English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Communauté Juive

Des volontaires israéliens restaurent la tombe du rabbin Yaakov Abuhatzeira en Egypte

Des volontaires israéliens restaurent la tombe du rabbin Yaakov Abuhatzeira en Egypte - © Juif.org

Un groupe de volontaires israéliens est arrivé lundi en Égypte, dans le cadre d'une opération secrète visant à restaurer la tombe du rabbin Yaakov Abuhatzeira, un important rabbin juif marocain, qui a été négligée pendant des années.

L'opération dans la ville de Damanhur a été menée en coordination avec les autorités égyptiennes, les volontaires nettoyant la tombe et son périmètre, remplaçant les fenêtres brisées et repeignant les murs de la tombe.

L'opération a duré plusieurs heures et a été effectuée après que la famille d'Abuhatzeira ait demandé aux autorités égyptiennes pendant plusieurs années d'autoriser la rénovation.

La famille Abuhatzeira espère que les autorités égyptiennes accepteront désormais davantage les pèlerins israéliens potentiels arrivant sur le lieu de sépulture une fois par an, une tradition qui a été interdite par les autorités égyptiennes en 2012 pour des «offenses morales» prétendument commises par des fêtards juifs.

Suite à l'interdiction, l'ancien ambassadeur d'Israël en Égypte David Govrin a été le premier à visiter le site en 2017, documentant le mauvais état dans lequel se trouvait la tombe à l'époque.

L'ambassadrice d'Israël en Égypte, Amira Oron, a rencontré le grand rabbin Yitzhak Yosef et a promis qu'elle ferait appel aux autorités égyptiennes afin de permettre que la tombe soit correctement rénovée.

Le rabbin Yaakov Abuhatzeira était le grand-père d'Israel Abuhatzeira, surnommé le "Baba Sali", l'un des rabbins les plus importants de la communauté juive marocaine.

Né en 1806 au Maroc, le rabbin Yaakov Abuhatzeira souhaitait immigrer en Israël. Parti en 1879, il avait tenté d'atteindre la terre promise, mais avait succombé à la maladie en Égypte et y avait été enterré.

Avant que l'Égypte n'interdise les cérémonies religieuses sur la tombe d'Abuhatzeira, de nombreux Juifs avaient l'habitude de visiter la tombe chaque année, avec quelque 30 000 pèlerins enregistrés lors de la célébration en 2012.

Depuis 2012, les responsables israéliens ont lancé un appel aux autorités égyptiennes, leur demandant de reconsidérer l'interdiction. Aux côtés d'Israël, les États-Unis ont également lancé un appel pour autoriser les visites d'Israéliens sur le site.

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 28 minutes