English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Communauté Juive

En réponse à Shlomo Sand

En réponse à Shlomo Sand

Ce document est une réponse au pamphlet écrit par Shlomo Sand et publié dans le Monde Diplomatique en août 2008, disponible à ce lien :

http://www.monde-diplomatique.fr/2008/08/SAND/16205


Sand a également publié un ouvrage plus complet, reprenant sa thèse sur 446 pages.

La thèse de Shlomo Sand est faite d’approximations, de mélanges mêlant faits et extrapolations, et d’un tissu assez dense de mauvaise foi. Lui répondre point par point nécessiterait plusieurs centaines de pages et énormément de temps, aussi nous nous limiterons à casser les points principaux de son argumentation en apportant des références historiques.

I.      Préliminaire :
A.    Qui est Shlomo Sand ?


Shlomo Sand est un universitaire israélien, dont le domaine de recherche est les intellectuels français, le cinéma et d’autres thèmes aussi « ardus ». A ce titre, il a soutenu une thèse sur Jean Jaurès et sur Georges Sorel, théoricien du syndicalisme révolutionnaire ; donc rien à voir avec l’histoire du peuple hébreu. Alors, certes, Sand est professeur d’histoire à Tel-Aviv, mais il n’est pas plus qualifié qu’un boulanger à Paris ou la « caissière de Ramot » concernant l’histoire juive : ce n’est pas son domaine.

D’autre part, Sand ne s’en cache pas, ses sympathies politiques vont à la formation d’un Etat unique binational entre le Jourdain et la Méditerranée. Sa « déconstruction des mythes fondateurs israéliens » participe de cette stratégie politique.

B.    Petits hors sujets
1.     Le négationnisme


La contestation des crimes contre l’Humanité commis dans le cadre du ‘Hourban contre les Juifs d’Europe durant le Seconde Guerre Mondiale (plus communément désigné sous le nom de Shoah) est l’aspect le plus connu de la négation de l’histoire du peuple juif. Mais il n’est pas le seul. Arafat a exprimé maintes fois sa négation d’une présence juive en Eretz Israel ou de la réalité historique des Temples de Salomon et d’Hérode. Une certaine littérature très en vogue dans le monde arabe prétend que jamais Israël n’est sorti d’Egypte et jamais les Cananéens n’ont cessé d’être le seul peuple présent sur Eretz Israel. Voltaire prétendait que la circoncision était un usage égyptien copié par les Juifs.

Tout ce négationnisme résultait et résulte toujours du même mépris et de la même haine irrationnelle, viscérale et intemporelle qui frappe le peuple hébreu depuis Abraham. Encore, tout cela restait circonscrit… Shlomo Sand, suivant la citation prêtée à Goebbels « plus le mensonge est gros, mieux il passe » va encore plus loin : il nie n’existence d’un peuple juif, qui ne serait qu’une création récente à des fins politiques.


2.     Le procédé classique d’inversion

Un des aspects ridicules de l’hostilité anti-juive durant les 3500 dernières années, est la tentative constante de nos adversaires d’inverser le rôle des Juifs et de leurs persécuteurs :

·  L’Eglise se proclame Verus Israel, le « vrai Israël », sous-entendant que les Juifs ne sont plus Israël.

·  A titre de « bonne action », les Inquisiteurs, Croisés et autres partisans de la « religion d’Amour » massacrent les Juifs par centaines de milliers car ces derniers auraient, quelques siècles auparavant, tué un Juif.

·  Suite à la Kristallnacht, les Allemands ne dédommagent pas les Juifs pour les dégâts qu’ils ont subis : au contraire, les Juifs doivent payer une amende collective suite au pogrom.
 

« Rien de nouveau sous le soleil » dit Qohelet (L’Ecclésiaste). On ne sera donc pas surpris de voir que le thème de l’inversion joue encore contre le peuple hébreu, devenu cette fois-ci… une fraction du peuple arabe (!)


