English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : Défense au Moyen-Orient

Wikileaks: La Russie a donné les codes du système de défense iranien à Israël

Wikileaks: La Russie a donné les codes du système de défense iranien à Israël - © Juif.org

La Russie a donné à Israël les codes pour casser le système de défense antiaérien de l'Iran en échange des codes des avions sans pilote (drone) qu'Israël a vendu à la Géorgie, selon Wikileaks.

L'information se trouve parmi les 5 millions de courriels publiés cette semaine par Wikileaks, qui a déclaré travailler en collaboration avec le groupe de hackers (pirates informatique) Anonymous. Les fuites d'informations concernent surtout la compagnie de renseignement américaine Stratfor Global.

Une source, identifiée comme très fiable, a été citée dans un email d'un employé de Stratfor comme ayant entendu un "ancien flic mexicain" et des analystes militaires que "les géorgiens sont frénétiquement à la recherche d'un remplaçant pour les drones israéliens qui ont été compromis."

La société Elbit basée en Israël avait vendu des drones à la Géorgie depuis 2007, et plus tôt ce mois-ci la Géorgie a déclaré chercher à remplacer ses drones Hermès.

"Nouvelle rencontre avec mon ami/source aujourd'hui, et le mec se fait plus sombre de jour en jour. Nous avons poursuivi notre discussion sur la Russie compromettant les drones géorgiens de fabrication israélienne avant la guerre d'août," dit un email.

"J'ai demandé plus sur les drones israéliens compromis," a-t-il continué. "Ce qu'il a expliqué, c'est qu'Israël et la Russie ont fait un échange, Israël a donné à la Russie les codes de contrôle de ces drones spécifiques, et, en retour, la Russie a donné à Israël les codes des Tor-M1 iraniens (système de défense antiaérien).

"J'ai demandé au sujet des S-300. Il ne pense pas que les russes vont les donner aux iraniens. Par ailleurs, il a dit qu'Israël et la Turquie ont collaboré très étroitement sur le S-300… L'essentiel de ce qu'il a dit est que la Turquie a cassé les codes du S-300 depuis la vente à la Crête, et a partagé ses renseignements sur le S-300 avec les israéliens pour s'assurer qu'ils conservent un avantage sur l'Iran si l'Iran obtient ce système des russes."

75 commentaires
Roland, pas la peine d'en faire des pages, il est plus que certain que si un corps vivant est exposé directement à des rayonnements alpha, beta ou gamma à haute énergie, il ne fait pas bon le croiser trop longtemps.

Mais écoute moi, si une explosion de bombe type neutrons explose n'importe où, j'attends une demi-heure et je n'ai aucun problème à me balader dans la zone qui fut la plus exposée par l'explosion !

Ca te vas comme explication ???

(bon, entre nous, je ne le ferais pas sans raison très valable, mais ça reste entre nous) !!
Envoyé par Moshé_007 - le Mardi 6 Mars 2012 à 19:23
mais alors pas du tout d accord avec toi moché, ton analyse ne tiens pas la route,
Il arrive parfois qu’outre le besoin de destruction des infrastructures et personnes à proximité de l’explosion, les militaires cherchent à obtenir des effets supplémentaires pour lesquels la seule explosion ne suffirait pas :


Destruction des matériels électroniques sur plusieurs dizaines de kilomètres
Destruction des personnes à l’abri des ondes de choc ou de chaleur (char, bunker, etc.)





La bombe à neutron, dérivée de la bombe à hydrogène répond malheureusement à ces besoins.




Plutôt que de contenir les neutrons rapides produits par la fusion du Deutéride de Lithium et les faire produire des fissions dans le bloc de matière fissile au centre du second étage ou au niveau du tampon, l’idée est de les laisser sortir de la bombe et parcourir plusieurs kilomètres.


Pour cela le second étage ne contient pas de bloc fissile central et le contenu tampon est réalisé dans une matière non fissile (du plomb par exemple).




L’intérieur de la bombe n’est plus recouvert comme dans le cas d’une bombe à hydrogène recouvert d’une couche de matériaux pour réfléchir les neutrons car à contrario, ce que l’on souhaite ici, c’est qu’ils quittent rapidement la bombe.




Les effets destructeurs des neutrons rapides sont liés à :


Leur capacité à ioniser la matière : Et surtout les atomes légers. Ils perdront peu d’énergie à traverser des blindages faits d’atomes lourds, mais ioniseront de façon importante les atomes légers comme l’hydrogène, les dissociant des molécules auxquelles ils appartenaient. Sachant que le corps humain est composé en grande majorité d’eau (H20) on comprend mieux l’effet produit par ce flux de neutrons.

