English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Blog : Torah-Box

Combien de temps consacrer à gagner sa vie ? Par le Rav Steinman !

5 idées sur la confiance en D.ieu et l’effort à investir pour gagner sa vie, par le Gaon Rav Yéhouda Leib Steinman, de mémoire bénie.

De nos jours également, un homme qui se soucie du lendemain est un homme avec peu de foi ?

Notre maître a mentionné une fois en cours devant des Avrékhim la Guémara dans le traité Sota : "tout homme qui a du pain chez lui et se demande : que mangerons-nous demain ? est un homme de peu de foi". On interrogea le Rav : cette attitude est-elle encore d’actualité ? Il demanda qu’on lui apporte un Michna Beroura, sur les lois du repas. Il leur indiqua que le Michna Beroura rapporte cette Guémara et ajouta : tout ce qui est écrit dans le Michna Beroura relève de la Halakha, la Loi, et ce n’est pas seulement un niveau à atteindre, et donc ce principe s’applique également aujourd’hui (Imré Efraïm).

Pour ce qui a trait au domaine matériel, on n’essaie pas plus de deux fois

Notre maître a relaté que le ‘Hazon Ich disait que s’il avait tenté une certaine action dans le domaine matériel à deux reprises sans succès, il ne retentait plus. C’est comme un clou que l’on essaie d’enfoncer dans le mur, on fait deux tentatives. Si on n’y parvient pas, mais qu’on réessaie encore, le clou va se tordre.

Si on donnait le Ma’asser (10 pour cent des revenus) on parviendrait ainsi au Bita’hon

On posa la question suivante au Rav : Comment ancrer en nous le Bita’hon, la confiance en D.ieu ? Il répondit : Le Gaon de Vilna explique que si tout le monde donnait son Ma’asser, tout le monde serait doté de confiance, car D.ieu vient en aide à toute personne qui donne le Ma’asser.

Par l’étude au Collel, on accomplit sa part d’efforts pour gagner sa vie

Le Rav rapporta au nom du Gaon de Vilna que la mesure d’efforts pour gagner sa vie correspond à deux heures par jour l’après-midi. Il ajouta que le Gaon lui-même ne s’investit pas dans l’effort de gagner sa vie dans cette mesure. Il précisa qu’un homme dont cette part d’efforts dérange son étude les autres heures de la journée devra réduire ces horaires. Un Avrekh qui étudie au Collel accomplit sa part d’efforts pour gagner sa vie par le fait même d’étudier au Collel, qui constitue le noyau du Bita’hon et de l’effort.

Comment le ‘Hazon Ich gagnait-il sa vie ?

Le Rav relate que l’épouse du ‘Hazon Ich possédait un magasin, mais en réalité, il ne gagnait pas vraiment sa vie par le magasin. Il affirmait se contenter de pain avec du yaourt, et à cet effet, il avait assez d’argent. Il refusait les dons de bienfaiteurs et acceptait uniquement qu’ils achètent des livres en quantité pour gagner sa vie de cette façon, et qu’il distribuait gratuitement aux Bné Torah. Lorsque j’ai voulu lui acheter l’un de ses ouvrages, je voulus le payer, mais il refusa, et répondit qu’il avait suffisamment d’argent, reçu par l’achat de livres des bienfaiteurs.

3 commentaires
Depuis 1000 ans, en Europe; le "travail" n'est plus orienté quasi exclusivement à satisfaire un besoin universel limité, mais de plus en plus à satisfaire un désir infini que les plus riches peuvent se payer..
Ce texte montre qu'il faut être exceptionnel pour limiter soi-même son appétit.
Envoyé par Laurent_064 - le Jeudi 24 Octobre 2019 à 02:27
La torah n'a pas connecté le travail (devenu une necessité pour survivre, une fois la désobéissance d'Eve et d'Adam , commises.) sur les efforts à fournir pour satisfaire des désirs.
Donc, tous les éléments sont fournis par la torah pour séparer l'économie en 2:
Un économie du travail partagé par tous pour assurer un standard de vie à tous pour leur éviter pauvreté et misère....et
une économie du temps libre où chacun peut, s'il le désire, se consacrer seul ou en coopération à satisfaire des désirs et c'est plutôt là qu'il s'agit de singularisation culturelle.
Envoyé par Laurent_064 - le Samedi 26 Octobre 2019 à 02:28
Combien de temps consacrer à gagner sa vie ?
Pour les plus riches ; aucun temps de travail , car leur héritage leur épargne ce soucis....et s'ils "travaillent"; une année suffit à leur garantir de ne pas connaître la misère.
Par contre; les autres doivent travailler toute leur vie (leur pension de retraite ne leur assurant pas assez pour vivre.) et, entre les deux; les classes moyennes supérieures ( à partir de 5000 euros /mois en activité) peuvent prendre leur retraite et en profiter sans faire d'excès, mais sans travailler. En fait, la destruction des systèmes mis en place en Europe, après 1945, qui supprimaient la pauvreté, a démesurément augmenté les inégalités et recréé de la pauvreté, de la misère dans les pays "riches"...sans même aborder le problème et la problématique des pays pauvres. En réalité, le rêve de ceux qui font évoluer les règles de l'économie et de la finance est de légaliser l'esclavage ou plutôt de le rétablir mais sans le dire ! comme la pseudo lutte contre l'antisémitisme ! plus ils s'acharnent à lutter contre l'antisémitisme; plus il y en a. Ils passent la serpillère mais en ouvrant grand tous les robinets ! Et , quand on leur dit de fermer les robinets; ils inventent 1000 raisons pour ne pas le faire.. Qu'est-ce qu'un économiste ? C'est quelqu'un qui draine 30 à 70% des richesses, voire plus, selon le pays, vers 1% de la population et qui passe pour exercer une activité scientifique et rationnelle....
Envoyé par Laurent_064 - le Dimanche 27 Octobre 2019 à 00:38
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 26 minutes