English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Blog : Torah-Box

L’honnêteté ne paie pas, le 'Hafets 'Haïm nous le confirme !

Cette annonce (parue dans les petites annonces du journal Hamodia de la semaine dernière) est remarquable pour au moins 2 raisons :

—   La 1ère, c’est qu’il s’agit d’une belle illustration de ce qu’on appelle la Mitsva d’Hachavat Avéda (rendre un objet ou une somme d’argent perdus).

—   Deuxièmement, cette conduite exemplaire dans les relations commerciales nous rappelle une période intéressante de la vie du ’Hafets ’Haim — le plus grand Rav du siècle dernier — alors qu’il menait une existence « d’homme d’affaires » assez particulière…

Rabbi Israël Meir Hacohen de Radin était un érudit discret. Il a cherché à gagner sa vie en taillant une belle part au Limoud (étude sacrée), en ouvrant une petite épicerie. Elle était tenue par son épouse pendant la plus grande partie de la journée, alors que son rôle consistait à vérifier les comptes en traquant certains problèmes. Comme nous allons le voir, sa vision du commerce et du gain était assez différente de celle des autres commerçants…

 

Son souci principal était de s’assurer que, dans la conduite de ses affaires, les nombreuses lois de la Torah ayant trait au commerce soient rigoureusement respectées. Tout était soigneusement examiné : Guézel (vol), Midot (poids et mesures exactes), Onaa (dépassement du prix par abus de confiance), Ribbit (crédit avec intérêt), etc.

Mais sa recherche d’honnêteté ainsi que le désir de satisfaire sa clientèle en lui fournissant la meilleure marchandise eut pour conséquence de provoquer le mécontentement des épiceries concurrentes. Elles voyaient leur clientèle fondre au profit de la sienne, l’accusant par là même de porter atteinte à leur Parnassa (source de revenus) selon le principe de Massuig Guévoul (franchir le « territoire » de l’autre).

Il décida alors de restreindre les heures d’ouvertures au minimum, afin que les clients fréquentent également les autres commerces. Mais cela n’a pas suffit : les habitués attendaient patiemment que la sienne ouvre pour acheter exclusivement dans son épicerie symbole du commerce « Cachère ».

Finalement, il s’est senti obligé de fermer et décida de se mettre à écrire et partir vendre ses ouvrages dans les communautés des petits villages d’Europe de l’est.

C’est ainsi que le peuple juif a mérité les précieux écrits : Chmirat Halachone (lois sur le langage), Ahavat ’Hessed (lois du commerce), Taharat Israël (pureté familiale), bien sûr le célèbre Mishna Broura (lois de tous les jours et fêtes), ainsi que de nombreux autres.

L’honnêteté ne paie pas, dit le proverbe…

2 commentaires
"Que les angoisses qui serrent mon coeur se relâchent ! Délivre-moi de mes tourments." Ps 25-17
Pourquoi connaissons-nous de si nombreux malheurs en ce moment ?
Les commerçant font genéralement crédit à leurs clients pour une période fixée d'avance. Si un commerçant liquide son affaire, il dira à son client : "Cher monsieur, tant que je tenais mon comerce, j'accordais des facilités de paiement. Mais maintenant que je suis sur le point de fermer, je ne peux plus faire crédit à mes clients et je dois même leur réclamer les dettes anciennes."
Il en est de même pour nous. Le Maître du monde est sur le point de "fermer Son commerceé (à la venue du Machia'h car, selon une opinion, les mitsvot n'auront plus cours au monde futur) et ne vend plus à crédit. Au contraire, Il réclame même les dette anciennes et va les recueillir...
"Vous donc, renforcez-vous et ne faiblissez pas, car il y aura une récompense pour vos efforts";
Bien que le prophète ait dit ces paroles à Assa, elles s'appliquen à nous aussi. Renforçons-nous de toutes nos forces pour édifier la loi de Dieu; grâce à cela, nos actes seront récompensés dans ce monde-ci et dans le prochain.('Hisouk Hadat)
Envoyé par Julia - le Mardi 10 Juillet 2012 à 09:21

Envoyé par Julia - le Mardi 10 Juillet 2012 à 09:21
merci beaucoup julia,


hier j'ai entendu un rav sur hidabroot qui nous raconta que son morei n'en pouvant plus alla voir le RAV KANIEVSKI qui lui dit : " encore un peu de patience, encore quelques minutes.... " !

bien entendu, sachant que pour HM 1.000 ans sont comme 1 journee, il reste a faire le calcul de ce que represent ces " encore quelques minutes.... " il est certain que ca ne sont pas des minutes terrestres mais, au plus, combien d'annees ? ou combien de mois ? ou encore, combien de jours ??? Clin d'oeil


" L'HONNETETE PAIE !!! le 'Hafets 'Haïm nous le confirme ! "

erreur dans le titre. MODIFIER S'IL VOUS PLAIT AUTREMENT, ca ne veut rien dire ! Clin d'oeil


c'est " le crime qui NE paie PAS ! Rigole Rigole Rigole cette verite, le 'HAFETS 'HAIM nous le confirme aussi !



Histoires du ‘Hafets ‘Haïm
====================
http://www.hessedvedavid.com/sages/fichiers/histoires/2009_09_13_-_HISTOIRES%20DU%20'HAFETS%20'HAIM.pdf


Bienvenue sur le site du Beth Hamidrach Torat Hessed Vedavid
===================================================
http://www.hessedvedavid.com/index.php?menu=religion_sages

Envoyé par jocelyne d'ganya - le Mercredi 11 Juillet 2012 à 19:59
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 60 minutes