur en prénd...pour la simple raison que se laisser tuer est un suicide interdit par la loi. Tout cela pour montrer que le judaisme se démarque du christianisme et bien plus de l'islam par l' intelligence tout au long de son histoire, avec laquelle il a interpreté ses dogmes.
Envoyé par Laurent_064 - le Lundi 23 Juillet 2018 à 21:32
Les commandements de la Thora et je ne suis ni pratiquant ni dogmatique ont permis , Laurent, la survie du peuple juif et ce malgré les persécutions du monde extérieur .

Oui ou non ?

Pour moi et les Juifs , en général oui

Pourquoi changer alors ? Le reste , c'est du sophisme , raboda zara, paganisme

Pourquoi chercher autre chose alors que ce qui est , a permis la survie et l'éclat du Judaisme qui est indéniable . Il n'y a qu'à prendre la peine de mesurer les succès d'Israel et du Judaisme et le travail de sa descendance

Non moins cordialement.
Envoyé par Joseph_112 - le Lundi 23 Juillet 2018 à 22:48
Bonsoir Joseph, ton argumentation n'est pas du tout dogmatique mais pragmatique , prudente et sage. Je ne veux pas du tout retourner le judaïsme, si tu m' as bien lu, mais le continuer en ce qui lui a permis de donner si longtemps et de si beaux fruits qui sont des cadeaux pour l'humanité. Je ne milite pas pour te faire manger du porc, rassure-toi. (Quoique j'attende la preuve que dans notre nourriture, à notre insu, il n' y en ait pas !).je pense, par contre que les égorgements de bêtes pour le ramadan et autres circonstances, dans l'islam, ont à voir avec l'irrespect de toute vie chez les musulmans... que certains pays s'en sont aperçus, et qu' ils veulent,, au moins,, éduquer les musulmans.dans ces pays européens, au respect de l'être humain par le biais d' une réeducation du musulman à l'animal. D' où la mise en cause de l'abattage rituel. Par impossibilité de ne mettre en cause que le "hallal"... ils ont inclus le casher pour échapper à la critique de discriminer une communauté. A quelle échelle penser le bien de l'animal quand la simple pollution fait disparaître tant d'espèces animales inconnues ? Cette question de l'abattage rituel ne considère le rapport à l'animal que sous l'angle de sa souffrance. Or, si une idéologie n' en a rien à faire de la souffrance animale; c' est l' islam puisque même le christianisme s'est posé la question de l'existence d' une âme chez l'animal. Aujourd'hui nous savons 2 choses: les animaux sont bien plus proches de l'homme que le
Envoyé par Laurent_064 - le Mardi 24 Juillet 2018 à 23:05
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 41 minutes