English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Blog : Observatoire de l' islamisation

Islam/islamisme : Rioufol provoque l'incompréhension

Islam/islamisme : Rioufol provoque l'incompréhension - © Observatoire de l' islamisation

 

  Suite aux très nombreux commentaires succédant à une note de Yvan Rioufol sur son blog du Figaro (  "Il est en effet essentiel de faire la différence entre islam et islamisme, pour combattre exclusivement cette dernière idéologie violente, machiste, anti-démocratique" ), le journaliste tente aujourd'hui maladroitement de se justifier en enrôlant Fadela Amara dans la partition de la musulmane de l'islam du juste milieu (quelle représentativité!), ou en énonçant l'évidence qu'être de culture ou d'origine musulmane (donc très souvent modéré) ne signifie pas forcément être un musulman pratiquant suivant la charia (sans blague !).

Lire sa réponse : Pourquoi je différencie islam et islamisme

  Alors que toutes les plus grandes mosquées sortant de terre en France sont aux mains des radicaux de l'UOIF: Grande mosquées de Poitiers, Mulhouse, Nantes, Bordeaux (bientôt) Marseille (en collaboration avec d'autres associations), Tremblay, Woippy, Arras, Caen , Lille, ou du Milli Gorus ( Metz bientôt), Vénissieux), que la Grande mosquée de Strasbourg (financée par les collectivités publiques ) a acceuilli en grande pompe un des plus grands islamistes contemporain en décembre 2008 ( Muhammad Said Ramadan al-Bûti, auteur du best-seller syrien Jihâd,  portrait détaillé ces prochaines semaines), Yvan Rioufol tirerait donc la conclusion que l'islamisme des mosquées citées n'est pas l'islam véritable et authentique, car intégriste et violent. On rirait si le sujet n'était pas aussi grave, car comme a raison d'en avoir peur l'éditorialiste "Une possible guerre civile est, à terme, une issue que je redoute "

  Ses lecteurs, choqués par une telle malhonnêteté intellectuelle (car Rioufol est loin d'être stupide...mais doit gagner sa vie en se moulant dans le système), remettent en place l'éditorialiste dans 115 commentaires souvent pertinents :

"Mr Rioufol, Comment voulez différencier islam et islamisme alors que les musulmans ne dénoncent pas haut et fort l'islamisme' A quand une marche des musulmans de France contre l'intégrisme musulman? Dans quel journal, publication ou sur quel plateau de télévision ou station de radio a-t-on entendu des responsables de l'islam de France dénoncer l'islamisme' A part quelques voix de musulmanes ou ex musulmanes comme Ayaan Hirsi Ali le silence est pesant et lourd de sens."

"Breve réponse. 1 - Le fait que des musulmans pratiquent moderement ou pacifiquement l'islam, ne signifie pas qu'ils le fassent conformement à une version modérée ou pacifique de la doctrine islamique. La distinction islam-islamisme suppose deux corpus théoriques distincts, distinguables, et non deux ou x pratiques différentes La pratique et la théorie sont deux choses distinctes. "

" Tout cela n'est pas très sérieux. Comment demander au monde libre de tolérer une idéologie totalitaire sous prétexte que certains la pratiquent mal' Cela devient d'ailleurs tout à fait irrationnel quand l'on finit par considérer ceux qui négligent l'Islam d'être ses vrai représentants et ceux qui respectent ses principes de pratiquer une déviance.Mr Rioufol, je comprends votre intention qui est de ne pas assimiler les musulmans de culture à des Malékites ou des Hanéfites sérieux, mais ce n'est pas en trichant et en occultant la réalité que les choses s'arrangeront."

"Fadela Amara défend des idées républicaines mais ce ne sont pas des idées émanant de l'Islam. Les idées d'égalité (en particulier homme/femme) sont des idées occidentales qui ne sont en rien des concepts musulmans.Que Fadela Amara défende les idées républicaines tant mieux car elle est peut-être plus amenée à être écoutée sans être traitée d'islamophobe. Mais en rien elle ne défend un islam même modéré car quel que soit l'islam celui-ci ne prônera jamais l'égalité homme/femme. Ou s'il le fait ce sera un islam dévoyé c'est à dire "sorti de la voie". Ce ne sera donc plus un islam."

"Vouloir différencier l'islam et l'islamisme reviendrait à la même question que vouloir différencier la Chrétienté et le catholicisme ou encore les juifs et le judaïsme : C'est à dire faire la différence entre bonnet blanc et blanc bonnet. Arrêtons de jouer sur les mots ! Cette pratique appartient au politiquement correct."

Les 115 commentaires

 Yvan Rioufol, l'analyste qui voyait en Nicolas Sarkozy l'homme de la rupture, l'homme de la droite de conviction, risque de se couper de son lectorat et de perdre son brevet d'incorrection politique. Dommage, car la France a besoin de sa plume (quand elle n'est pas bushiste) et de ses foucades contre l'invasion migratoire... 

Joachim Véliocas, auteur de L'islamisation de la France, éditions Godefroy de Bouillon, 2007

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 51 minutes