English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Blog : Torah-Box

Témoignage : "le feu de la Téchouva"

"Le 6 mai 2017, j'eu un grave accident domestique.

C’était après Chabbath, il faisait froid et il pleuvait beaucoup. Pour me réchauffer, j’ai voulu allumer ma cheminée avec de l'alcool à brûler, sauf que je me suis pris un retour de flamme... Et j'ai pris feu..

Transportée aux urgences pour brûlures graves (visage cou et main), j'ai été mise en coma artificiel et transférée de l’hôpital de Nice à l'unité de soins intensifs du service des grands brûlés de Toulon.

Mes jours furent rythmés entre blocs opératoires et nuits sans sommeil où les douleurs ne me quittaient pas... Fatalité, je ne pouvais parler à personne, car j'avais été transportée sans aucune affaire ni téléphone...

Je me sentais très seule... C’est seulement 10 jours après mon hospitalisation que ma mère m'a appelée et me dit : "Ma fille, c'est Lag Ba’omer, la Hiloula de Rabbi Chimon Bar Yo’haï... Alors prie et demande-lui la guérison..."

A cette époque-là, je n'étais pas pratiquante, ne mangeais Cachère que pour les fêtes, et m’habillais à la mode. Bref, j’étais loin de la Torah… Pourtant, j’ai prié de tout mon cœur qu’avec l'aide du Rachbi, Hachem m’accorde la Réfoua Chéléma...

Le lendemain de l'appel de ma mère, je descends au bloc opératoire comme tous les deux jours, pour qu’ils me refassent mes pansements sous anesthésie...

En général, les chirurgiens qui s'occupaient de moi passaient le reste de l'après-midi après l’opération à m’expliquer comment les traitements fonctionnaient et les stratégies qui suivraient... 

Mais ce lundi-là, jour que je ne pourrais jamais l'oublier, au lendemain de ma prière, les médecins m'annoncent que mon cas est miraculeux... Qu'ils n'avaient jamais vu un patient cicatriser aussi vite alors même que j'étais fumeuse (ce qui implique un temps de cicatrisation plus longue). Et là, ils m’annoncèrent contre toute attente que je n’avais plus besoin de greffe...

A ma sortie de l’hôpital, en surfant sur YouTube, je suis "tombée" sur Torah-Box… Et là, je suis devenue addictive de cette Torah de vie que vous nous transmettez...

Ma Téchouva a commencé... Pas à pas, j'ai débuté par la Cacheroute, puis, je suis devenue Chomérèt Négui’a et Tsni’out. J’ai supprimé les pantalons et mis des jupes et robes à la bonne longueur... Torah-Box m'a permis de faire la Tsédaka en toute quiétude, car je sais que l'argent que je donne est parfaitement utilisé et cela me réjouit... 

Hachem me gâte avec une bonne Parnassa en Galout (exil), et je prépare mon Aliya...

J'ai hâte que les portes s'ouvrent...

Avant Roch Hachana, je suis allée pèleriner Rabbi Chimon Bar Yo’haï à Mérone, pour le remercier d'avoir intercédé en ma faveur auprès de Ribono Chel ‘Olam (Maître du monde) et de m’avoir fait découvrir Torah-Box. 

Mon seul regret est de ne pas avoir pu participer au Chabbath plein de Torah-Box à Marseille en février dernier. 

J'espère que bientôt nous pourrons passer un Chabbath tous ensemble, car, depuis quelques semaines, je réussis à ne plus fumer une seule cigarette le Chabbath... et je suis fière de moi… Tout ça, grâce à vous tous ! 

‘Am Israël ‘Haï !"

Léa Nabet d'après un témoignage reçu 


Si, à vous aussi, Torah-Box a apporté quelque chose dans votre vie, envoyez-nous votre témoignage à lea.nabet@torah-box.com. Vous n'imaginez pas à quel point cela nous renforce et encourage d'autres à la Torah.

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 38 minutes