English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Blog : Halaha Yomit

Le Jeûne d'Esther

Le Jeûne d'Esther

Cette Hala'ha est dédiée à la Refoua Shelema ? la guérison complète de ma chère maman Simi Bat Leah

Question

Quelle est la signification exacte du Jeûne d'Esther ?

Décision de la Hala'ha

Le Jeûne d'Esther a été instauré par Morde'haï à la date du 13 Adar (cette année le 20.03.08), car c'est à cette date que les juifs du royaume perse devaient affronter leurs ennemis qui avaient projetés de mettre à exécution le décret d'extermination promulgué par Haman.

Par le mérite du jeûne et des prières du peuple d'Israël, Hashem dans sa Grande Miséricorde les a épargné, et la situation fut renversée puisque ce sont les juifs qui - pour se défendre ? tuèrent dans tout le royaume perse 75 000 non juifs qui voulaient porter atteinte à leurs vies, sans compter ceux qui furent tués dans la ville de Shoushan, capitale du royaume, et pas un seul juif ne mourut.

Pour commémorer ce miracle, nous jeûnons nous aussi, afin d'exprimer que nos victoires sur nos ennemis ne dépendent certainement pas de nos armes militaires, mais plutôt d'un tout autre type d'armes : la Teshouva, la prière et les Mitsvot.

Tout individu en bonne santé est soumis à l'obligation de jeûner ce jour là.

Les femmes enceintes, ainsi que les femmes qui allaient sont totalement exemptes de ce jeûne, et ne doivent surtout pas le faire.

La définition d'une femme enceinte correspond à 3 mois de grossesse. Cependant, si la femme n'a pas encore atteint 3 mois de grossesse, mais ressent des malaises ou des vomissements, elle est également exempte de ce jeûne, en particulier, après 40 jours de grossesse.

La définition d'une femme qui allaite correspond à 24 mois depuis l'accouchement. Tant que la femme se trouve dans les 24 mois de son accouchement, et qu'elle ressent des faiblesses particulières, elle est totalement exempte de ce jeûne. Par contre, si elle se trouve encore dans les 24 mois de son accouchement mais qu'elle n'allaite plus, si elle se sent en forme, il faut qu'elle s'impose de jeûner.

Sources et développement

Au temps de Morde'haï et Esther, les juifs se sont réunis le 13 Adar afin d'affronter leurs ennemis. Ils avaient besoin de beaucoup de Miséricorde Divine pour que leurs ennemis ne leur portent pas atteinte. Les juifs ont prié et jeûner ce jour là, à l'instar de Moshé Rabbenou qui s'était tenu en jeûne et en prière le jour où Israël avait affronté ?Amalek, jusqu'à ce qu'Hashem donne la victoire à Israël.

Là aussi, Hashem le Dieu de nos ancêtres écouta leurs supplications et accepta leur repentir et leur jeûne, et le jour fixé par nos ennemis pour exterminer Israël fut inversé, et se sont les juifs qui battirent leurs ennemis ce jour là.

Le 13 Adar, les juifs tuèrent 75 000 non juifs qui voulaient porter atteinte à leurs vies, sans compter ceux qui furent tués dans la ville de Shoushan, capitale de l'empire perse, et aucun juif ne mourut dans la bataille, « car ce n'est ni grâce à l'armée, ni grâce à la force, mais uniquement grâce à mon esprit, ainsi parle Hashem Dieu des armées' »

C'est pour cela que nous avons la tradition dans toutes les communautés d'Israël de jeûner ce jour là chaque année, en souvenir du Miracle dont ils bénéficièrent, et ce jeûne se nomme « Jeûne d'Esther ».

Les femmes enceintes, ainsi que les femmes qui allaitent sont totalement exemptes du jeûne d'Esther.

En effet, elles sont déjà exemptes des 4 jeûnes mentionnés explicitement dans le livre du prophète Ze'harya (chap.8, verset 19), excepté Tish'a Beav (9 Av).

Elles sont donc à fortiori exempte du jeûne d'Esther.

N.D.T les 4 jeûnes mentionnés dans Ze'harya sont : le 17 Tamouz, le 9 Av, le 3 Tishré (jeûne de Guedalya), le 10 Tevet.

Même le RaMA[DP1] écrit que les femmes enceintes, ainsi que celles qui allaitent sont exemptes du jeûne d'Esther (Sh.?A O.?H chap.549 parag.1).

MARAN[DP2] n'a pas jugé nécessaire de le préciser, car selon lui, elles sont déjà exemptes des autres jeûnes, il suffit donc de le déduire à fortiori. Alors que le RaMA avait besoin de préciser que selon son opinion, les femmes enceintes et celles qui allaitent sont exemptes du jeûnes d'Esther, puisque concernant les autres jeûnes, - selon la tradition Ashkenaz - les femmes enceintes et celles qui allaitent sont tenues de jeûner, sauf dans le cas où elles soufrent de façon considérable.

C'est pour cela que le RaMA précise que pour ce qui est du jeûne d'Esther, elles ont exemptes.

Définition Hala'hic d'une femme enceinte

Dés lors que se sont écoulés 3 mois de grossesse.

Cependant, si la femme n'a pas encore atteint 3 mois de grossesse, mais ressent des malaises ou des vomissements, elle est également exempte de ce jeûne, en particulier, après 40 jours de grossesse.

Définition Hala'hic d'une femme qui allaite

Tant que la femme se trouve dans les 24 mois de son accouchement, et même si elle n'allaite plus mais qu'elle se sent encore faible, elle est exempte de jeûner.

Cependant, si elle n'allaite plus et qu'elle se sent en forme, elle doit s'imposer de jeûner.

Rédigé et adapté par R. David A. PITOUN France 5768

sheelot@free.fr

Pour recevoir la Halaha Yomit chaque jour, ainsi qu'un Dvar Torah le vendredi, par

email, contactez nous sur sheelot@free.fr

[DP1]RaMA Rabbi Moshé ISSERLEISS Pologne 16ème siècle, opinion Hala'hic principale pour les Ashkenazim

[DP2]Maran ou « Notre maître » en araméen. Rabbi Yossef Karo, 16ème siècle, Espagne ? Israël, l'auteur du Beit Yossef et du Shoul'han Arou'h

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 19 minutes