English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Blog : Philosémitisme

Un ministre belge suggère que les manuels scolaires israéliens diaboliseraient les Palestiniens

Alors que Londres va examiner les manuels scolaires palestiniens qui incitent à la haine et au jihad, en Belgique la situation est totalement différente'  Ces faits sont rapportés par Joods Actueel (version papier).

Michael Freilich est depuis plus d'une décennie le rédacteur en chef du magazine anversois Joods Actueel.

Dans un éditorial Michael Freilich rappelle qu'il est constamment confronté au traitement très partial du conflit israélo-palestinien en Belgique et qu'à chaque occurrence, incrédule, il se dit: "Ce n'est pas possible".

"Ce mois-ci, j'ai failli tomber de ma chaise quand j'ai lu que Vice-Premier Ministre et Ministre de la Coopération au développement, Alexander De Croo (Open VLD) accusait le système scolaire d'Israël de diaboliser les Palestiniens et d'inciter à la violence contre eux", écrit Freilich.

Si ce type de propagande anti-Israël émanait d'un parti comme Groen (les Verts flamands), cela ne l'aurait pas étonné. Mais le problème c'est que c'est un ministre d'un pays européen et membre du parti libéral flamand (Open VLD) qui relaye la propagande mensongère palestinienne.

Suite à l'annonce que le ministre De Croo allait verser une somme considérable à l'enseignement palestinien, Joods Actueel a voulu savoir la raison pour laquelle le ministre continuait à financer des manuels palestiniens qui incitent à la haine.

Le magazine fit donc parvenir au ministre un rapport avec de nombreux exemples d'appels à la violence et au martyre. Le cabinet De Croo a totalement ignoré les faits détaillés dans le rapport et, pire, a inversé les rôles.

Selon lui, depuis des années un 'lobby' [sic] surveille de près le contenu des manuels scolaires palestiniens sans y trouver quoi que ce soit de répréhensible. Si tel était néanmoins le cas, argumente-t-il, c'est que le système scolaire israélien fait de même.

Il y a quelques années, l'Autorité Palestinienne a essayé de démontrer qu'on incitait à la haine dans les écoles israéliennes. N'ayant trouvé aucune preuve, l'AP a changé de tactique et s'est concentrée sur des propos racistes exprimés sur les réseaux sociaux ou des forums obscurs. C'est clair que, comme partout ailleurs, on en trouve également en Israël.

Consulté à l'époque, le porte-parole du Premier ministre israélien, Mark Regev, avait déclaré: "On ne peut pas prendre cela au sérieux. Israël ne diabolise pas les Palestiniens. Israël n'apprend pas à ses jeunes à haïr les Palestiniens. Plutôt que de répondre aux demandes internationales visant à empêcher les appels haineux, il semble que certains au sein de l'AP se livrent à de petits jeux au lieu de s'attaquer à ce problème dans leur propre société."

Mais savez-vous ce qui est triste dans cette affaire' Cette fois la réponse ne s'adresse pas à l'Autorité palestinienne mais à un Vice-Premier Ministre belge qui est apparemment devenu le porte-parole de l'Autorité palestinienne. Ce n'est pas seulement triste, c'est regrettable!

Lire également Le ministre De Croo offre 11 millions de nos impôts aux terroristes et Kritiek op kabinet De Croo voor subsidiëring Palestijns ?haatonderwijs'.


1 commentaire
Renvoyer dos à dos les haineux antisemites antisionistes falestiniens et la Démocratie israélienne traduit la perversion de certains en Europe
Envoyé par Claude_107 - le Mercredi 11 Juillet 2018 à 07:48
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 29 minutes