English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Antisémitisme : racisme envers les Juifs & Israël

Chirac en 1980 : “Les juifs ressusciteront l’antisémitisme et Israël pourrait bien un jour être rejeté à la mer”

Chirac en 1980 : “Les juifs ressusciteront l’antisémitisme et Israël pourrait bien un jour être rejeté à la mer” - © Le Monde Juif

Dans un article du site d’information Middle East Eye, intitulé “Jacques Chirac, le “sauveur” des Palestiniens ?”, on apprend certains propos nauséabonds sur les Juifs et Israël de l’ancien président français.

“Au fond de lui cependant, Jacques Chirac serait sensible à la situation du peuple palestinien et partagerait sa colère et sa frustration. Son secrétaire privé alors qu’il était maire de Paris, Bernard Billaud, l’affirme : “Bien que sa position officielle ne soit pas de soutenir un État palestinien, en secret, il le soutient”, explique Middle East Eye.

“En 1980, Chirac lui aurait confié, suite aux réactions indignées des partisans d’Israël face à sa rencontre à Paris avec le maire du Fatah, Abdul Jawad Saleh, expulsé par Israël de la Cisjordanie comme la plupart des maires élus à l’époque : “En continuant à allier exigences et intolérance, les juifs ressusciteront l’antisémitisme et Israël pourrait bien un jour être rejeté à la mer. Leur politique est irresponsable. Je commence franchement à trouver leur comportement insupportable”. En privé, il exprime sa désapprobation de la politique israélienne à plusieurs reprises au cours de cette période, notamment à l’occasion de l’annexion par Israël du plateau du Golan en 1981, qu’il qualifie d’acte de “piratage”. Il ose exprimer plus publiquement ses pensées lors d’une interview donnée en novembre 1986 au Washington Times, dans lequel il blâme les dirigeants israéliens. “Ils sont bouleversés quand une bombe explose au mur des Lamentations, mais ils semblent oublier que ce que les Arabes voient, c’est qu’Israël pilonne les camps palestiniens et tue et mutile toutes sortes d’innocents”, déclare-t-il, poursuit le site.

Middle East Eye souligne néanmoins que vers la fin de son mandat, Chirac a commencé à s’abstenir de toute critique vis-à-vis de l’Etat juif.

1 commentaire
Et le Haïm Khorsia qui avait pour lui les yeux de Chimène.
ROSA
Envoyé par Rosa_004 - le Mercredi 2 Octobre 2019 à 09:33
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 51 minutes