English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Blog : Torah-Box

On vient de recevoir ce témoignage tellement émouvant

On vient de recevoir ce témoignage tellement émouvant :

« Torahbox, torahbox… MERCI , tout simplement !
J’ai 31 ans, je m’appelle Batya maintenant, depuis ce dernier 8 Eloul 5781. Et vous y êtes pour beaucoup…

Suite à de nombreuses années de questionnements, introspections personnelles, lectures et voyages, c’est en 2019 que j’ai trouvé ce qu’il manquait dans ma vie, ce vide qui existait en moi et que je n’arrivais pas à expliquer ni à combler. Et vous savez grâce à qui, en grande partie ? À des juifs, souvent même pas religieux, croisés lors de mon tour du monde en 2018. Parce que savez-vous ce qu’un juif, même non religieux, dit quand il est loin de chez lui et parle de sa vie à une inconnue' Et bien il ne parle pas de ses soirées, de ses amis, ou de ses sorties plages. Il parle de ses souvenirs de Chabbat, de son grand-père qui lisait la Haggada de Pessah en faisant participer tous les enfants, de son père qui révisait le kiddouche de Chavouot parce qu’il n’était pas sûr de ce qu’il devait dire, et qu’il faisait quand même une erreur à l’instant t, des odeurs du couscous de sa mère quand il rentrait chez lui le vendredi (et je vous assure que sur ce point, que le couscous soit sucré marocain, tunisien ou vert algérien, pour une fois, ils sont tous d’accord : ça leur manque!!!), des branle-bas de combat des dernières minutes avant l’allumage des Nérot, de la solennité et l’angoisse qui monte à l’approche de Kippour, des enfants qui hurlent de joie en ramassant les bonbons lancés dans la synagogue a Sim’ha Torah, des montagnes de pkaila servies par la grand-mère qui disait « mange mon fils, t’es tout maigre », des chaleureux « Chabbat Chalom » prononcés par toute la famille en se prenant dans les bras, des chants et des danses en rondes autour du bar mitsva ou de la Soeur jeune mariée, bref… ce qui manque à un juif quand il est loin de chez lui, c’est la Torah. SA Torah. Oui, Ce sont les juifs qui ont participé à amener la lumière dans ma vie. ce vide que j’avais en moi, C’était la Torah. Le ???. Hachem a mis les juifs sur mon chemin pour que je réalise que je devais prendre Son chemin.
Et, rien n’étant jamais trop tard pour suivre la voie d’ Hachem, j’ai entamé ma conversion en janvier. c’est à ce moment que je vous ai découvert. Vous, Torahbox, qui étiez toujours là pour répondre à mes questions, pour me donner accès à toute sorte de contenus tous plus géniaux les uns que les autres, pour me rassurer quand j’avais un doute, pour me faire rire, pour me permettre de rejoindre le Beth Hamidrash en ligne et de participer aux cours extraordinaires des rabbanites Sylvie Schatz, Hanna Bear et Esther Hanna Wizman, pour faire tout simplement grandir mon amour pour la Torah un peu plus chaque jour et me permettre de mieux la suivre et la vivre. Torahbox, merci.
Ce 8 eloul 5781, ma vie a pris tout son sens baroukh Hachem, et vous avez été un immense acteur dans ce long et périlleux processus de conversion. Quelques jours après, je suis partie rejoindre un séminaire à Jérusalem Baroukh Hachem, et Torahbox est encore venu à moi. Car oui, J’ai eu la chance d’avoir un cours de rav Wertenschlag au séminaire avant Roch Hachana, de faire la seouda chelichit chez rav Dayan sans même savoir qu’il s’agissait de l’un des rabbanim qui avait répondu à toutes mes questions, d’aller à votre soirée pré Kippour et de rencontrer l’Admour de Ungvar que j’avais déjà appelé 2 fois grâce à vous, de recevoir un e-mail adorable de la rabbanite Esther Hanna Wizman quand elle a appris que ça y est, j’étais convertie, bref… Torahbox a toujours été et est toujours là pour moi, même quand je ne m’y attends pas. Pour moi et pour tous les juifs du monde.

C’est en réalisant que le rav Dayan chez qui j’étais allée avec les filles de Chana ? était LE rav Dayan de « questions au rav » , celui qui m’avait apporté des réponses aux questions existentielles des différents moments de mon processus, que j’ai réalisé que, Torahbox, je DEVAIS vous remercier.
Merci de m’avoir aidée, merci de m’avoir suivie sans même vous en rendre compte, merci de m’avoir soutenue, merci de m’avoir redonné du courage quand je n’en avais plus, merci de m’avoir élevée dans la Torah, merci de votre travail, merci aux rabbanim et aux rabbanites pour leur implication, leur dévouement, la facilité de compréhension de leurs enseignements, la clarté de leurs explications, merci aux rabbanites qui m’ont suivie pour leur gentillesse, leur patience, leur passion, leur tolérance, merci aux équipes qui gèrent tous les jours sans qu’on ne les voit jamais, merci d’avoir eu cette idée de génie, tout simplement merci Torahbox.

Aujourd’hui, je suis une bat Israël baroukh Hachem, et vous y êtes pour beaucoup.

Je vous souhaite à tous Chana tova, que vous continuiez à grandir et à nous faire grandir, que toutes vos prières soient exaucées beezrat Hachem. Je vous souhaite à tous, tous les membres de l’équipe, les rabbanim et les rabbanites, une année pleine de sim’ha, de Torah, de bonheur, la santé pour tous et pour toutes vos familles beezrat Hachem.
Gmar Hatima tova a tous, que vous soyez tous inscrits dans le livre de la vie, qu’Hachem se dévoile et nous délivre tous de la galout.

Merci, Torah Box »

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 33 minutes