English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Blog : Philosémitisme

La France a apporté sa voix à la résolution révisionniste de l'Unesco et cautionne la radicalité la plus abjecte (GWG)


Gilles-William Goldnadel @ Figaro Vox (extrait):

Elle court la soumission. Elle passe couramment par l'occultation de l'information. C'est ainsi que l'Unesco s'est soumise subrepticement, une nouvelle fois, aux firmans des vizirs. En octobre 2015 l'organisation culturelle condamnée à devenir inculte avait déjà décrété que le tombeau des patriarches et la tombe de Rachel faisaient «partie intégrante de la Palestine».

Mais on avait encore rien vu: l'Algérie, l'Égypte, le Liban, le Maroc, Oman, le Qatar et le Soudan -temples de la culture et de la civilisation apaisée- viennent de voter le 18 avril une motion dont l'épithète «infâme» relève de l'euphémisme galvaudé.

Cette résolution insensée fait du Mur des lamentations à Jérusalem, un monument exclusivement musulman, alors qu'il est l'épicentre matériel, historique et national de la foi juive. Chacun sait, sauf désormais l'organisation culturelle des Nations unies , que le Mur a été bâti au plus tard au premier siècle avant l'ère chrétienne par Hérode le Grand. L'islam est apparu en l'an 622 après J.-C...

Cette résolution est donc un crime historique contre la connaissance historique.

Pour le même et vil prix, les nations islamiques ont obtenu que soit consigné dans la résolution, le mythe de la
construction par les juifs perfides de fausses tombes dans les cimetières musulmans de Jérusalem' Ce qu'a fait l'État islamique avec ses mains à Palmyre et ailleurs, l'Unesco l'a fait d'un trait de plume. Mais les vrais scandales habitent ailleurs. Le premier, c'est que la France a apporté sa voix à la résolution révisionniste. Et le second, c'est qu'il n'y a aucun scandale, mais indifférence soumise.

La tartufferie tourne à la farce: voilà un gouvernement qui, par la bouche de son premier ministre explique que la détestation pathologique d'Israël est la source sulfureuse de l'antisémitisme criminel en France et qui, de sa main gauche, cautionne la radicalité la plus abjecte. J'imagine déjà certains qui me lisent se dirent que c'est parce que je présiderais France Israël, que j'y puiserais là ma propre indignation. [1]

Ils ont parfaitement raison. Une telle résolution signe d'un nouveau méchant signe l'abandon de l'État juif. Et cela, effectivement, m'indigne. Mais pas uniquement pour cette bonne raison.

Car dans France-Israël, il y aussi France. Nos diplomates cyniques et faibles s'imaginent sans doute qu'en apportant leur caution à l'étrange motion, ils ne font que céder, une nouvelle fois et à peu de frais, aux caprices d'Orient. Ils ne voient pas, ces aveugles acculturés, qu'ils soumettent l'histoire et la culture du monde à sa réécriture coranique. Regarder bien en face la soumission qui vient, devient la plus urgente des missions.

[1] Cinq pays européens ont voté contre: l'Estonie, l'Allemagne, la Lituanie, les Pays-Bas et le Royaume-Uni.  Les Etats-Unis ont également voté contre et 33 pays se sont abstenus. La France s'est distinguée en votant pour.

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 57 minutes