English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : Défense au Moyen-Orient

Les émeutes persistent en Judée Samarie

Les émeutes persistent en Judée Samarie - © Juif.org

Une unité de Tsahal arrivée à Jénine pour procéder à une arrestation a été prise d'assaut par les résidents qui ont lancé des bombes incendiaires et des pierres.

Des forces venues en appui dans la ville de Samarie ont aidé les soldats présents à repousser la foule et sortir de la zone indemne.

Dans une action rare, l'unité d'élite de l'armée est entrée dans la ville pendant la journée pour arrêter un important terroriste qui était prêt à commettre un attentat. Alors que les soldats recherchaient le suspect, qui n'a finalement pas été appréhendé, ils ont été encerclés par quelques 500 arabes qui les ont attaqué.

Les soldats, préparés à la possibilité d'une confrontation violente, ainsi que les soldats venus en appui, ont riposté avec des moyens de contrôle de foules.

"Les forces de sécurité travaillent contre la montre pour maintenir la stabilité et continuer à faire des efforts pour contrecarrer le terrorisme," a déclaré une source militaire.

Des responsables de la défense ont exprimé leur inquiétude au sujet de la montée des tensions entre les arabes de Judée Samarie et les forces de sécurité israéliennes, des tensions qui pourraient aboutir à une troisième intifada. Pour éviter une telle escalade, les forces de sécurité ont intensifié les arrestations de personnes soupçonnées de terrorisme dans la région.

"Il y en a certains qui se réveillent," a déclaré une source à l'AFP. "En conséquence, une décision a été prise au sein de l'establishment sécuritaire pour accroître l'activité de renseignement et d'arrestations parmi les membres du Hamas ou d'autres terroristes dirigés contre Israël."

"Cela a commencé au cours des derniers jours et cela va continuer," a-t-il ajouté.

Les service de sécurité ont noté une augmentation des affrontements depuis les huit jours de l'opération Pilier de Défense en novembre dans la bande de Gaza. Ils ont enregistré 122 attaques arabes contre des israéliens en Judée Samarie, contre 39 en octobre, ainsi que 44 incidents à Jérusalem, contre 31 le mois précédent.

9 commentaires
les habitants placés sous le contrôle d'une l'armée régulière à la suite d'une guerre défensive peuvent être emprisonnés , voire tués, en application de la Convention de Genève, pour avoir commis des actions de rebellion ou des actes terroristes; étant donné que l'Etat d'Israël n'a jamais voulu appliquer ce traitement aux "palestiniens" , on en voit aujourd'hui les conséquences : les israéliens sont accusés de maltraitance envers les "Palestiniens " alors qu'ils ont toujours cherché à épargner leurs vies malgré les provocations ! c'est vraiment le monde à l'envers ! tant qu'on aura des dirigeants aussi laxistes à la tête du pays la situation ne fera que s'aggraver pour Israël; il ne faut pas oubler que, juridiquement, nous sommes toujours en guerre sauf qu'il existe des "frontières" délimitées par un armistice: dès lors, alors nous avons le droit de leur appliquer les lois de la guerre .
Envoyé par Daniel_097 - le Mercredi 2 Janvier 2013 à 09:37
je ne rajoute rien au cmmentaire de daniel .il faut absolument préserver les soldats et les civils israëliens.
berthe b.b.j
Envoyé par Berthe_002 - le Mercredi 2 Janvier 2013 à 10:01
pour moi , il y a du mahmoud abbas ...rappelez-vous lorsqu ' il a parlé d ' une 3 ème intifada ,
eh bien , nous y sommes ...les emm...commencent sêrieusement ... plus vite tsahal réagit mieux
ça vaut ... hannié n ' a rien à voir de ce côté...c ' est comme si on disait qu ' il y a du fatah à gaza

non !

c ' est du pur fatah , de l ' olp , des 13 factions palestiniennes qui sontsont installées en judée
samarie qui veulent toutes en découdre avec ISRAËL alors leur envoyer de l ' eau colorée en
une couleur inneffaçable serait la meilleure des solutions , qui les obligeraient de se cacher et
de ne plus se montrer en public , craignant à juste titre de se faire arrêter par la police ou par
tsahal...

