English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Blog : Philosémitisme

Sondage: 67 % des Français sont indifférents au départ des Juifs


Georges Bensoussan @ Marianne:
[?] Je crois surtout que la diabolisation de l'État d'Israël est l'héritage laissé par l'intense propagande communiste, aujourd'hui oubliée, en particulier celle de l'ex-Union soviétique qui entre les années 1950 et 1990, a produit une immense « littérature » anti-israélienne imprégnée du vieil antisémitisme russe mâtiné d'anticapitalisme.

La diabolisation de l'État juif tient aussi au nouveau rapport de force démographique qui s'est instauré en Europe par le biais d'une immigration arabo-musulmane importante, en particulier en France, le pays qui abrite la plus importante communauté musulmane d'Europe (25% des musulmans d'Europe vivent en France) comme aussi la plus importante communauté juive. Dans leur immense majorité, cette immigration vient du monde arabe et en particulier du Maghreb où la haine de l'État d'Israël est diffuse et quotidienne, en particulier en Algérie. [?]

Cette faiblesse a des causes profondes, mais elle est camouflée par des discours de compassion, souvent émouvants, qui de la droite à la gauche nous signifient que « la France sans les Juifs ne saurait être la France ». Dans la réalité, on a oublié ce sondage récent, il y a deux ans à peine, qui nous montrait que 67 % des Français étaient indifférents au départ des Juifs. Certes, seule une minorité infime s'en réjouissait et un bon tiers le déplorait. Mais le chiffre de 67 % était là, écrasant qui montrait la force de l'indifférence, ce moteur du malheur. [?]

[?] c'est signe de naïveté que voir dans l'enseignement de la Shoah le moyen de faire reculer l'antisémitisme. Asséner l'histoire de la Shoah aux élèves comme une forme de catéchisme moral censé les protéger de l'antisémitisme est un non-sens. D'une part, parce que la compassion ne protège de rien: dans nos sociétés, une émotion chasse l'autre. D'autre part, parce qu'à force d'asséner cette histoire sous une forme moraliste on semble oublier que tout catéchisme provoque le rejet. On semble oublier aussi qu'on alimente une concurrence mémorielle qui nourrit le communautarisme. Enfin, qu'enfermer le peuple juif dans une essence de victime ne protège pas de la violence, mais tout au contraire y expose davantage.Lire l'article complet

En anglais: 67% of French people indifferent to Jews leaving France


4 commentaires
Je suis désolé, mais je n'ai rien à redire à cette analyse que je partage à 100% et le pire, pour moi qui aime bien m'exprimer....je n'ai rien à ajouter non plus ! J'en ai profité quand même pour le dire ! Merci Mr Bensoussan....vous êtes de plus en plus indispensable, car, à travers votre lumière, le réel remonte à la surface et les souffrances injustes deviennent des problèmes, or, seuls les problèmes posés sont susceptibles de recevoir une solution.
(je suis plus modeste que ceux qui prétendent que les problèmes sont résolus, une fois posés....même si je sais bien qu'ils veulent dire que les réponses sont limitées par la qualité des questions posées (remarque qui suffit à expliquer la propagation de toute une bêtise par les pouvoirs qui ne veulent pas que certaines questions soient posées au point de ne plus pouvoir être ignorées, contournées, dissoutes, bref ! abolies.
Envoyé par Laurent_064 - le Mardi 17 Décembre 2019 à 00:54
...mais le départ des juifs de France ne se limite pas à la souffrance injuste qui y a conduit; c'est un événement qui altère l'essentiel de ce qu'est la France, son âme qui se décompose, s'efface et même le nazisme n'y était pas parvenu ! Les immigrationnistes des années 70 à aujourd'hui doivent voir remonter à la surface, le rôle qu'ils auront joué dans l'histoire. On comprend très bien pourquoi ils ont véhiculé l'idée que l'histoire avait connu sa fin allant de pair avec le mépris du peuple. Je ne comprenais pas pourquoi Zemmour qui défend le peuple, validait le sobriquet de "populisme" et le reprenait en revendiquant d'être "populiste".(terme péjoratif)...je n'avais pas compris que même la dépréciation du peuple par les élites, par le qualificatif de "populiste", remettait le peuple en selle, en lui reconnaissant une existence, et ainsi, nous étions tous, encore dans l'histoire et non au-delà de l'histoire. Tous les médias ennuyeux à mourir, à force de répéter la même chose pouvaient faire croire que l'histoire était derrière nous, et les procès contre zemmour, Cassen, Christine Tasin, Renaud Camus etc.interdisent de ne pas dérouler le récit de l'au-delà de l'histoire....et voilà les peuples qui forcent l'entrée avec Trump, le Brexit, Salvini, Orban etc.Non les peuples n'ont pas disparu ! La gauche française veut faire disparaître les gilets jaunes ! Ce sont des prestidigitateurs ces gauchistes ! Plus la gauche parle, plus nous voyons qu'elle n'a rien à dire (ou même qu'e
Envoyé par Laurent_064 - le Mardi 17 Décembre 2019 à 01:39
Plus la gauche parle, plus nous voyons qu'elle n'a rien à dire (ou même qu'elle aurait mieux fait de la fermer !)
cela vaut bien sûr, aussi pour la droite en France, puisque la ligne de partage et d'affrontements, ne passe plus entre gauche et droite, mais entre mondialistes et peuples qui défendent la nation. Je suis obligé de m'exprimer ainsi puisque les mondialistes font croire que ce n'est pas le nationalisme qui est condamnable, mais aussi la nation tout simplement....autrement dit: les peuples ! Zemmour a compris avant moi que toute référence au peuple est une épine dans le pied des mondialistes dont le projet est de liquider: peuple, nation, histoire ! Même macron a cessé de croire que le peuple n'existe pas ! C'est même plutôt comique la révélation que macron a vécue: c'est comme quand on entre en religion ! Bon ! je ne dis pas qu'il n'a pas eu envie de cracher le médicament ou l'ostie je ne sais pas, mais il change d'attitude....ils sont passés du principe du plaisir au principe de réalité depuis 2017, vous ne trouvez pas ? Ben, ils passent leur temps à réveiller le peuple; c'est normal qu'ils vieillissent ! Je ne sais pas si les électeurs le trouvent toujours aussi frais et jeune le macron qu'en 2017 ! macron est bien obligé de reconnaître que la façon dont il a pris le peuple n'a pas fait jouir le peuple ! et il a l'air con à présent, il ne peut plus faire le malin ! Nous assistons à la fin de "la fin de l'histoire" qui aura duré 1/2 siècle quand même !
Envoyé par Laurent_064 - le Mardi 17 Décembre 2019 à 02:10
Ouais ? Eh ben pas moi. Ca m'attriste.
Je pense qu'on ne parle pas uniquement des départ motivés par une foi pionnière.
Envoyé par Frederis - le Dimanche 22 Décembre 2019 à 08:01
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 24 minutes