English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Blog : Philosémitisme

L'assistant belge de Mengele que les Belges viennent de "découvrir"

Grâce à l'historien flamand Lieven Saerens, les Belges francophones viennent de "découvrir" que le médecin liégeois Hans Delmotte a, sous les ordres de Joseph Mengele, mené "d'horribles expériences sur des femmes, hommes et enfants juifs. Des centaines en meurent. Il rédige des articles et même sa thèse de doctorat à Auschwitz."  Or ce personnage est tout de même connu.  L'encyclopédie en ligne Wikipédia lui consacre trois pages personnelles: en anglais (depuis 2012),  en allemand (2010) et même en suédois (2013).  Suite aux révélations de Lieven Saerens, une page consacrée au SS Obersturmführer Hans Delmotte a été créée en français (25.10.2017), toute la bibliographie concernant l'individu est en allemand et anglais - rien en français.

RTBF:
L'assistant de Joseph Mengele était Liégeois. Si sa biographie est bien étudiée par les historiens allemands, c'est curieusement moins le cas chez nous. L'historien flamand Lieven Saerens met en lumière le rôle et l'activité de ce collaborateur du médecin de mort du camp d'Auschwitz dans le livre "La haine est une vertu".

Il porte un prénom allemand: Hans. Mais son nom de famille est bien liégeois: Delmotte. Il est né en 1917 à Liège et devient, pendant la guerre, citoyen allemand. Hans Delmotte intègre un poste d'attaché à " l'Institut pour l'hygiène des races". Officier médecin de la SS, Hans Delmotte devient en 1944, l'assistant direct et officiel de Joseph Mengele, " l'ange de la mort ", au camp d'extermination d'Auschwitz. Il est chargé d'abord de la sélection des juifs sur la rampe de Birkenau où arrivent les trains. Il hésite pourtant, invoquant, selon les témoignages, le serment d'Hypocrate. Il en vomit même et refuse, préférant être envoyé sur le front de l'Est.

Selon les mêmes témoignages, c'est sa femme qui le pousse, par ambition, à accepter de pratiquer des expériences sur des " cobayes humains ". Il injecte le typhus pour observer les conséquences sur les corps. Il mène d'horribles expériences sur des femmes, hommes et enfants juifs. Des centaines en meurent. Il rédige des articles et même sa thèse de doctorat à Auschwitz. (...)

Hans Delmotte, un personnage à part dans la collaboration, et qui n'est pas le seul à avoir participé à la persécution et à l'extermination des juifs.

Dans son ouvrage "Haat is een deugd' (La haine est une vertu),  Lieven Saerens démontre qu'il existe beaucoup plus de Belges persécuteurs de juifs que ce qui est généralement admis. La vérité à ses droits.
Hasard de l'homonymie (Delmotte)


Les Belges francophones connaissent bien un autre Delmotte.  Il s'agit de Paul Delmotte, ancien professeur à l'IHECS.  Delmotte, membre de l'Association Belgo-Palestinienne Wallonie-Bruxelles, écrit de nombreux articles à charge d'Israël et a signé l'appel pour le retrait du Hamas de la liste de européenne des organisations terroristes.  On notera, par ailleurs, que proportionnellement à sa population c'est en Belgique que la pétition a recueilli de loin le plus de signatures.  La charte du Hamas est explicite et appelle à l'extermination des Juifs et c'est pour cette raison que le mouvement est considéré, en Europe, comme étant un groupe terroriste:

Article 7: "Le Prophète, qu'Allah le bénisse et lui accorde le salut, a dit: Le jour du Jugement ne viendra pas tant que les Musulmans combattent les Juifs (tuent les Juifs) et tant que les Juifs se cacheront derrière des pierres et des arbres. Les pierres et les arbres diront: Oh! Musulmans, Oh! Abdulla, il y a un Juif derrière moi. Viens et tue-le. Seul, l'arbre Gharkad ne le dira pas parce que c'est l'un des arbres des Juifs. (narré par al-Bukhari et un Musulman). Les pierres et les arbres diront musulmans O, O Abdallah, il ya un Juif derrière moi, viens le tuer."

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 24 minutes