English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Antisémitisme : racisme envers les Juifs & Israël

Comment le Mossad a traqué le « Boucher de Riga », l’assassin de 30 000 Juifs

LONDRES — En mars 1965, le Bundestag d’Allemagne de l’ouest a très largement rejeté une proposition visant à mettre un terme à la traque des criminels de guerre nazis et a introduire une période de prescription pour leurs crimes.

Une vague d’opposition à ce projet avait éclos dans le monde entier les mois qui ont précédé le débat parlementaire. Des milliers de personnes étaient descendues dans les rues de Tel Aviv, à Toronto, à Los Angeles ou encore à Londres. Des lauréats de prix Nobel, des politiciens, des dramaturges et le futur Pape Benoît XVI ont fait entendre leurs voix en signe de protestation. Et en Allemagne, un débat amère et clivant a éclaté sur la manière dont le pays devrait expier ses crimes et dans quelle mesure la responsabilité collective du pays était engagée.

1 commentaire
Excellent article. Pour ce qu'il en est d'une culpabilité collective de l'Allemagne, dans la mesure où les institutions
démocratiques de l'Allemagne ont investi Hitler et le nazisme
au pouvoir en 1933, on peut établir cette culpabilité
à la différence des pays vaincus militairement et occupés par le nazisme car ces pays ont perdu leur souveraineté. Le peuple allemand a choisi le nazisme....pas les pays vaincus ! Maintenant, je ne sais pas fffgff le capitalisme a exercé la même pression qu'en Allemagne ou en Italie pour se protéger de la révolution russe et du communisme.
Envoyé par Laurent_064 - le Lundi 10 Août 2020 à 12:49
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 53 minutes