English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : Défense au Moyen-Orient

"Tuer Assad est plus important que de tuer un israélien"

"Tuer Assad est plus important que de tuer un israélien" - © Juif.org

Un dignitaire religieux musulman, le saoudien Awad al-Qarni, affirme que tuer le dictateur syrien Bachar al-Assad serait un acte plus noble que de tuer un ressortissant israélien.

Le quotidien saoudien Sabah a cité al-Qarni disant qu'Assad mérite de mourir pour cause d'hérésie, se referant à lui comme "Basharon", dans une allusion à l'ancien premier ministre israélien Ariel Sharon. Le dignitaire musulman a affirmé que le plateau du Golan "ne sera pas libéré jusqu'à ce que le régime traître d'Assad tombe."

"Quiconque tue un musulman fait face à la mort," a-t-il dit. Al-Qarni a également proposé la tenue d'un referendum en Syrie, à la place de celui sur la constitution, sur la meilleure manière de tuer Assad. Les options qu'il propose comprennent la pendaison et l'envoyer à l'abattage.

Le dignitaire musulman a ajouté : "la légitimité de Bachar a expiré. Ce qu'il faut c'est qu'il soit tué vu qu'il est un meurtrier qui a tué des centaines d'enfants et détruit des mosquées au lieu de protéger le plateau du Golan."

Il a appelé les soldats syriens à faire défection et critiqué le parti Baas au pouvoir.

En octobre dernier, immédiatement après la libération de Guilad Shalit par le Hamas, al-Qarni avait offert de payer 100 000 $ en espèces pour quiconque enlèverait un soldat israélien. Il a fait cette offre en réaction à une annonce placée par la famille d'une victime du terrorisme qui avait fait la même offre pour quiconque attrapait l'assassin, libéré dans le cadre de l'accord Shalit.

9 commentaires
Les israéliens devraient en profiter pour organiser un référendum parmi les habitants du Golan pour leur demander s'ils préfèrent rester israéliens ou redevenir syriens. 50% des habitants du Golan sont juifs et 50% sont des druzes, ca pourrait etre une claque à tous les antisionistes
Envoyé par Olivier_008 - le Lundi 27 Février 2012 à 14:45
Très bonne idée Olivier_008!
Si j'étais le premier ministre j’instaurerais rapidement ce référendum.
Les druzes syriens du Golan qui jusqu'à aujourd'hui voulaient rester dans la mouvance
syrienne par peur pour leurs familles qui se trouvent en Syrie voyant ce qui se passent
sont prêts à devenir israéliens car l'avenir pour eux n'est pas la Syrie.
Envoyé par Yvan_001 - le Lundi 27 Février 2012 à 18:40
Quelle place ont les tribunaux dans le droit coranique? Tout homme doit bénéficier d´un juste jugement, quoi qu´il ait fait.
Envoyé par Nathalie_046 - le Lundi 27 Février 2012 à 18:42
"Tuer Assad est plus important que de tuer un israélien" - Un dignitaire religieux musulman, le saoudien Awad al-Qarni,


Ouf ! on est rassurés ! Rigole Rigole Rigole
Envoyé par Edmond_002 - le Lundi 27 Février 2012 à 20:23
Ne cédez pas un centimètre de votre terre . Ne laissez pas les pourris la souiller . Quand aux Druzes du golans ,ils sont israéliens et choisiront Israël .
Envoyé par Saoud - le Mardi 28 Février 2012 à 06:44
Ce n’est plus secert que certains membres de la soi-disant "opposition syrienne", notamment du Conseil National Syrien (CNS), aient des attitudes positives à l’égard de" l’ennemi sioniste."

Cependant, la porte-parole du conseil, D. Bassma Kodmani est allée au-delà de toutes les limites en expimant son admiration pour « Israël » et les Israéliens.

« Les Arabes ont pressement besoin de l’Etat d’Israël à leur côté », a-t-elle affirmé lors d’un débat télévisé d’une heure et demi avaient eu lieu sur une chaine française en l’an 2008, en marge d’un salon des livres israéliens organisée en France et boycotté par les auteurs et les militants qui soutiennent la cause palestinienne.



