English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Blog : Philosémitisme

La fureur anti-israélienne sévit en France chez certains maires

Via Infobelge:


Philippe Karsenty, élu LR de Neuilly et éditeur, et Pierre Lurçat, avocat et essayiste, s'alarment de voir une commune du Val-d'Oise reprendre la rhétorique anti-israélienne des prêcheurs islamistes.

À Bezons, ?L'allée de la Nakba' anti-israélienne, révélateur de la catastrophe française
Le 11 juin 2018, la municipalité de Bezons a inauguré une « Allée de la Nakba ? En mémoire de l'expulsion des 800 000 palestiniens et de la destruction de 532 villages en 1948 par le criminel de guerre David Ben Gourion pour la création de l'Etat d'Israël ». Cette plaque en français était doublée de sa version en arabe. Au-delà de la stupeur que le contenu de cette plaque provoque, une question se pose : comment en est-on arrivés là?

Un demi-siècle de politique arabe du Quai d'Orsay, et un demi-siècle de diabolisation d'Israël dans les médias, principalement publics ? AFP, Radio-France et France Télévisions ? ont semé les germes de la haine et ont rendu possible cette plaque' complètement à côté de la plaque. Rappelons qu'au même moment, une plaque à la mémoire du colonel Beltrame fait polémique parce qu'elle mentionne justement qu'il a été victime du terrorisme islamiste.

Que penser du doublement de cette plaque en langue arabe ? C'est la preuve que son but est électoraliste et qu'elle s'adresse à un public particulier. C'est aussi la preuve de l'arabisation de certains quartiers, où la diversité n'existe plus. Le maire communiste de Bezons n'en est pas à sa première provocation : en février 2013, il avait élevé au rang de ?citoyen d'honneur' de sa ville l'assassin d'un ministre israélien, condamné par la justice israélienne à la prison à perpétuité? Et plus récemment, il a fait voter une délibération au conseil municipal en faveur de la reconnaissance de ?l'Etat de la Palestine'.

En attisant encore un peu plus la haine d'Israël sur le sol français, le maire communiste de Bezons sacrifie la paix civile sur l'autel des calculs électoraux à court terme. Il ajoute encore un peu au malheur des ?territoires perdus' de la République. Sous couvert de solidarité avec les Palestiniens, il donne de nouveaux gages au pro-palestinisme inconditionnel, devenu aujourd'hui ?le principal vecteur de la haine des juifs dans le monde', comme l'a rappelé Pierre-André Taguieff.Lire l'article complet @ Valeurs Actuelles


1 commentaire
La France n'a pas changer depuis la dernière guerre qu'ils ont vendu les juifs aux Nazi. Et depuis qu'ils ont devenu islamiste c'est encore plus. Il faut que les gouvernement Israéliens evite ne ne pas faire ds affaires avec eux , de ne plus envoyer nos chercheurs dans les universités francaise. il faut couper court avec se pays de anti- istraeliens.
Envoyé par Daniel_044 - le Vendredi 15 Juin 2018 à 13:39
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 7 minutes