English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Culture Israël

Une nouvelle section de l'ancien aqueduc de Jérusalem exposée

Une nouvelle section de l'ancien aqueduc de Jérusalem exposée - © Juif.org

Une section de l'ancien aqueduc de Jérusalem, le système qui transmettait de l'eau à l'ancienne ville il y a plus de 2000 ans, a été découverte dans le quartier d'Umm Tuba lors de la construction d'une ligne d'égout.

L'autorité des antiquités d'Israël (AAI) a ensuite procédé à une fouille archéologique sur le site, proche du quartier de Har Homa.

Selon Yaakov Billig, directeur des fouilles, "l'aqueduc bas de Jérusalem, construit par les rois asmonéens il y a plus de deux mille ans dans le but de fournir de l'eau à Jérusalem, a été exploité par intermittence jusqu'à il y a environ cent ans."

"L'aqueduc commence à la source En Eitam, près des Piscines de Salomon, au sud de Bethléem, et est long d'environ 21 kilomètres. Malgré sa longueur, il coule le long d'une pente très douce dont le niveau d'eau tombe juste d'un mètre par kilomètre de distance."

"Au début," explique Billig, "l'eau était transportée à l'intérieur d'un canal ouvert, et il y a environ 500 ans, pendant la période ottomane, un tuyau en terre cuite a été installé à l'intérieur du canal afin de mieux protéger l'eau."

La route de l'aqueduc a été construite dans le passé dans des zones ouvertes, mais avec l'expansion de Jérusalem à l'époque moderne, il fonctionne maintenant à travers un certain nombre d'autres quartiers de la ville, notamment à Umm Tuba, Sur Bahar, Talpiot et Abou Tor.

Etant une des principales sources d'eau de Jérusalem, les dirigeants de la ville ont pris des précautions pendant quelques deux mille ans pour préserver le système d'aqueduc, jusqu'à ce qu'il soit remplacé il y a près d'un siècle par un aqueduc commandé électriquement.

En raison de son importance historique et archéologique, l'AAI travaille pour éviter d'endommager l'aqueduc ainsi qu'à exposer et étudier les restes pour les rendre accessibles au grand public.

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 10 minutes