English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Blog : Philosémitisme

Arthur Koestler traité de "youpin" par un avocat de gauche à Paris en 1939


Se trouvant en France en 1939, Koestler veut se rendre à Londres, mais rencontre de nombreuses difficultés.  Il prend alors contact avec Jubert "jeune avocat de gauche, membre d'une quantité de comités contre les persécutions raciales".

Arthur Koestler (1905-1983), écrivain et journaliste hongrois:
"Je pris congé de Jubert. Alors que j'étais sur le seuil, il me rappela et me demanda, si je lui téléphonais encore, de le faire d'une cabine publique, car il soupçonnait mon téléphone d'être surveillé. Puis il dit un peu hésitant: "Il y a naturellement une chose que vous pouvez essayer: l'argent. Plusieurs youpins allemands du cinéma ont été relâchés des camps d'internement en corrompant des fonctionnaires de la Sûreté. Le tarif est de vingt mille francs et au-delà."

Je lui dis que je ne le ferais pas, premièrement parce que je ne possédais pas la somme, deuxièmement, parce que je pensais que c'était trop risqué.

"Bon, dit-il. J'ai toujours pensé que vous étiez un homme d'honneur". Et brusquement, il ajouta de sa manière emphatique, comme s'il s'adressait au jury dans un procès sensationnel: "Que Dieu vous protège sur votre route - et nous tous dans notre malheureux pays!"

Revenant à la maison, je méditais sur l'expression "les youpins allemands" qui m'avait particulièrement choquée sur les lèvres de Jubert. Certainement, moi aussi je haïssais cette détestable clique installée dans les cafés et les bars des Champs-Elysées qui était principalement responsable de l'animosité profonde répandue contre les exilés allemands, mais un aryen affairiste du cinéma n'était-il pas aussi dégoûtant' Triste symptôme que ce jeune avocat de gauche, membre d'une quantité de comités contre les persécutions raciales, soit frappé lui aussi par la contagion générale.

Une semaine plus tard, Jubert partit pour la ligne Maginot. Je me demande ce qu'il est devenu, mais je pourrais en dire autant de la plupart des personnes de ce récit. Sans la guerre, il serait devenu, en temps opportun, député, petit à petit, il aurait change son roadster sport contre une limousine noire, ses amis radicaux, pour des membres les plus rassis de la société, et son siège sur les travées de gauche au Palais Bourbon, d'abord pour un siège au centre, puis à l'extrême droite. Avec la guerre, s'il est encore vivant, il atteindra probablement le même but par un plus court chemin."
La Lie de la terre (Scum of the earth), 1941, récit des persécutions du gouvernement français contre les étrangers, en 1939-1940.

Koestler dédia La Lie de la terre à la mémoire de ses "confrères les écrivains exilés d'Allemagne qui se suicidèrent lorsque la France capitula", notamment Carl Einstein. Carl Einstein était un historien de l'art et un écrivain allemand. Son ouvrage La Sculpture nègre, paru en 1915, fit de lui le véritable découvreur de l'art africain en Europe et lui valut une invitation à enseigner au Bauhaus.

Ci-dessus, le portrait de Carl Einstein par Anita Rée, peintre d'avant-garde de la République de Weimar. Dénoncée comme juive, Anita Rée s'exila sur l'île de Sylt où elle se suicida en 1933.  Elle réalisa le seul portrait connu de Carl Einstein.
Autoportrait d'Anita Rée (1929)
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 27 minutes