English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Blog : Torah-Box

Résumé de la Paracha et de la Haftara de Bé'houkotaï

Résumé de la Paracha de Be’houkotaï Bénédictions promises en cas d’observance des Mitsvot de la Torah. Malédictions annoncées en cas de non-observance des Mitsvot de la Torah. Hachem se souviendra du peuple juif même en période de malédictions.  Critères relatifs aux évaluations en cas de promesses de dons portant sur la valeur d’une personne. Lois relatives en cas d’offrande d’un animal pur (Cachère) au Beth Hamikdach. Lois relatives aux animaux sacrés ayant contracté des défauts les rendant impropres à être offerts en sacrifice au Beth Hamikdach. Lois relatives en cas d’offrande de sa maison ou de son terrain au Beth Hamikdach. Lois relatives aux Békhorot (premier-nés) Lois relatives en cas d’offrande d’un animal impur (non Cachère) au Beth Hamikdach. Lois relatives au ‘Hérèm (résolution d’un homme de consacrer une chose au Beth Hamikdach et d’en interdire la jouissance à des fins profanes) Lois relatives au Ma'asser Chéni (“seconde dîme” devant être consommée à Jérusalem). Lois relatives au Ma'asser Behéma (“dîme des animaux” devant être offerte sur le Mizbéa’h). Résumé de la Haftara de Bé’houkotaï

(Yirméyahou, 16, 19-21; 17, 1-14)  

Le prophète Yirméyahou (Jérémie) interpelle Hachem sur le fait que les Bné Israël n’écoutent pas les remontrances qu’il leur a adressées  et qu’ils s’adonnent toujours à l’idolâtrie. Hachem lui répond qu’Il va leur envoyer une punition terrible. 

Yirméyahou précise dans son discours prophétique que les Bné Israël n’ont rien à attendre des autres nations qui ne viendront pas à leur secours en cas de guerre ou de malheur. Celui qui place sa confiance en l’homme est comparé dit-il à une branche de saule poussant dans un désert aride à l'affût de la moindre source d’humidité pour subsister. À l’inverse, celui qui place sa confiance en Hachem, est comparé à un arbre planté au bord d’un fleuve et qui a toute l’eau nécessaire pour se maintenir et se développer. Yirméyahou conclut ses propos en affirmant que ceux qui abandonnent les voies d’Hachem mériteraient le Guéhinam. Il demande à Hachem de le sauver des personnes qui se moquent de ses prophéties et le frappent.

Lien avec la Paracha : Les durs malheurs annoncés aux Bné Israël dans cette Paracha qui se sont réalisés à l’époque de Yirméyahou.

Adaptation du Mikra Méfourach (Editions Oz Véhadar) et de Hatorah Chéli (Editions Ma’yenotékha)

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 14 minutes