English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Blog : Philosémitisme

Pressions et violences contre les Juifs peuvent amputer une nation d'une de ses forces vives


Pierre Vermeren, historien (ce texte, Le coût du communautarisme a été publié en 2004):
"[?] au Maghreb, depuis 1945, le communautarisme a conduit à son terme naturel, une épuration ethnique soft, c'est-à-dire au départ concomitant (Algérie) ou successif (Tunisie, Maroc) des «communautés» française, européenne et israélite. Les deux premières ont quitté le Maghreb dans le cadre de la légitime lutte d'indépendance; la dernière a été délégitimée par son identité extra-musulmane. Les guerres du Proche-Orient ne sont pas étrangères au phénomène (au moins au Maroc et en Tunisie): elles ont produit une insécurité de basse intensité qui, en trente ans, a vidé le Maghreb de ses communautés juives bimillénaires. [?]La violence antisémite qui frappe aujourd'hui en France est moralement et politiquement insupportable. Elle est d'autant plus dramatique que les jeunes beurs qui la mettent en oeuvre rejouent (inconsciemment') des scènes qui ont vidé l'Afrique du Nord de ses communautés... Le gouvernement israélien prend acte de cet état de fait, mais Israël n'a-t-il pas justement été créé pour cela' La perspective d'un départ programmé des juifs de France, ne serait-ce que d'une importante minorité d'entre eux, serait l'échec le plus retentissant de la République française depuis Vichy. Mais cette violence est aussi économiquement et intellectuellement catastrophique. Faut-il rappeler que la nation américaine, la plus riche du monde, est aussi la plus brassée' Le Proche-Orient, entré il y a plus d'un demi-siècle dans un processus de purification ethnico-religieuse, s'abîme dans les crises et la récession économique, au fur et à mesure que le quittent ses minorités : Européens, juifs d'Europe, Arméniens, juifs arabes, et maintenant chrétiens d'Orient. Intellectuellement, il est plus insupportable encore, qu'en dehors des plus hautes autorités de l'Etat français, il revienne aux intellectuels juifs de France de lancer des signaux d'alarme. Le principe de la démocratie confie à des médiateurs ou représentants (du peuple) la défense de tous les citoyens. Confier la défense d'une «communauté» agressée à ses propres médiateurs est une régression. 

Il est vrai que traditionnellement, les israélites d'Europe ont été interdits d'activités productives et cantonnés aux services et activités d'échange. L'émancipation des juifs de France au XIXe siècle, puis les traumatismes du XXe siècle, alliés aux fantastiques progrès de l'école, ont accompagné la «montée en gamme» de cette population. Les intellectuels d'origine juive (ou de judaïsme revendiqué) animent aujourd'hui largement le débat public national (au grand dam de Tariq Ramadan), et il va sans dire que leur départ vers les Etats-Unis ou Israël serait une perte incalculable. La France généreuse accueille 80 % de migrants avec un niveau d'études infrasecondaire (quand plus de 80 % des migrants aux Etats-Unis sont diplômés du supérieur), peut-elle de surcroît se permettre de se vider d'une partie croissante de ses forces vives intellectuelles'"Lire l'article complet @ Libération (2004)
1 commentaire
liberation a surement change lson equipe dirigente depuis 2014
Envoyé par Hai_001 - le Mardi 14 Août 2018 à 18:29
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 5 minutes