English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Blog : Torah-Box

Le Admour de Kretshnif avait prévu 2 ans avant : la pandémie et l'impossibilité d'être à Ouman pour Roch Hachana...

Alors que le virus du Corona continue de faire des ravages dans le monde, entraînant sur son sillage, des millions de malades, des centaines de milliers de morts et impactant très sérieusement l'économie mondiale, à Kiryat Gat (ville située à l'Est d'Ashkelon et Ashdod et au Nord de Béèr Chéva'), on s'était préparé à cela, deux ans avant la déclaration de la pandémie.

Rabbi Israël Nissan Rosenbaum, le Admour de Kretshnif (dynastie 'hassidique qui provient de celle de Nadvorna), décédé le 15 'Hechvan 5780/ avait écrit dans le feuillet "No'am Israel", du Chabbath Mikets - 'Hanouka 5778 (décembre 2017), les propos suivants :  

Et voilà ce que veut dire "Et le Pharaon rêvait..." (Beréchit 41, 1), qu'Hachem va emmener une chose dans le monde assimilable à un rêve sans consistance et invisible (à l'oeil nu N.D.L.R.). Par exemple, Hachem peut faire descendre un virus minuscule et le propager dans tout le monde et ceci va bouleverser et perturber le monde entier, d'un bout à l'autre, par le rêve, malgré toute la technologie actuelle, et Hachem va embrouiller toutes les nations qui seront alors comme "nous étions comme des rêveurs" (Psaumes 126, 1) et toute leur substance sera un rêve futile. Rien ne pourra leur venir en aide, et grâce à cela, viendra la délivrance.
Et voilà ce qui se passera à la fin des temps, ni  par la guerre, ni par la force, ni par l'intelligence, ni par les Iraniens, ni par les Syriens etc., mais Hachem combattra seul la guerre de Gog et Magog... et par le biais de la Téchouva et le rapprochement des Bené Israël vers Hachem, ils seront épargnés et bénéficieront d'un sauvetage complet.   Les propos ci-dessus furent mis à jour, par l'équipe de l'institut "Yakira Kadicha" chargé de transcrire les écrits du Admour, la semaine dernière, en vue de l'impression du premier volume sur le livre de Beréchit. N'en croyant pas leur yeux, ils relurent à plusieurs reprises le document pensant dans un premier temps, qu'il s'agissait d'un écrit du Rabbi actuel. Le doute fut levé lorsqu'ils aperçurent la date apparaissant sur l'archive : "Chabbath 'Hanouka - Mikets 5778   Le jour de Roch Hachana 5780, l'Admour avait annoncé allusivement que ce serait son dernier Roch Hachana sur terre. Son assistant et homme de confiance, le Rav dov Biladi, lui demanda : "Est-ce que l'an prochain, je fêterai Roch Hachana à Ouman avec des dizaines de milliers de personnes ?" L'Admour lui répondit : "Penses-tu être à Ouman l'an prochain ? Quand bien même, tu le souhaites, tu ne pourras voyager la-bàs...   Si ces annonces prémonitoires ont de quoi surprendre, il est intéressant d'observer (sans jeu de mots) que "pour voir, il faut ne pas voir". Pour être en mesure de (pré)voir (des choses invisibles à l'œil nu), il faut savoir ne pas voir (protéger ses yeux de) tout ce qui est susceptible d'être néfaste pour notre Néchama. Ces grands Tsadikim, connus entre autre pour leur capacité à exercer un contrôle absolu sur leurs yeux, méritent en retour de voir, ce qu'aucun œil "humain" ne peut voir.

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 15 minutes