English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : Défense au Moyen-Orient

Syrie : une nouvelle réunion pour rien à l'Onu ?

Syrie : une nouvelle réunion pour rien à l'Onu ? - © LCI.fr - Monde
 Le Conseil de sécurité, présidé par la France, se penche ce jeudi sur la crise humanitaire qui sévit en raison de la guerre civile entre Bachar al-Assad et les rebelles. Aucune avancée significative n'est cependant attendue sur le plan diplomatique.
Syrie : une nouvelle réunion pour rien à l'Onu ?
3 commentaires
L'OTAN ne sert à rien juste à faire de la parade. Ce MACHIN!!!!
Envoyé par Jérémie_003 - le Jeudi 30 Août 2012 à 09:57
L'homme veut changer le cours de l'histoire, qui commence par sa prope maison, on a tant a faire.
Envoyé par Julia - le Jeudi 30 Août 2012 à 10:46
Voilà l'histoire de la Palestine
Cet article concerne la Palestine en tant que région géographique. Pour les autres usages du terme, voir Palestine (homonymie).
Ne doit pas être confondu avec État de Palestine.
« Palestine » (latin : Palaestina, dérivé du grec ancien Παλεστίνα / Palestína ; arabe : فلسطين / Filastīn, hébreu : פלשתינה / Palestina) est un nom fréquemment utilisé depuis l'ère romaine pour désigner la région du Proche-Orient située entre la mer Méditerranée et le désert à l'est du Jourdain[1]. Elle inclut traditionnellement les régions antiques de la Galilée (autour du lac de Tibériade et jusqu'au Mont Liban), la Phénicie et la Samarie au nord, de la Judée, la Philistie et l'Idumée au sud, régions auxquelles ont pu s'ajouter selon les époques la Pérée au nord-est de la mer Morte, la Batanée et la Décapole au-delà du Jourdain. Dans le sens géographique large, elle correspond aujourd'hui à un territoire incluant l'État d'Israël, les Territoires palestiniens et une partie du Royaume de Jordanie, du Liban et de la Syrie[1],[2]. Au sens restreint, elle se limite, depuis 1921 et la création de l'émirat de Transjordanie au cours du mandat britannique sur la Palestine, aux territoires situés strictement à l'ouest du Jourdain.


Jérusalem, aujourd'hui.

Mill, millième de la livre palestinienne utilisée comme monnaie sous le mandat britannique.

Timbre en circulation pendant le mandat britannique.

Passeport des habitants de Palestine sous mandat britannique.
Au sens géopolitique du terme et dans le contexte du conflit israélo-palestinien, l'usage du terme « Palestine » peut être source de controverses[3]. C'est le nom de l'État auto-proclamé depuis Alger par l'OLP en 1988, et le terme est utilisé par l'Autorité Palestinienne pour désigner l'État palestinien revendiqué par les Palestiniens. Le pouvoir de cette Autorité s'exerce, de façon continue depuis l'application en 1994 des Accords d'Oslo, sur une partie restreinte des Territoires palestiniens de Cisjordanie, tandis que la bande de Gaza est désormais administrée par le Hamas depuis les élections libres de 2006, d'abord dans le cadre de l'Autorité palestinienne puis depuis juin 2007, après une guerre civile meurtrière, en rupture avec cette dernière. 94 États reconnaissent un « État de Palestine », et 11 pays ne le reconnaissent pas officiellement comme un État mais accordent un statut diplomatique particulier à une représentation palestinienne
Envoyé par Jérémie_003 - le Jeudi 30 Août 2012 à 19:32
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 13 minutes