English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Culture Israël

Le duo juif qui a fui les nazis et écrit une grande page de l’histoire du jazz

Pour le 80e anniversaire du légendaire label de jazz Blue Note Records, un documentaire s’intéresse aux deux immigrés juifs allemands qui ont lancé le label américain : Alfred Lion et Francis Wolff.

Ensemble, ils ont signé certains des plus grands noms de l’histoire de la musique du 20e siècle, tout en œuvrant indirectement pour l’égalité raciale. Ils sont maintenant le sujet de « Ça doit schwinguer ! L’histoire de Blue Note » du réalisateur allemand Eric Friedler en partenariat avec le célèbre réalisateur et producteur Wim Wenders.

« J’ai toujours été fasciné par l’histoire de ces deux jeunes Allemands qui sont arrivés en Amérique en 1939 et on lancé un label de musique devenu légendaire, a expliqué Eric Friedler au Times of Israël. [Ils] ont fui l’Allemagne nazie et, sans argent en poche, ont essayé d’établir l’un des plus importants labels de jazz de l’histoire. »

3 commentaires
Puisqu'on aborde l'apport des juifs à la musique qui a eu une influence positive contre le racisme, je ne saurais trop conseiller de s'intéresser au couple Carole King (Klein) et Gerry Goffin (notamment pour le tube:
"the loco-motion") donné à interpréter à la nourrice de leur petite Louise. Interprétation géniale d'Eva Boyd surnommée "little Eva", composition géniale, paroles géniales, musiciens géniaux ! tube qui se hissera au sommet des charts, dans 3 décennies différentes ! Un tube à déclencher des résurrections ! ...et à décoincer le bas du corps !
Envoyé par Laurent_064 - le Mercredi 1 Janvier 2020 à 20:30
Il s'agit probablement de la rencontre de cette transe juive d'Europe de l'Est, avec le sens africain de la danse, de la transe à travers le swing, dans le cas de Carole Klein, Gerry Goffin et Eva Boyd, les musiciens. Ce morceau miraculeux est, en quelque sorte la graine qui a fait jaillir la pop music. C'est comme un big bang ! C'était trop féminin, sans doute, pour avoir été repris par les Beatles qui, eux, étaient plus dans la musique que dans la danse.
Les Beatles ne pouvaient pas se réduire au twist....mais "the loco-motion" déborde du twist...Kylie Minogue le montre.
Envoyé par Laurent_064 - le Mercredi 1 Janvier 2020 à 22:53
Quel que soit le genre de musique (classique, jazz ou musique populaire), pour créer un chef d'oeuvre; il faut du travail, mais le travail ne suffit pas; il faut un miracle. L'oeuvre subit 2 épreuves: sa réception dans une époque avec le son et les habitudes culturelles musicales du moment, par rapport auxquelles l'oeuvre plaira ou non....et puis un autre moment, quelconque...10, 20, 100 ans plus tard, et là, si l'oeuvre plait toujours; c'est qu'elle dit quelque chose du corps humain, en dehors de tout contexte culturel. ....et des chefs d'oeuvres, il y en a dans tous les genres de musique. Le fait de disposer ou non de partitions, a faussé l'appréciation, la hiérarchisation des oeuvres, selon le genre musical puisque la chanson populaire , souvent, se transmettait oralement....mais avec l'enregistrement sur cire, bande magnétique etc.et archives filmées, videos; la musique s'est faite spectacle total, et le genre "musique populaire", "jazz", peuvent être réévalués., même si, fort heureusement, restent la prière, le chant sacré.
Envoyé par Laurent_064 - le Jeudi 2 Janvier 2020 à 18:05
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 58 minutes