English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Communauté Juive

Afghanistan: Le dernier juif lutte pour conserver la seule synagogue – son foyer

Afghanistan: Le dernier juif lutte pour conserver la seule synagogue – son foyer - © Times of Israel

KABOUL, Afghanistan — Chaque vendredi, Zabolon Simantov, 52 ans, se douche et se rase en préparation de la journée de repos juive. Le samedi, alors que les 30 millions de musulmans vivant en Afghanistan reprennent leur travail hebdomadaire, il ferme son entreprise et revêt ses plus beaux vêtements pour la prière du matin du Shabbat.

Simantov vit seul dans le bâtiment décrépi qui accueille la dernière synagogue encore en service dans le pays, dans la capitale afghane de Kaboul.

Pendant des siècles, la communauté juive du pays – qui aurait atteint, à son apogée, le chiffre de 40 000 personnes – a rempli les nombreuses synagogues d’Afghanistan tous les vendredis soirs et samedis matins. Avec le temps, toutefois, la communauté a petit à petit décliné – passant à
10 000, puis à quelques centaines, enfin à 10, à 2 – et il ne reste aujourd’hui qu’un seul Juif dans le pays : Simantov.

Simantov explique rester en Afghanistan pour sauver le dernier lieu de culte du territoire et maintenir en vie la communauté juive.

« Je reste là pour m’occuper de la synagogue », dit-il. « Si je n’étais pas là, le terrain aurait déjà été vendu ».

Selon Simantov, le fils du chef de guerre et leader religieux Abdurrab Rasul Sayyaf a déjà détruit un cimetière juif de la province de Kaboul et vendu la terre sur laquelle il était installé.

La synagogue se trouve dans le centre de Kaboul, où les prix de l’immobilier sont parmi les plus élevés de la ville. Pour aider à déguiser le fait qu’une synagogue presque vide soit implantée dans un quartier hautement prisé (et aussi pour gagner sa vie), Simantov a transformé les lieux en restaurant – le Balkh Bastan, ou ancien Balkh – ouvert aux heures du déjeuner et du dîner. Il s’occupe également d’un cimetière situé à proximité en tant que dernier membre d’une communauté autrefois prospère...

3 commentaires
ils etes deux mais ne ce parler pas !!! le plus vieux est mort !!! et le voila tout seul !!!!HADDAD BRESIL
Envoyé par Jacques_093 - le Dimanche 21 Juillet 2019 à 15:25
C'est vrai; dans un compte à rebour, avant le "zéro" il y a le : "un" .
Envoyé par Laurent_064 - le Lundi 22 Juillet 2019 à 01:23
Ça n"a l"air de rien mais à 1 habitant près, l' Afghanistan peut ou non dire qu' il est multiconfessionnel ouvert au judaïsme.
Mais plus sérieusement, le monde est au courant: là où l'islam domine; c'est un désert en matière de diversité religieuse.
En outre, quel crétin , non-musulman a envie d'aller vivre dans un pays musulman ?
Envoyé par Laurent_064 - le Lundi 22 Juillet 2019 à 22:31
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 29 minutes