C.    Quelle est la thèse de Shlomo Sand ?


La théorie de Sand repose sur quelques points :

·  Des Juifs ont progressivement et volontairement émigré hors d’Eretz Israel, essaimant dans tout le bassin méditerranéen et au-delà.

·  Les Juifs ont de tout temps pratiqué un prosélytisme actif, jusqu’à ce que le christianisme et l’islam s’imposent autour du bassin méditerranéen.

·  L’Exil du peuple juif après la destruction du IIe Temple n’a jamais eu lieu. Le peuple est resté sur place et a été islamisé au VIIe  siècle.

Conséquence : les vrais « Juifs génétiques » seraient les populations arabes résidant actuellement en Eretz Israel occidentale, quant aux « Juifs officiels », ce sont des descendants de populations, principalement khazars et berbères, autrefois judaïsées.


II.    Réponse rapide : Juifs et Gentils n’ont cessé de considérer les Juifs comme un peuple

D’après Sand, depuis la perte de l’indépendance de la Judée, les Juifs ne seraient plus qu’une communauté religieuse et non nationale.

Cela est profondément aberrant pour deux raisons.

Premièrement, en priant pour le retour à Sion, la restauration du Temple, des Juges, des Rois, Lévites et Kohanim, les Juifs marquent bien l’intention de revenir à un système politique, administratif et éducatif. Il suffit d’ouvrir un siddour ou un ma’hzor (livres de prière) pour s’en rendre compte. Manifestement Shlomo Sand n’a jamais eu le temps d’entrer dans une librairie, ou bien il passait Kippour à autre chose que la prière. De plus, toute une frange de la littérature rabbinique traite des lois régissant le roi, le droit de la guerre, etc. Rambam (1135-1204) y consacre une part importante du Yad ha’Hazaqa, son œuvre majeure.

 
D’autre part, ce sont les non-Juifs eux-mêmes qui parlent des Juifs comme d’une nation. Quelques citations parmi des milliers :

·  « Les juifs non seulement composent une secte particulière mais encore une nation particulière on ne peut donc les regarder comme citoyens »  (abbé Maury, cité  dans Histoire parlementaire de la Révolution française ou Journal des Assemblées Nationales, depuis 1789 jusqu’en 1815, paru en 1834, page 459, disponible ici : http://books.google.fr/books?id=fetaAAAAQAAJ&dq=Clermont-Tonnerre%2C%2023%20d%C3%A9cembre%201789&as_brr=1&client=firefox-a&pg=PA459#v=onepage&q=&f=false )

·  « Il faut tout refuser aux juifs comme nation, et accorder tout aux juifs comme individus. Il faut qu'ils ne fassent dans l'État ni un corps politique ni un ordre ; il faut qu'il soient individuellement citoyens » (comte de Clermont-Tonnerre, 23/12/1789)

Articles connexes
3 commentaires
qui est ce homme qui repond a Sand ?
Envoyé par David_110 - le Mardi 16 Février 2010 à 13:11
Bonjour,
Qui est l'auteur de cette excellente réponse ? Pourquoi rester anonyme ?
Pour des raisons personnelles, sérieuses et graves, je souhaiterais le contacter. Je vous remercie de lui faire part de ma demande.

Il ne faut pas laisser s'installer "le doute"; et le peuple juif (n'en déplaise à Monsieur SAND) doit persévérer à témoigner de son existence et rester uni pour combattre l'obscurantisme et connaître enfin la paix.

Bien cordialement
Envoyé par Colette_001 - le Mercredi 17 Février 2010 à 09:22
Un grand merci pour votre reponse a "Sand" instructif,tout le monde n'a pas acces a lHistoire Juive ni a l'archeologie, il serait bon d'en publier de temps en temps quelques articles nous concernant se basant sur des recherches scientifiques et non sur des blas blas gauchistes, qui sentent les petro-dollars !
Envoyé par Guila_002 - le Mercredi 17 Février 2010 à 09:33
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 10 minutes