English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Blog : Torah-Box

Nos souvenirs d'enfance

Pourquoi est-ce si important pour nous, parents, de parler de nos souvenirs ?

Voici ma réponse :

Combien de fois vous vous-êtes retrouvés à dire des choses ou à vous comporter d'une manière qui vous rappelle vos parents ? Parfois, ce sont des choses que nous nous sommes promis de ne jamais faire à nos enfants. Alors, pourquoi reproduisons-nous le comportement de nos parents ?

Naturellement, nous construisons notre parentalité en fonction de la façon dont nos parents ont été avec nous en tant qu'enfants. Cela s'appelle le transfert transgénérationnel, qui fait référence aux modèles de parentalité qui se transmettent de génération en génération et très souvent nous l'ignorons.

Certains comportements que nous avons en tant que parents sont liés à des souvenirs que nous avons de notre enfance. Naturellement, certains sont positifs et certains moins.

La grande question qui se pose sur ce sujet est : est-il possible de ne pas transmettre à nos enfants les choses négatives que nous avons reçues de nos parents ?

La réponse est : Bien sûr ! !

De quoi cela dépend-il ? De la prise de conscience de notre comportement et de la source de nos actions (et dans certains cas, une thérapie par un professionnel). Comme je l'ai décrit, l'influence de notre enfance sur notre parentalité est inconsciente et nous avons du mal à la contrôler.

Plus nous serons conscients de quelle partie nous voulons prendre et garder de nos parents, et de quelle partie nous ne voulons pas, plus nous pouvons avoir le choix dans notre façon d'être parents.

C'est l'endroit idéal pour mentionner le concept de "fantômes dans la chambre des enfants" du psychanalyste Dr. Freiberg, un concept qui décrit un transfert générationnel des expériences négatives de parent à enfant.

Et aussi, il est  important de parler du concept du Dr Lieberman "les anges dans la chambre d'enfants" décrivant un transfert générationnel des expériences positives de parent à enfant.

L'idée est que chaque personne a vécu des expériences négatives dans son enfance (chaque personne à son niveau)

Mais le moyen d'accepter des expériences négatives  "les fantômes" et de vivre avec eux en paix, c'est de se rappeler des "anges", les bonnes expériences que nous avons eues en tant qu'enfant.

La prise de conscience des expériences négatives et positives que nous avons eues en tant qu'enfant, nous aide à construire une histoire plus cohérente sur nous-même.

Réussir à reconnaître le bien que nous avons reçu de nos parents et reconnaître leurs côtés positifs, nous permet d'arrêter un transfert générationnel de schémas négatifs que nous ne voulons pas transférer à nos enfants.

De cette façon nous pouvons être de meilleurs parents pour nos enfants.

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 11 minutes