English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Blog : Torah-Box

Covid-19 : "Assassin, assassin... pas d'accès au Gan Eden pour les meurtriers !"

L'histoire ci-dessous peut paraître un peu extravagante mais elle est néanmoins réaliste :   Imaginez, un homme craignant D.ieu, s'efforçant d'observer strictement chacun des préceptes de la Torah, ne ratant jamais un office sans Minyan (même lorsque les circonstances sont difficiles, etc.) et doté par-dessus tout, de qualités morales exceptionnelles.   Et voilà, qu'après 120 ans, cet homme quitte ce monde et attend tout ému et plein d'excitation, le moment où il sera enfin invité à accéder au Gan Eden.
Et puis soudain, surgit d'un endroit inattendu, un ange noir étrange qui se met à hurler : "Assassin, assassin... pas d'accès au Gan Eden pour les meurtriers !" Abasourdi et confus, l'homme se tourne vers le Tribunal Céleste et leur dit : "Moi'! Un meurtrier'! Impossible, il s'agit certainement d'une erreur ! Ce procureur doit me confondre avec une autre personne…   "Pas du tout, répond le Juge, tout est absolument véridique…. !" "Comment est-ce possible ?!" rétorque notre homme, "Nous sommes pourtant dans le monde de vérité, et il ne s'est jamais rien produit de tel !"   C'est alors que le doyen des juges prend la parole :   « Une épidémie de Corona a sévi dans le monde, en 5780. Par précaution, il fut exigé de porter un masque dans l'espace public, dans les Yechivot et synagogues compris. Mais toi, tu as choisi d'ignorer cette consigne et tu t'es rendu à la synagogue, sans masque. Après avoir été interpellé, tu as accepté bon gré mal gré, de le porter sous le menton, pensant te conformer au minimum syndical…
Pendant cette épidémie, vous étiez porteur du virus, sans avoir le moindre symptôme apparent - aucune douleur, pas de fièvre. Un jour,  vous vous êtes rendu à la synagogue et un homme âgé était assis à vos côtés. Ne portant le masque, ce dangereux virus est passé de votre corps au sien. Ce vieil homme aux défenses immunitaires faibles, a été contaminé par vous, il est tombé malade et a fini par succomber.   En bref : ayant tué cette personne âgée, vous ne pourrez malheureusement pas accéder au Gan Eden…. Vous pouvez choisir entre un passage par le Guéhinam, histoire de "réparer" les fautes commises ou la réincarnation et passer une seconde vie sur terre.
Chers frères et sœurs,   Que chacun médite sur cette histoire et en comprenne bien sa signification.Il se peut que vous soyez un Juif exceptionnel, un juste parmi les justes, et pourtant être considéré comme un meurtrier dans les mondes supérieurs !
Certains vous diront qu’il s’agit d’une exagération, mais c'est la stricte vérité !
Il n'est pas concevable qu’un homme s'obstine à venir prier à la synagogue, ce qui est une Mitsva d'ordre rabbinique, et en passant, piétiner sur une Mitsva d’ordre Toraïque – le port du masque- « Vous ferez extrêmement attention à vos âmes » (Dévarim 4, 15).   En ces jours de relâchement et de non-respect des directives sanitaires, il est impératif pour nous tous, d'inculquer ce message fermement dans l'esprit de tous les fidèles. Hachem, dans Sa grande bonté, ne retiendra aucun bien de tous ceux qui observent Ses préceptes avec intégrité (Téhilim 84, 12).
Pour la paix et la santé publique, transférez ce message à tous vos contacts. Puissions-nous tous mériter d’accéder au Gan Eden, sans la moindre accusation à notre encontre. Amen !
1 commentaire
Je vais décidément prier avec plus de ferveur pour être protégé de mes amis. Ce ne sont plus seulement certains anti-religieux excités qui traitent les religieux d'assassins tout en allant s'agglutiner sur les plages et les places publiques, mais un organisme qui se targue d'œuvrer pour la téchouva en refroidissant l'enthousiasme de gens de bonne foi. C'est assez osé de se poser en tant qu'envoyé spécial du monde d'en-haut, alors que dans ce monde-ci, nous ne sommes pas à une contradiction près dans toutes les injonctions qui tournent autour du fameux virus, entre autres : les élèves des écoles sont autorisés voire obligés d'étudier en classe sans masques de huit heures à treize heures, alors que dans les synagogues il faut garder une distance de deux mètres d'un fidèle à l'autre et porter des masques pour des offices dépassant rarement l'heure ou les deux heures.
C'est la raison pour laquelle dans mon quartier, nous maintenons jusqu'à présent notre office synagogal de plein air. Marre de se faire traiter d'assassins par des gens qui s'imaginent qu'ils n'auront pas à rendre des comptes en jugeant si défavorablement leur prochain. C'est un véritable coup de gant de boxe dans la figure.
Envoyé par Y?ochoua - le Dimanche 7 Juin 2020 à 14:05
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 49 minutes