English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Blog : Torah-Box

10 infos sur Rabbi Yonathan ben Ouziel

10 infos sur Rabbi Yonathan ben Ouziel - © Torah-Box

1. Rabbi Yonathan ben Ouziel était un Tana de la première génération, le plus grand disciple de Hillel l’ancien et l’auteur de la traduction (Targoum Yonathan) des Prophètes.

2. Sa grandeur est évoquée dans le traité de Soucca : « Nos maîtres nous ont enseigné : Hillel l’ancien avait quatre-vingt élèves, trente d’entre eux étaient dignes que la Présence Divine repose sur eux comme Moché Rabbénou, trente autres auraient été dignes d’arrêter le soleil dans sa course comme Yéhochou’a Bin Noun, et vingt hommes étaient de niveau moyen. Le plus illustre d’entre eux était Yonathan ben Ouziel, et le moindre, Rabbi Yo’hanan ben Zakaï ».

3. Dans la suite du Midrach, il est question de Rabbi Yo’hanan ben Zakaï, « qui n’a pas cessé d’étudier les versets de la Torah et la Michna, le Talmud, les Halakhot et les Agadot (histoires du Talmud), les finesses de la Torah écrite et des enseignements des Sages, les raisonnements par déduction et les ponts sémantiques,  la science des cycles solaires et lunaires, les échanges des anges de service, ceux des anges malfaisants, et ceux des palmiers, les paraboles sur les renards, une chose élevée et une chose simple. Une chose élevée : le Ma’assé Merkava, le Char céleste, et une chose simple : les développements d’Abayé et de Rava ». Il est aussi rapporté : « Si tel était le niveau du plus faible, nous pouvons à plus forte raison en déduire le niveau du plus illustre ».

4. Sur la grandeur de la sainteté du Tana Yonathan ben Ouziel, il est dit dans le traité Soucca : « Au moment où Yonathan ben Ouziel se consacre à l’étude de la Torah, tout oiseau qui vole au-dessus de lui est de suite brûlé ».

5. Le Tana Yonathan ben Ouziel est l’auteur d’une traduction de la Torah et des Prophètes. Il a rédigé sa traduction en fonction des derniers prophètes, dont ‘Hagui, Zékharia et Malakhi. Son commentaire a ceci de particulier que, contrairement à Onkélos, il va bien au-delà du sens premier des versets. Il explique les versets comme des allusions à des événements et à d’autres périodes.

6. Dans le traité Méguila, il est rapporté ceci « Lorsqu’il rédigea sa traduction, la terre d’Erets Israël trembla sur un périmètre de 400 Parssa sur 400, et une voix céleste déclara : "Qui a dévoilé Mes secrets aux hommes ?". Yonathan se leva immédiatement et proclama : "C’est moi qui ai dévoilé Tes secrets aux hommes ; Tu sais que je ne l’ai pas fait pour mon honneur, ni pour celui de la maison de mon père, mais pour Ton honneur, pour éviter les querelles parmi le peuple." ».

7. Il est également ramené dans le traité Méguila : « Lorsqu’il demanda à traduire les Hagiographes, une voix céleste sortit et déclara : "ça suffit !", car, dans les Hagiographes, il y a des allusions à la venue du Machia’h ».

8. Une traduction de la Torah est attribuée à Yonathan ben Ouziel. Rabbi Ména’hem Rékanati rapporte qu’elle a été effectuée par Yonathan ben Ouziel.

9. Sa tombe, située à Amouka, est considérée comme l’une des tombes de Tsadikim les plus importantes de Galilée. Elle est parmi les plus visitées, et, chaque année, environ un demi-million de fidèles se rendent en pèlerinage sur son tombeau.

10. D’après la tradition, le Tana Yonathan ben Ouziel état célibataire. D’après un autre avis, il était marié, mais sans enfants. Nous possédons une tradition selon laquelle prier sur sa tombe ouvre les Portes du Ciel. Selon un autre usage, tourner sept fois autour de sa tombe constitue une Ségoula pour trouver un bon conjoint et avoir des enfants.

Page spéciale Hiloula de Rabbi Yonathan Ben Ouziel : cliquez-ici
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 56 minutes