Leur capacité de transformer certains éléments stables en élément radioactifs : Notamment dans les alliages en acier qui contiennent du Cobalt. Le matériel ainsi irradié devient dangereux à utiliser pendant quelques jours à semaines après l’explosion, même s’il n’a pas reçu de retombées radioactives

L’impulsion électromagnétique créée : Les neutrons ionisent une partie de l’air, créant une décharge électromagnétique telle qu’elle va détruire les composants électroniques et perturber les communications pendant plusieurs jours



La bombe à neutrons reste une bombe nucléaire qui produira les mêmes types de dégâts que les bombes à fission ou celles à hydrogène (onde de chaleur et onde choc, retombées radioactives). Ces effets seront simplement moins marqués car ce qui est recherché, c’est l’énergie libérée sous la forme de neutrons libres.



Envoyé par Roland_017 - le Mardi 6 Mars 2012 à 20:01
Roland, je te le répète, il est possible d'envoyer des troupes 15 minutes après l'explosion d'une bombe à neutrons sans danger !!

Ne me fait pas une crise. Hiroshima est peuplé exactement dans le centre de l'explosion de la bombe, ce quartier a été reconstruit quelques mois après le désastre, par contre Tchernobyl restera mortel pour des millions d'année, c'est de ce phénomène dont nous parlons depuis le début de cette discussion et ne flippe pour les neutrons, ton corps est envahi de neutrons libres, mais ne confond pas les rayonnements, les présences d'isotopes hautement enrichis et pouvant être introduits dans un être vivant et le mélanges des deux !

En principe, une bombe atomique (propre) c'est à dire, une bombe non conçue uniquement ou principalement pour disséminer des éléments radios-actifs dans la nature, est conçue pour exploser soit par fission ou soit par fission et fusion, dans ces deux cas, les radios-nucléides contenus dans ces engins, se transforme en rayonnements et en énergie thermique de très haute puissance, mais le contenu des bombes sont transformés en énergies sous différentes formes de rayons, Alpha, Beta, Gamma et autres dont la chaleur thermique qui est aussi une forme de rayonnement.

Roland, le phénomène d'une réaction par fission ou fusion rapide, permet de libérer des neutrons, des protons des électrons, des photons et d'autres particules passant du stade de la matière au stade de l'énergie, ceci en quantité phénoménale !
Envoyé par Moshé_007 - le Mercredi 7 Mars 2012 à 04:52
(suite), le fait de chauffer n'importe quel élément, accélère la libération de neutron, plus un élément est chaud, plus les particules formant son noyaux sont stimulées.

Maintenant, une augmentation de plusieurs millions de degrés en un temps infime provoque la fission d'un atome, ou si une quantité de neutrons projetés à haute puissance percute un autre atome, cela provoque également la fission de cet autre atome. Lorsqu'un tel phénomène se produit dans un environnement rempli d'autres atomes, cela provoque une réaction en chaine, un atome est percuté par des particules qui pénètrent dans le noyau en provoquant une fission, du coup, cet atome se désintègre et libère à son tours des particules etc. etc.

Maintenant tous ces atomes de plutonium ou d'uranium 235 deviennent instable et je ne vais entrés dans les détails de la mécaniques des ions, des autres particules, des antineutrons, photons, protons, électrons et des milliers de phénomènes annexes, mais en gros, la matière (plutonium ou uranium) se transforme en rayonnements ionisants, suite à une telle transformation, la matière a pratiquement complétement été transformée en énergie ( rayonnements ionisants) provoquant une très importante élévation thermique d'où le phénomène d'explosion et la libérations de particules ionisantes, thermonucléaire !!

Le photon qui nous permet de voir (lumière) est aussi une particule pouvant être ionisante, suivant la fréquence à laquelle elle cadencée, les rayons x et la lumière
Envoyé par Moshé_007 - le Mercredi 7 Mars 2012 à 05:26
(suite)

sont constitués avec les mêmes particules, les photons !

Les rayons x sont ionisants pour tous les composants contenant des atomes entrant en réactions avec les photons, le plomb par exemple reste totalement inerte (stable) en contact des photons, comme nous ne sommes pas fait uniquement de plomb, nos cellules subissent des réactions quantifiables lorsque nous sommes exposés à des rayonnements de photons à haute fréquence (rayons x), mais ces mêmes photons, permettent de voir, de faire de la lumière !!!

Tu me suis ??
Envoyé par Moshé_007 - le Mercredi 7 Mars 2012 à 05:34
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 40 minutes