English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : Défense au Moyen-Orient

Le Hamas a vivement réagi jeudi au rapport d'Amnesty International, l'accusant de « crimes de guerre » durant l'opération Plomb durci, pour avoir tiré des centaines de roquettes sur la population civile israélienne.

Le Hamas rejette toutes ces accusations et appelle plutôt Amnesty à traduire en justice « les assassins israéliens », a déclaré le porte-parole du mouvement islamiste Sami Abou-Zouri, lors d'une conférence de presse.
25 commentaires
Amnesty accuse ? et bien moi aussi J ' accuse le Hamas d 'avoir été les terroristes envers leur propre peuple
dont il se servait de bouclier humain ... le hamas est le coupable ...
Envoyé par Jacqueline_013 - le Jeudi 2 Juillet 2009 à 08:56
PROCHE-ORIENT - L'organisation dénonce «des crimes de guerre» et confirme que «des centaines de civils» ont trouvé la mort côté palestinien

Amnesty International accuse. L'organisation a publié mercredi un rapport intitulé «Opération Plomb durci: 22 jours de morts et de destruction à Gaza» dans lequel elle livre les conclusions approfondies de son enquête sur l'attaque israélienne de janvier dernier.


>> Notre dossier spécial sur les événements à Gaza à lire ici



Dans ce rapport de 117 pages, Amnesty confirme le bilan des services de santé palestiniens de 1.400 Palestiniens tués et quelque 5.000 blessés, et le fait que de larges secteurs de la bande de Gaza ont été dévastés, avec plus de 2.700 bâtiments détruits.



L'organisation de défense des droits de l'homme, basée à Londres, demande à la communauté internationale de «soutenir sans réserve la mission» du Conseil des droits de l'Homme de l'Onu chargée d'enquêter sur l'opération, mission qu'Israël boycotte. Amnesty renouvelle son appel à un embargo «total et immédiat» sur les armes à destination aussi bien d'Israël que des islamistes du Hamas qui contrôlent Gaza. Amnesty International demande aux Etats partout dans le monde d'engager des poursuites judiciaires pour «crimes de guerre» et «d'arrêter leurs auteurs suspectés».



300 enfants tués


L'organisation accuse l'armée israélienne de n'avoir pas «distingué entre cibles civiles et militaires» alors qu'elle ne pouvait ignorer la présence de civils dans les secteurs visés, avec pour résultat la «mort de centaines de civils désarmés dont 300 enfants, 115 femmes et 85 hommes âgés de plus de 50 ans».



Elle accuse en outre l'armée israélienne de s'être servie de civils, y compris d'enfants, comme «boucliers humains» en les forçant à rester à proximité de positions qu'elle occupait ou même de les avoir obligés à examiner des objets suspects risquant d'être piégés.



>> L'offensive en images, c'est là



Elle nie en revanche que le Hamas ou d'autres groupes armés palestiniens se soient servis de la population comme «bouclier humain», contrairement aux affirmations israéliennes. Elle les accuse cependant d'avoir «installé des positions militaires près d'habitations, mettant ainsi en péril la vie des civils». Amnesty relève aussi que le Hamas et les groupes armés palestiniens ont tiré des centaines de roquettes contre le territoire israélien, qui ont fait trois morts civils, alors que six militaires étaient tués lors de l'opération, et provoqué un exode de centaines de milliers d'habitants du sud d'Israël.



Version «biaisée», selon Israël


Elle met en cause l'armée israélienne pour avoir tué des centaines de civils, non seulement avec des armes de haute précision comme des missiles air-sol et des bombes guidées, mais aussi par des tirs d'artillerie et d'obus à fléchettes. Elle l'accuse notamment d'avoir tiré des obus au phosphore blanc «au dessus de zones à grande densité de population» provoquant de graves brûlures, parfois mortelles.



En réponse à un rapport préliminaire publié en février, le ministère israélien des Affaires étrangères avait reproché à Amnesty d'avoir présenté «une version biaisée des évènements qui ne répond pas aux critères professionnels d'objectivité».



