English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Antisémitisme : racisme envers les Juifs & Israël

Rare critique de l’ONU contre la haine chez les palestiniens

Rare critique de l’ONU contre la haine chez les palestiniens - © Juif.org

Le comité des Nations Unies pour l’élimination de la discrimination raciale à Genève a exprimé de rares critiques sur les discours de haine de l’autorité palestinienne dans les manuels scolaires et dans ses médias, et a exprimé sa préoccupation face à l’utilisation d’un langage raciste par les agents de l’état (…).

Le rapport a été adopté le 23 aout et est devenu public jeudi dernier. Le comité a mentionné dans le rapport l’existence de discours de haine « dans certains médias, en particulier ceux contrôlés par le Hamas, les médias sociaux, les déclarations d’agents publics, ainsi que les programmes et manuels scolaires, qui alimentent la haine et peuvent inciter à la violence, notamment les discours de haine contre les israéliens, qui alimentent parfois l’antisémitisme. »

Selon le rapport, le comité a appelé l’autorité palestinienne à lutter contre le discours de haine et l’incitation a la violence, y compris sur internet, et par des personnalités publiques, des politiciens et des représentants des médias, « et à supprimer les commentaires et les images pervers des programmes et des manuels scolaires qui perpétuent les préjugés et la haine. »

Le comité recommande aux palestiniens de modifier leur législation, notamment le « code pénal de 1936 et le code pénal jordanien de 1960, la loi sur la presse et les publications, la loi sur la cybercriminalité et le décret présidentiel numéro 8 sur le renforcement de l’unité nationale et la prévention de l’incitation. »

En outre, le comité a appelé à faire en sorte que ces lois ne soient pas utilisées pour « intimider, harceler, arrêter, détenir et poursuivre des journalistes, des défenseurs des droits de l’homme et des opposants politiques pour avoir exercé leur droit à la liberté d’opinion et d’expression. »

Le comité demande aux palestiniens de fournir des informations sur la mise en œuvre de ses recommandations d’ici un an.

L’ambassadeur d’Israël auprès des Nations Unies, Danny Danon, a déclaré en réponse que « l’ONU reconnait maintenant également la triste réalité de l’autorité palestinienne approuvant l’incitation et l’antisémitisme. Le système éducatif palestinien, avec sa rhétorique odieuse, amène des jeunes à assassiner des israéliens innocents. Supprimer ces contenus dégoutants des manuels scolaires est une étape nécessaire dans la lutte contre le terrorisme. »

 

1 commentaire
Il faut en informer l'ue et la France de Macron si proches des terroristes dits palestiniens
Envoyé par Claude_107 - le Dimanche 1 Septembre 2019 à 10:27
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 22 minutes