English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Blog : Torah-Box

Preuve du don de la Torah : Le Mont Sinaï enfin découvert

L’un des fondements de la foi juive est sans doute la transmission de génération en génération de la révélation divine qui a eu lieu au Mont Sinaï. Le texte parle de million de personnes présentes au pied du Mont Sinaï. C’est ici que D.ieu choisit de se révéler devant Son peuple afin de lui donner Sa Torah. 

Hormis, la transmission de la Torah, le texte parle d’un événement magistral qui s’ancra dans le cœur de chaque juif et dans la conscience collective des enfants d’Israël – la montagne en feu, l’expérience de la prophétie, les dix commandements écrits sur des tables faites de pierres précieuses (Kouzari) etc. 

Depuis des années les chercheurs et les archéologues, tentent d’identifier le lieu de cet événement grandiose, qui a certainement dû laisser des traces dans l’histoire. Beaucoup de théories ont été avancées, basées sur des découvertes pouvant éventuellement correspondre au lieu recherché. La théorie la plus significative aujourd’hui est celle du Dr. Charles Whittaker de l’Université Baptiste en Louisiane.

Sur les traces archéologiques du Mont Sinaï

Le Dr. Whittaker affirme que la Mont Sinaï est la montagne de Jabal al Lawz, plus connue sous le nom « montagne des amandiers » située au nord-est de l’Arabie saoudite, près de la frontière avec la Jordanie. Il affirme que les découvertes archéologiques présentes sur le site, le calcul du taux de déplacement de l’Exode des enfants d’Israël, ainsi que les récits contemporains et bibliques soutiennent Jabal al Lawz correspond parfaitement au Mont Sinaï.

Les explorateurs bibliques du BASE Institute (Bible Archaeology Search and Exploration Institute) soutiennent également la conclusion du Dr. Whittaker selon laquelle Jabal al Lawz serait le Mont Sinaï. Bob Cornuke, fondateur du Base Institute et spécialiste biblique, s’est rendu en Arabie Saoudite, et affirme avoir « tracé la route de l’Exode ». Il déclara : « Cette expédition a fourni la première d’une série de nouvelles preuves convaincantes suggérant que le détroit de Tiran sur le golfe d’Aqaba était le point de passage de la route de l’Exode, et que Jabal al Lawz en Arabie Saoudite est le véritable Mont Sinaï » 

L’historien Flavius Josèphe a écrit que le mont Sinaï est la plus grande montagne de Madian, qui est juste à côté de la ville d’Al Bad. Comme on peut le constater dans les cartes géographiques d’aujourd’hui Jebel el Lawz est en effet la plus haute montagne dans les deux tiers supérieurs du pays. Elle est située à 20km à vol d’oiseau de la ville d’Al Bad.

Les découvertes suggérant que Jabal al Lawz est le Mont Sinaï

La montagne est un sommet de 8 460 pieds. Ce qui suscita l’étonnement des chercheurs, c’est que son sommet est carbonisé, corroborant ainsi le récit de la bible.

La montagne de Jabal al Lawz en Arabie Saoudite. 

On peut distinguer clairement que son sommet est carbonisé.

Les chercheurs ont récemment trouvé sur le site adjacent à la montagne des roches sur lesquelles figurent des gravures en Hébreu ancien, datées de l’époque de la sortie d’Egypte biblique. Tout le récit de la révélation divine en présence de tout le peuple y est mentionné. De plus, une Ménora traditionnelle (un chandelier à 7 branches) y est gravée, ainsi que les noms des douze tribus.

La roche gravée découverte à proximité de la montagne Jabal al Lawz

D’autres roches qui ont été découvertes portant des gravures de style Egyptien, ont permis aux archéologues de dater ces écritures datant de la sortie d’Egypte.

Ce qui suscita l’émoi des chercheurs, notamment de Ron Wyatt c’est la découverte à proximité du site, d’une roche énorme de laquelle une source d’eau jaillissait, ce qui laisserait penser qu’il s’agissait de la pierre de laquelle les enfants d’Israël ont étanché leur soif.

Le rocher faisant jaillir de l’eau

On distingue sur l’image, une marque témoignant d’une coulée d’eau qui sortait du rocher.

Ces grottes de Midian sont appelées par les habitants de la région « les grottes de Jéthro et Moïse »

Le mot de la fin

Ce site archéologique est gardé sous scellé par les autorités gouvernementales d’Arabie Saoudite. Plusieurs vestiges, ont été pris de ce site pour la construction de mosquées comme celles construites dans la région de Haql. Les pèlerins affirment qu’il s’agit des « colonnes de l’autel des Hébreux ».

Nos saints livres nous disent qu’Hachem cherche toujours à nous approcher à Lui. Ce monde Lui appartient, Il met à notre disposition la découverte et l’avancée pour améliorer notre confort de vie mais aussi pour que nous nous extasions de Sa grandeur et de Sa sagesse, afin que notre amour pour Lui soit parfait.

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 47 minutes