English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Blog : Torah-Box

'Hanouka et la mythologie moderne

En ces jours de ‘Hanouka, il est très important de relever la signification de cette célébration de nos jours. On sait que le but des Grecs était « d’assimiler » le peuple juif, en lui interdisant d’observer les fêtes essentielles – par l’interdiction de célébrer Roch ‘Hodech (qui permet de définir la date des fêtes juives), d’observer le Chabbath, et d’accomplir la Brit Mila. A la différence des Babyloniens et des Romains qui brûlèrent les Temples de Jérusalem, les Grecs le souillèrent, en y introduisant une idole et en rendant l’huile impure. Il s’agissait d’une tentative d’assimilation et certains membres du peuple se laissèrent séduire, en devenant des « Mityavnim » – ???????? – « hellénisants ».

Or, c’est précisément cette tentation qui consiste à se laisser entraîner par la civilisation ambiante, qu’il s’agit d’analyser, pour la repousser. Quelle était la définition de la civilisation grecque ? Donner de l’importance à l’extériorité. L’expression « Kalos Kagathos » – bon parce que beau – résume la pensée de la philosophie grecque. C’est le culte du corps, de l’apparence extérieure. Le paganisme consistait à adorer la nature : il y a le dieu du soleil, de la mer, de la forêt, de la moisson, toutes notions qui impliquent que la nature est éternelle, puisqu’elle est divine.

Ne voyons-nous pas que la société moderne, influencée par la technologie, ressemble à cette approche hellénisante ? L’intelligence artificielle s’impose de plus en plus, et cela risque de mener à « un dessaisissement de l’humanité elle-même ». L’emprise de la technologie moderne évoque bien cette référence à la science comme à un nouvel absolu. L’impact des GAFA (acronyme pour GOOGLE, APPLE, FACEBOOK) dans la vie quotidienne ressemble à une mythologie moderne. Il apparaît que l’introduction du numérique désoriente le devenir de l’humain.

Or cette déviation risque de mener l’humanité à une catastrophe, en laissant l’Intelligence Artificielle conditionner nos comportements et nos choix. La lumière de ‘Hanouka doit répondre à ce chaos qui menace la société des hommes. En s’attaquant à la spiritualité d’Israël, symbolisée par ce « Hod » – ??? – que représentait le Temple, les hellénisants tentaient d’imposer une vue matérialiste de la société, qui nous guette aujourd’hui. Le Maharal de Prague écrit que les 3 Mitsvot auxquelles s’opposaient les Grecs étaient symbolisées par les 3 compartiments du Temple de Jérusalem : Roch ‘Hodech symbolisait le parvis où chaque fidèle pouvait se rendre, le Chabbath est représenté par le Hékhal où se trouvait la Ménorah à 7 branches, et la Brit Mila évoquait le Saint des saints où seul le Grand Prêtre pouvait pénétrer à Yom Kippour. Ces 3 lieux du Temple évoquaient les 3 parties de l’âme : Néfèch – ???, Roua’h – ???, et Néchama – ????, qui traduisent les 3 dimensions de l’homme : aspect animal, humain et spirituel. Or c’est cela qui doit caractériser l’effort de la créature pour répondre à cette « désacralisation » qui menace la société des hommes. Yavan – ??? – la civilisation grecque, est symbolisé par le ??? – l’obscurité, à laquelle doit s’opposer la lumière. Tel est le sens de ‘Hanouka aujourd’hui : refuser une mythologie matérialiste qui débouche sur l’absurde, et apporter un éclairage spirituel.

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 45 minutes