abbas veut donner un grand coup , pour se faire entendre à la manière des aveugles et des sourds
muets...il veut parler mais en vain ...bouche ouverte mais aucun son ne sort de son museau à
moustache , il fait mine de pas entendre les appels de BiBi pour négocier , et ne voit pas les
agressions de ses correligionnaires sur tsahal ... mais d ' un autre côté , il se frotte les mains ,
satisfait de ses appels pour une 3 ème intifada ...

de plus , l ' autorité palestinienne n ' a pas été dissoute comme il l ' a annoncé il n ' y a pas si
longtemps à l ' onu et au monde entier ...

et abbas est toujours là , à ronger son frein !
Envoyé par Jacques_079 - le Jeudi 3 Janvier 2013 à 18:50
Le compte de ce membre a été suspendu.
Envoyé par Johanan - le Jeudi 3 Janvier 2013 à 19:17
Des dizaines de chrétiens de Gaza demandent l’asile en Israël… et d’autres vérités palestiniennes qui dérangent !
Publié le : 3 janvier 2013


La vérité blesse parfois, c’est pourquoi l’Autorité palestinienne a travaillé dur pour empêcher le monde extérieur d’entendre parler de nombreuses occurrences qui reflètent négativement ses dirigeants.

Ces dernières années, la direction de l’Autorité palestinienne, souvent avec l’aide des médias de masse occidentaux, a été couronnée de succès dans ses efforts pour détourner toute l’attention critique vers Israël.


église Saint-Porphyre de Gaza,
Voici des exemples de quelques-unes des vérités qui dérangent la direction palestinienne. Ils ne veulent pas que cela se sache… Alors disons-le bien haut !

- Plus de 100 hauts responsables du Fatah et de l’OLP profitent des largesses israéliennes avec des « Cartes CIP Israël » qui leur offre des privilèges comme, la liberté d’entrer en Israël et de voyager à l’étranger. Ce privilège a été offert par Israël lors de la signature des accords d’Oslo en 1993.

- Sur les 600 chrétiens de la bande de Gaza qui sont arrivé en Judée-Samarie lors les deux dernières semaines pour célébrer Noël, des dizaines ont demandé à s’installer en Israël parce qu’ils ne se sentent plus à l’aise vivant sous l’Autorité palestinienne et le Hamas.

Suivez nos dernières parutions grâce à Twitter !

- Des dizaines de familles chrétiennes de Jérusalem-Est ont déménagé dans des quartiers juifs car eux aussi ne se sentent plus à l’aise parmi les musulmans.

- Les forces palestiniennes de sécurité de l’AP continuent de convoquer et d’arrêter des opposants politiques, des journalistes et des blogueurs qui osent critiquer la direction palestinienne.

- Le gouvernement de l’Autorité palestinienne, qui se plaint d’une grave crise financière, vient d’annuler les dettes d’électricité pour les Palestiniens en Judée-Samarie… Un « vol » d’électricité puisque le gouvernement n’a pas payé les factures non plus…

- Des dizaines de milliers de fonctionnaires de l’Autorité palestinienne dans la bande de Gaza reçoivent des salaires pour rester chez eux et ne pas travailler. La pratique est en vigueur depuis que le Hamas a pris le contrôle de la bande de Gaza en 2007. Selon le porte-parole du Fatah Ahmed Assaf, l’Autorité palestinienne, qui est financée en grande partie par l’argent des contribuables américains et européens, dépense environ 120 $ millions de dollars par mois dans la Bande de Gaza contrôlée par le Hamas.

- Le Fatah au pouvoir a alloué plus d’un million de dollars pour les célébrations marquant le 48ème anniversaire de la « lancement de la révolution » – une référence à la première attaque armée menée par le Fatah contre Israël.

- Malgré les appels à un boycott économique d’Israël, plus de 40.000 Palestiniens ont reçu un permis de travail en Israël. Par ailleurs, 15.000 autres Palestiniens continuent à travailler dans les implantations juives en dépit d’une interdiction officielle.

- L’OLP et les responsables du Fatah continuent de faire leurs courses dans les entreprises israéliennes, sur le territoire israélien ou dans les implantations. La semaine dernière, par exemple, un membre du Comité exécutif de l’OLP et sa famille ont été aperçus dans le centre commercial Malha de Jérusalem. Bien sûr, le responsable de l’OLP n’a pas oublié d’emmener son chauffeur privé et domestique.

- La femme d’un haut fonctionnaire de l’OLP a récemment payé 20.000 dollars pour les traitements dentaires à Tel-Aviv à un moment où il n’y a pas de pénurie de dentistes de renom palestiniens à Ramallah, Bethléem et Naplouse.