Cette chercheuse au CNRS qui vit en France depuis 1968 était la seule invitée arabe sur le plateau de « Bibliothèque Médicis » et tous les auteurs étaient israéliens ou juifs pro-israéliens. (Orly Castel-Bloom, Sylvie Cohen, Mikhal Govrin, Théo Klein, - ancien chef du Crif- Laurence Sendrowicz, Monique Canto-Sperber). Les livres exposés étaient tous en hébreux.

De même, Kodmani s’était emballée avec les autres intervenants dans la condamnation de boycott du salon du livre israélien. Elle y a également critiqué la culture islamique, estimant que les Arabes « ont besoin de parler d’une autre culture qui ne parle pas du Coran sans cesse », ce qui devrait selon le contexte justifier la présence d’Israël parmi eux ( !)

Et de signaler qu’elle s’intéresse et se sent plus à l’aise lorsqu’elle parle avec un interlocuteur israélien qu’avec quelqu’un qui lui ressemble ». Critiquant la montée en force des partis islamistes dans le monde arabe, elle a insisté pour minimiser leur importance. « Nous avons des sociétés civiles démocratiques qui n’ont aucun lien avec l’Islam », a-t-elle ajouté.

A cet égard, elle raconte l’histoire d’une rencontre entre son fils (de père palestinien, lors d’un voyage semble-t-il en Palestine occupée) et le fils d’un colon israélien lequel a pris l’initiative de lui demander s’il voulait la paix entre les Juifs et les Palestiniens, qualifiant ce moment « de grande émotion ».

Interrogée sur ce débat télévisé, Kodmani a accusé ceux qui l’ont mis sur la toile d’être proche du régime syrien et d’avoir déformé le contenu de son intervention.

Source : Média Arabe
Envoyé par Roland_017 - le Mardi 28 Février 2012 à 11:40
Selon des sondages pratiqués il y a cinq mois, 40 % des habitants arabes des quartiers est de Jérusalem préféreraient déménager plutôt que de passer sous la souveraineté d'un [ deuxième, puisqu'existe déjà la Jordanie ] Etat arabo-palestinien.
Envoyé par Edmond_002 - le Mardi 28 Février 2012 à 11:41
Je vous invite à lire l'article "Les ancrages antisemites d'Obama" un article de JForum à cette addresse :
http://www.jforum.fr/forum/international/article/les-ancrages-antisemites-d-obama?utm_source=activetrail&utm_medium=email&utm_campaign=newsletter%20du%2027-02-2012
A cette même adresse vous pourres aussi lire ceci :
Hagai Ben-Artzi, beau-frère du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, a accusé Barack Obama d’antisémitisme lors d’une entrevue à la radio de l’armée israélienne. Je cite deux de ses déclarations :

« Ce n’est pas qu’Obama n’aime pas Bibi. Il n’aime pas la nation d’Israël. » (…)

« Quand il y a un président antisémite aux États-Unis, c’est un test pour nous et nous devons dire : nous ne reculerons pas. Nous sommes une nation vieille de quatre millénaires et vous, vous serez oublié dans une ou deux années. Qui se souviendra de vous ? Mais Jérusalem vivra pour toujours. »

Selon Ben-Artzi, Obama doit son antisémitisme à l’endoctrinement subi auprès de son ancien pasteur, Jeremiah Wright.
Le premier ministre Netanyahu s’est rapidement dissocié des propos de son beau-frère. Quoi qu’il en soit, un groupe de militants d’extrême droite s’apprête à placarder sur des murs en Israël l’affiche qui coiffe ce billet, sur laquelle on peut lire en hébreu : « Attention ! Un agent de l’OLP à la Maison-Blanche ! »
Envoyé par Alain_028 - le Mardi 28 Février 2012 à 12:51
par contre ce la est un TRES-TRES NOBLE FAIT si quelqu-un se Tue un de ces muftis lesquels se appallent tuer des juifs!!!
je invite toutes et tous le faire cette sacrifice,pour le bien de notre peuple,et pour le bienfait devant EL.-ohim!!!
Envoyé par Bar-oni - le Mardi 28 Février 2012 à 13:15
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 11 minutes