English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Blog : Philosémitisme

Alexandre Kerenski, celui qui a aboli la Zone de Résidence en Russie en 1917


«Kerensky luttait contre l'antisémitisme, et pour certaines personnes, c'était suffisant pour penser qu'il était juif» (Boris Kolonitsky, professeur d'histoire de l'Université Européenne de Saint-Pétersbourg et auteur de Camarade Kerensky: la Révolution anti-monarchique)

Julie Masis @ The Times of Israel:
Alexandre KerenskiA l'automne dernier, la communauté juive en Russie a célébré une conséquence souvent négligée de la Révolution russe: l'obtention des droits égaux pour les Juifs du pays.
Il y a un peu plus d'un siècle, en 1917, le gouvernement russe a signé un décret établissant l'égalité entre toutes les religions et les ethnies. Ce décret a officiellement aboli la Zone de Résidence ? le territoire limité sur lequel il était légal de résider pour les Juifs.

Mais ni Vladimir Lénine ni Léon Trotsky n'étaient derrière ces changements positifs que les Juifs russes ont accueilli avec beaucoup d'enthousiasme. Non, c'était un homme qui a presque été oublié par les historiens et par les Juifs: Alexandre Kerensky.

Kerensky, qui était alors un avocat âgé de 36 ans, est devenu le chef du gouvernement provisoire après que le tsar russe a été destitué en février 1917.

Bien qu'il n'ait été au pouvoir que durant quelques mois avant que les Bolcheviks ne prennent le pouvoir en automne, c'est sous sa direction que la Russie s'est débarrassée des lois antisémites de l'époque tsariste. Cela a donné aux Juifs le droit de vivre comme ils le voulaient, y compris à Moscou et à Saint-Pétersbourg, et les enfants juifs étaient autorisés à aller dans les écoles publiques sans être limités par des quotas. Signé par Kerensky le 20 mars 1917 à minuit, le décret stipule qu'il se «base sur la conviction que dans un pays libre, tous les citoyens sont égaux devant la loi, et sur la conscience que personne ne peut accepter qu'une discrimination contre un autre citoyen soit basée sur sa religion et son origine ethnique».Lire l'article complet
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 37 minutes