Amnesty International rejette ces arguments, soulignant qu'à ce jour, les autorités israélienne «se sont abstenues de mener une enquête indépendante et impartiale sur la conduite de leurs forces», l'armée s'étant bornée à des enquêtes internes sur des bavures commises durant l'opération, pour conclure qu'elles n'avaient jamais été intentionnelles.


Envoyé par Jacqueline_013 - le Jeudi 2 Juillet 2009 à 09:15
Depuis maintenant longtemps, Amnesty International est une ONG plus que suspecte. Déjà avant la chute du communisme, le moins que l'on puisse dire est qu'elle ne se préoccupait pas de maintenir une balance égale entre régimes pro-occidentaux et régimes pro-communistes ou mouvements tiers-mondistes. Ensuite, elle a précisément été le refuge militant de nombreux ex-communistes qui y ont réinvesti leur haine de l'Occident, d'Israël, et leurs complaisances envers les mouvements terroristes a priori crédités de " progressisme " .

Concernant Gaza et l'opération " Plomb fondu " de janvier, on voit qu'Amnesty reprend à peu près intégralement le point de vue ( et les chiffres ) du Hamas - alors que plusieurs journalistes ( notamment en Angleterre et dans le journal italien " Corriere della Sera " ) ont dénoncé ces chiffres ainsi que les falsifications qui les accompagnet et les manipulations auxquelles ils ont donné lieu.
Envoyé par Edmond_002 - le Jeudi 2 Juillet 2009 à 09:27
Ce commentaire a été modéré.
Envoyé par Myriam_033 - le Jeudi 2 Juillet 2009 à 11:25
Désolée Sourire je voulais dire ce rapport est bidonné...
Envoyé par Myriam_033 - le Jeudi 2 Juillet 2009 à 13:07
curieusement au premier jour de l'offensive il n'y avait pes de civils parmi les morts (155) pas étonnant il a fallu un peu de temps pour que le hamas réagisse et installe ses boucliers humains!
avez vous remarqué comme ces ONG sont vagues concernant certains conflits (géorgie, sri lanka) et tout de suite beaucoup plus zélées concernant israel?
Envoyé par mietek - le Jeudi 2 Juillet 2009 à 14:55
Mes Cher Freres Juif's!!
Peut on antendre d'autre chose de nous de la part de l'Amnesty??!! NON et JAMAIS!!!!
Alors??? En colère ! En colère ! Embarrassé
Envoyé par Alexander - le Jeudi 2 Juillet 2009 à 17:47
Le compte de ce membre a été suspendu.
Envoyé par Hilda - le Jeudi 2 Juillet 2009 à 18:08
Si le hamas veut se cacher derriere des civils pour quoi pas? c'est quand meme assez surpeuplé !
C'est leur moyen de faire de la place ! Bon bien sûr c'est lâche .... mais c"est tout à fait dans l'esprit arabe !
Si quelqu'un vous tirait sir vois enfants cachés derriere les siens .... que feriez vous?
Moi je tirerai en premier !
Envoyé par David_038 - le Vendredi 3 Juillet 2009 à 07:03
"Gaza: polémique sur un rapport accablant d'amnesty...":

"amnesty international": nom glauque pour une association notoirement anti-sémite. Alors son rapport "accablant", tiré des chiffres d'un groupe terroriste, le hamas, elle peut se le mettre où nous pensons tous, n'est-ce-pas??? Tire la langue

Que ces "soi-disant humanitaires" s'occupent donc de la situation des femmes dans le monde arabo/muzz, la dernière trouvaille en date étant le port de la burqa pour lequel ces dégénérés barbus font tant de foin pour l'imposer à l'occident, une provoc. de +.

Qu'amnesty s'occupe de l'iran, de la corée du nord, de la birmanie, du soudan, de l'éthiopie, et j'en passe. Ils ont pourtant du boulot, et autrement + urgent, que de se focaliser sur Israêl, ces locdus.... En colère !

HAM ISRAEL HAYE (car il n'y aura pas d'"amnesty" pour tous ces complices actifs de terroristes et d'assassins)
Envoyé par Viviane_005 - le Vendredi 3 Juillet 2009 à 08:18
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 35 minutes