English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Blog : Torah-Box

Décès à 105 ans d'une survivante d'Auschwitz comptant de plus de 400 descendants

Lundi 8 février matin, Madame Ovitz a quitté ce monde. Elle était connue pour être une survivante de la Shoah qui avait célébré son 104e anniversaire au Kotel avec 400 de ses descendants l’an dernier.

Baroukh Dayan Haémèt. Madame Raizel Chochana Ovitz est décédée lundi 8 février à l’hôpital Mayané Hayéchoua de Bné Brak, en Israël, au noble âge de 105 ans. Cette dame particulièrement respectée, affiliée à la ‘Hassidout de Vichnitz, avait survécu au génocide organisé par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale en étant elle-même rescapée du camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau alors qu’elle n’avait pas encore 30 ans.

Madame Ovitz avait organisé son 104e anniversaire, l’an dernier, au Kotel à Jérusalem entourée de 400 de ses enfants, petits-enfants, arrière et arrière-arrière-petits-enfants qui avaient voyagé depuis tout Israël pour un moment inoubliable de prières, de remerciements, la plus belle réponse à l’idéologie d’extinction du judaïsme planifiée et organisée par l’Allemagne nazie. Madame Ovitz avait été interrogée par des journalistes sur les secrets de sa longévité, qu’elle prêtait au Kiboud Av Vahem, au respect de ses parents, jusqu’à la chambre à gaz. Elle se souvenait alors du moment insoutenable où, en personne, le « docteur » Mengele (Ima’h Chémo vé Zikhro, que son nom et son souvenir soit effacé) avait ordonné à sa maman à l’arrivée au camp de prendre la file de gauche, celle des chambres à gaz, de la mort.

Madame Ovitz, miraculée d’Auschwitz, avait épousé un survivant de l’Holocauste, Rabbi Dov Ovitz de mémoire bénie, dont la femme et les enfants avaient été assassinés par les nazis. Le jeune couple avait alors fait sa Alyah depuis la Pologne avant de s’installer à ‘Haïfa et de construire, avec l’aide d’Hachem, une magnifique famille.

« Le soleil se couche, le soleil se lève ». Nul doute que cette phrase inscrite dans Kohélet (Ecclésiastes) dans le Séfer Kétouvim (Les Hagiographes), résume parfaitement la vie et le destin exceptionnel de Madame Ovitz. Puisse son souvenir être une bénédiction pour chacun d’entre nous.

Ajouter votre commentaire !
Adresse email :
Mot de passe :
Votre commentaire : 0/1500 caractères
Ajouter le smiley Sourire Ajouter le smiley Rigole Ajouter le smiley Choqué Ajouter le smiley Clin d'oeil Ajouter le smiley En colère ! Ajouter le smiley Embarrassé Ajouter le smiley Tire la langue Ajouter le smiley Star Ajouter le smiley Triste
Vous devez être membre de Juif.org pour ajouter votre commentaire. Cliquez-ici pour devenir membre !
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 22 minutes