English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV
4 commentaires
Dans les sociétés traditionnelles, le couple n'est pas une question d'amour: les gens ne se choisissent pas , dès qu'il y a ambition des familles d'augmenter le patrimoine. Les couples sont surveillés et le divorce n'existe pas. L'espérance de vie est limitée et les femmes font 8, 10, 12 enfants et restent à la maison. Si les membres du couple sont discrets sur l'infidélité; c'est admis souvent.
Par contre, depuis le libertinage et Freud, la sexualité est devenue un sujet central .et si on ajoute le recul du christianisme; tout, tout incite à détruire le couple. On ne sait même plus si c'est la secrétaire qui veut coucher pour obtenir ou garder le job ou si c'est le patron qui se permet tout avec sa secrétaire parce qu'il embauche et débauche qui il veut.. Mais même quand ce n'est pas dans l'entreprise; nombre de milieux font passer la fidélité pour un manque de dynamisme et l'hétérosexualité pour du refoulement. et, de toutes façons, chacun doit avoir un emploi ici ou ailleurs et cela complique voire rend impossible la famille biologique d'où la tendance à acheter des êtres humains. C'était déjà le cas avec le tourisme (rapport du riche au pauvre), mais là; on touche le fond avec la pma, la gpa, les greffes d'organes. Nous sommes à l'époque de la connexion du capitalisme et de la sexualité: acheter tout ou partie de l'être humain ! Alors, bien sûr, l'islam est une saloperie, mais le capitalisme; c'est quoi ? La destruction du christianisme était supposée rendre possible l'am
Envoyé par Laurent_064 - le Lundi 18 Novembre 2019 à 03:09
La destruction du christianisme était supposée rendre possible l'amour avec la "libération sexuelle" et au nom de quoi justifie-t-on la pma et la gpa , après le mariage des homosexuels ? L'amour bien sûr ! les riches louent le ventre des pauvres et achètent des bébés, par amour , bien sûr ! En fait, ceux qui ne sont pas riches n'aiment pas beaucoup non ? Notre époque fait rire d'elle, ou pleurer de rire ou pleurer tout court !
Envoyé par Laurent_064 - le Lundi 18 Novembre 2019 à 03:21
De tout temps, la femme attend de l'homme, protection et, aujourd'hui, qui protège sans argent ?
Donc, question: ne serait-ce pas les femmes qui font capitalisme ? ....qui confèrent à l'argent le rôle de servir à tout autre chose que de rationaliser les échanges ? Les hommes jouant le jeu si l'argent leur évite de faire la guerre, et leur permet d'avoir les femmes qu'ils veulent ou bien substituer à la guerre l'économie et la finance comme nouvelle manière de faire la guerre en assignant à l'économie et la finance d'accumuler la richesse à l'infini et non plus d'échapper à la misère , la servitude ou la mort. D'ailleurs, le féminisme est très loin d'avoir adouci le capitalisme !
Envoyé par Laurent_064 - le Lundi 18 Novembre 2019 à 03:56
Une simple phrase entendue d'une femme,hante ma pensée sur le capitalisme: "Je vais passer mes vacances à Djerba !" Cette phrase anodine, pour beaucoup, veut dire:" pour mes modestes moyens, je vais me payer mon rêve de place au soleil, comme les riches." Je vais me payer l'illusion d'être riche ! Djerba va donner du sens à tout le reste de mon année, au boulot comme secrétaire dans les ministères."
Je perçois toute l'aliénation du processus. Au contact des riches, le peuple apprend à se mépriser, à détester ne pas être riche. Je ne sais pas si le film "une place au soleil" avec Elisabeth Taylor et Montgomery Cliftt traite bien le sujet, mais vouloir sa place au soleil a rapproché de devenir meurtrier......il a détaché l'être humain de sa condition de dépendance à la nature et, comme c'est impossible; c'est qu'il a caché le prix payé.
Que ne faut-il pas consentir pour vivre dans notre monde ? Là où on s'étouffe de rire; c'est lorsqu'on est convié à admirer les oeuvres morales de notre époque qui se fait passer pour le meilleur de l'histoire humaine.
La meilleure façon de gratter la terre, c'est dans Millet ? C'est dans Van Gogh ? Le capitalisme a enseigné qu'il était dégradant de gratter la terre, alors que le paradis est sur terre, à condition de ne pas le perdre !
Envoyé par Laurent_064 - le Lundi 18 Novembre 2019 à 04:39
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 8 minutes