English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Culture Israël

Les écoles marocaines vont enseigner l’histoire et la culture juive

Les écoles marocaines vont enseigner l’histoire et la culture juive - © Juif.org

L’histoire et la culture des Juifs au Maroc feront bientôt partie du programme scolaire – une « première » dans la région et dans le pays d’Afrique du Nord, où l’Islam est religion d’état.

La décision « a l’impact d’un tsunami », a déclaré Serge Berdugo, secrétaire général du conseil des communautés juives du Maroc.

C’est « une première dans le monde arabe », a-t-il déclaré à l’AFP depuis Casablanca.

La décision d’ajouter l’histoire et la culture juive aux cours a été prise discrètement avant l’annonce de l’accord diplomatique avec Israël.

Dans le cadre d’un refonte du programme scolaire marocain depuis 2014, les cours seront inclus a partir du prochain trimestre pour les enfants en dernière année d’école primaire, âgées de 11 ans, a indiqué le ministère de l’éducation.

Cette décision vise à « mettre en valeur la diversité de l’identité marocaine », selon Fouad Chafiqi, responsable des programme académiques au ministère.

La communauté juive du Maroc est présente depuis l’antiquité et s’est développée au fil des siècles, notamment avec l’arrivée des Juifs expulsés d’Espagne par les rois catholiques après 1492.

A la fin des années 1940, les marocains juifs étaient environ 250 000, soit 10% de la population.

Beaucoup sont partis après la création de l’état d’Israël en 1948, et la communauté compte aujourd’hui environ 3000 personnes, toujours la plus importante communauté juive d’Afrique du Nord.

La présence juive dans la culture marocaine apparait désormais dans le programme d’éducation sociale du primaire, dans une section consacrée au sultan Sidi Mohammed Ben Abdellah, connu sous le nom de Mohammed III.

Le souverain alaouite du XVIIIe siècle a choisi le port de Mogador et sa forteresse, construite par des colons portugais, pour établir la ville côtière d’Essaouira.

Sous sa direction, le centre diplomatique et commercial est devenu la seule ville du monde islamique à compter une population majoritairement juive et comptait à un moment donné 37 synagogues.

« Alors qu’il y avait une présence juive au Maroc avant le 18e siècle, les seuls documents historiques fiables datent de cette époque », a déclaré Chafiqi.

Deux associations juives basées aux Etats-Unis – la Fédération américaine des séfarades et la Conférence des présidents des principales organisations juives américaines – ont déclaré avoir « travaillé en étroite collaboration avec le Royaume du Maroc et la communauté juive marocaine sur la réforme académique ».

« Faire en sorte que les étudiants marocains découvrent la totalité de leur fière histoire de tolérance, y compris le philosémitisme marocain, est une inoculation contre l’extrémisme », ont déclaré les dirigeants des deux organisations dans un communiqué publié le mois dernier sur Twitter.

 

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 58 minutes