English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Blog : Riposte Nesher

Plusieurs organisations juives de Suisse exigent que Berne boycotte la Conférence contre le racisme Durban II

Plusieurs organisations juives de Suisse exigent que Berne boycotte la Conférence contre le racisme Durban II si l'actuel projet de résolution n'est pas modifié. Ce projet "instrumentalise" selon elles la Conférence en une "tribune antisémite".

Le projet élaboré sous la houlette de la Libye, de l'Iran et de Cuba "est en contradiction totale avec le but initial et les conditions de son application", dénoncent l'Association Suisse-Israël (ASI), la Fédération suisse des communautés israélites (FSCI) et la plate-forme des juifs libéraux de Suisse (PJLS) dans un communiqué.

La conférence de suivi de Durban, qui doit se tenir du 20 au 24 avril à Genève, est hautement controversée. L'ébauche du document final se montre critique envers Israël en raison de l'occupation des territoires palestiniens. Israël, les Etats-Unis, le Canada et l'Italie ont déjà annoncé qu'ils ne participeraient pas à la rencontre.

Le Conseil fédéral décidera "en temps utile" de la participation de la Suisse à la conférence, a indiqué un porte-parole du Département fédéral des affaires étrangères. La Suisse est actuellement engagée dans la préparation de cette rencontre, visant notamment à mettre en oeuvre le programme d'action contre le racisme de Durban.

Berne attend que la conférence traite les différents thèmes de "manière équilibrée", a précisé le porte-parole. Elle ne doit pas devenir une plateforme visant une "situation spécifique" au Proche-Orient.
?> Pour en savoir plus, consultez la source de l'article
4 commentaires
Sujet: Mail reçu : A diffuser largement à travers toute l'Europe à tous vos contacts

D'éminents intellectuels tels que les Prix NOBEL Elie WIESEL et Georges CHARPAK, ont fustigé les tentatives d'islamisation auxquelles se prête la structure onusienne dévoyée, dite improprement "Conseil des Droits de l'Homme". Durban I a été littéralement une mascarade qui restera dans l'Histoire de l'ONU comme l'une des pires pages d'exaltation du racisme antioccidental et de l'antisémitisme. Durban II (c-à-d. la Conférence de Genève des 20-24 avril 2009) s'annonce encore plus outrancier. Son comité préparatoire est présidé par la Libye ; sa vice-présidence ayant été attribuée à l'Iran. Les gouvernements occidentaux commencent, enfin, à réagir, mais il faut en terminer avec la pusillanimité et la complaisance : il faut qu'ils boycottent la Conférence de Genève, purement et simplement.

Un avocat belge, Philippe CHANSAY-WILMOTTE, relève un fait négligé de tous : la Conférence de Genève, placée dans une perspective islamisante, est un marché de dupes, car les Etats islamiques ont conclu, entre eux, un pacte d'intolérance. Préparant un article à ce sujet, il a écrit à de nombreux parlementaires, notamment à tous ceux de France, de Suisse, de Belgique et du Luxembourg, afin de les inviter à lui faire part des initiatives qu'ils entendent prendre afin que, dans le domaine juridique, les libertés individuelles soient respectées de sorte que soit tenue en échec cette offensive obscurantiste.
Envoyé par France - le Mercredi 11 Mars 2009 à 22:59
obscurantiste. En annexe, vous trouverez cette lettre et son annexe.

Merci de diffuser ce courrier, le plus largement possible.

Philippe CHANSAY-WILMOTTE, Avocat au Barreau de Bruxelles, est coutumier d'affaires sensibles, en particulier en circonstances de guerres ou de sanctions internationales. Il est intervenu notamment pour des autorités de pays arabes. C'est son expérience de ce genre de situations qui l'a rendu attentif aux manœuvres d'islamisation. De façon générale, les juristes occidentaux semblent tout ignorer des traités conclus par les Etats islamiques ; pas lui ! Philippe CHANSAY-WILMOTTE est jusqu'à présent le seul à avoir signalé l'existence du pacte d'intolérance émanant de l'ORGANISATION DE LA CONFERENCE ISLAMIQUE légitimant la christianophobie, et visant d'ailleurs à éliminer tout ce qui ne se soumet pas à la charia. C'est, en quelque sorte, la planification d'un génocide religieux
Envoyé par France - le Mercredi 11 Mars 2009 à 23:00


obscurantiste. En annexe, vous trouverez cette lettre et son annexe. :ici

http://docs.google.com/gview?a=v&attid=0.1&thid=11ff0c45e3086711&mt=application%2Fpdf&pli=1
Envoyé par France - le Mercredi 11 Mars 2009 à 23:04

Savez-vous qui est Philippe Chansay Wilmotte ??
Pourquoi se préoccupe-t-il de Durban II ?
Pourquoi des associations juives acceptent elles de répercuter un document d'un négationniste du génocide au Darfour ?

Pourquoi ce monsieur racole tant de juifs sur les réseaux sociaux et le web ? Parce qu'il sait que son appel sur Durban II les interpellera, les séduira.

Philippe Chansay-Wilmotte est un avocat belge. L'avocat du président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila ! Son "magazine bimestriel édité à Bruxelles baptisé Eurafrique" n'est publié nulle part, rien d'officiel, rien en ligne. L'avocat de Kabila défend le gouvernement Soudanais. Il appartient à l'association Défense du Soudan. Il est négationniste du génocide au Darfour:

"Je m’en tiens à la réalité : l’Organisation des Nations Unies (Onu) a rejeté cette accusation et a affirmé que Khartoum n’est responsable d’aucun génocide au Darfour. Le reste n’est que du verbiage." (Le Potentiel : http://www.lepotentiel.com/afficher_article.php?id_edition=&id_article=21649)

Faire appel aux juifs et les instrumentaliser sur la question de Durban II n'est pas innocent.
Le sujet de sa lettre aux parlementaires est pertinent, pas l'auteur de cette lettre.
C'est une opération séduction des organisations juives pour passer sous silence le génocide au Darfour . Rendre publique ces informations sont nécessaires pour que des juifs ni aucun ne se fassent complice malgré eux de ce lobbyisme négationniste
Envoyé par Zonarisque - le Mercredi 1 Avril 2009 à 14:09
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 29 minutes