English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Blog : Torah-Box

Le couple israélien libéré de prison en Turquie : ?Merci Hachem'

Libérés de prison en Turquie dans la nuit du mercredi 17 novembre dernier, Monsieur et Madame Oknin ont déclaré en tout premier lieu remercier le Créateur du monde. “Il n’y a pas comme le Saint, béni soit-Il”, a déclaré Madame Oknin.

Un couple encore sous le choc mais heureux, grâce à sa foi authentique. Le couple Oknin a répondu aux sollicitations des médias israéliens et s’est adressé au public depuis sa terrasse de la ville de Modi’in, dans le centre d’Israël, après leur libération des geôles turques dans la nuit du mercredi 17 novembre.

Incarcérés au motif “d’espionnage politique et militaire” pour avoir photographié le palais du président turc Recep Tayyip Erdogan, les deux israéliens sont revenus en Israël jeudi 18 novembre à 6 heures du matin, à bord d’un jet privé loué par le ministère des affaires étrangères. “Nous ne pouvions pas savoir que c’était problématique de faire ces photos, nous avons vu plein de gens faire de même.”

Madame Oiknin a immédiatement déclaré depuis sa terrasse : “Je tiens tout d’abord à remercier Boré ‘Olam, le Créateur du monde”. Il n’y a rien d’équivalent à Hakadoch Baroukh Hou”, s’est-elle exclamée, entraînant l’approbation de son mari et de ses enfants présents à ses côtés.

Remerciant les officiels turcs et israéliens ayant concouru à sa libération, le couple a poursuivi en expliquant : “Nous avons été emprisonnés pendant huit jours et huit nuits, comme le miracle de la fiole d’huile de ‘Hanouka. Nous avons fait l’expérience de notre propre miracle personnel de ‘Hanouka et aujourd’hui, nous sommes rentrés chez nous auprès de notre famille et de nos enfants.”

Est ce qu’ils ont eu peur ? “Nous avons été submergés par de nombreuses pensées négatives, bien sûr, mais nous avons la foi. Nous avions confiance dans le maître du monde que tout irait bien”, a expliqué le mari.

Comment étaient les conditions de détention ? "C'était épuisant”, se souvient Madame Oknin. “J’étais très faible et j’ai perdu beaucoup de poids. Nous n’avons pas mangé car nous respectons la Cacheroute, nous nous sommes contentés de pain et d’eau pour survivre. Je ne me suis pas évanoui et je n’ai pas perdu connaissance”, se remémore-t-elle.

Comment ont-ils vécu les événements ? “J’appelle cela la main de D.ieu dévoilée”, explique-t-elle. “Nous avons reçu un message du Ciel.”

Un exemple de foi authentique véritable et admirable dans des conditions extrêmes, voilà comment vivre sa Emouna !

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 50 minutes