Ce ne sont que quelques-unes des vérités dérangeantes que l’Autorité palestinienne ne veut pas que le monde extérieur à connaisse. Les journalistes palestiniens évitent souvent d’en parler pour ne pas être emprisonner.

Par Khaled Abu Toameh – Adaptation française JSSNews
Envoyé par Roland_017 - le Vendredi 4 Janvier 2013 à 10:11
Gaza : les chrétiens manifestent et réclament la fin des conversions forcées à l’Islam
Publié le : 17 juillet 2012


L’agence de presse AP risque de s’attirer les foudres du Hamas dans les prochains jours : elle vient de rapporter une vérité qui fait mal : des dizaines de chrétiens de Gaza ont organisé une manifestation publique, affirmant qu’au moins deux fidèles ont été convertis de force à l’islam et ont été retenus contre leur volonté.


L’église de Gaza
La manifestation, petite mais bruyante, a mis en avant une situation de plus en plus désespérée pour cette toute petite minorité. Devant l’église de Saint Porphyre, les chrétiens réclamaient le retour des convertis.

Les manifestants ont tapé sur une cloche d’église et ont scandé: « Avec notre esprit, avec notre sang nous nous sacrifierons pour toi, Jésus. »

Inscrivez-vous à la newsletter de JSSNews

La police de Gaza affirme de son côté que les deux convertis se cachent eux même chez un religieux musulmans car ils craignent des représailles de leurs familles. Selon la police, ces convertis, un homme de 25 ans et une femme avec trois enfants – auraient décidé d’embrasser l’Islam de plein gré. les revendications des chrétiens seraient purement fantasmagoriques !

Depuis que les terroristes musulmans du Hamas ont pros le pouvoir il y a 5 ans, la situation des chrétiens n’a fait qu’empirer… Mais toujours sans que personne ne s’en plaigne.

Ces dernières années, le nombre de chrétien à Gaza est semblable à celui du monde arabe : il est en chute libre. A Gaza, il est passé de 3.500 à 1.500 en quelques années. Et entre les conversions et les départs vers Israël (ou l’Europe) où ces chrétiens sont libres d’êter eux-même, on estime que la communauté chrétienne de Gaza aura totalement disparu dans quelques années.

Niso Amzar – JSSNews
Envoyé par Roland_017 - le Vendredi 4 Janvier 2013 à 10:14
Quand les mots n’ont plus de sens. Quand la raison est prisonnière de la haine de soi. Quand l’obsession aveugle les hommes, et les rend incapables d’affronter une réalité, au point qu’ils ne peuvent vivre que dans le mensonge. On obtient des monstres tel ce Michel Warschawski, que la France a décidé d’honorer en lui attribuant le Prix 2012 des droits de l’homme de la République française.

Alors que les bouchers arabes, tuent sauvagement hommes, femmes et enfants par dizaines de milliers, ils ne voient eux que des supposés crimes contre l’humanité d’Israël, alors que les dizaines voire les centaines de milliers de morts arabes, tués par des arabes passent pour eux totalement inaperçus.

Alors que les Palestiniens sont autonomes à Gaza, et en Judée-Samarie sur la terre d’Israël, ce triste personnage nous parle de crimes de la colonisation, alors que ceux qui colonisent notre pays sont justement les Arabes, venus s’y installer au début du siècle, pour profiter de l’essor économique engendré par l’activité du yichouv juif.

Tout le monde sait bien que cette terre appartient aux juifs. En allant à Rome, n’importe qui peut voir entre autres l’arc de Titus sur lequel est gravée dans la pierre la destruction à Jérusalem, l’exil des Juifs, et le pillage du Temple. Ce n’est un secret pour personne. L’histoire est là, présente partout, pour attester du lien du peuple juif avec cette terre, que Napoléon lors de sa campagne en Palestine voulu restituer aux Juifs par sa Proclamation à la nation Juive Quartier général Jérusalem, 1er floréal, an VII de la République Française (20 avril 1799).

Depuis la chute de Jérusalem gouvernée par le peuple juif, aucune nation n’y fut souveraine, jusqu’à son retour, et la renaissance de l’État d’Israël en 1948.

Que ce triste individu éructe sa haine n’est pas une nouveauté. Mais que le gouvernement français, et Madame Taubira lui décerne une médaille pour son antisémitisme, sans qu’aucune institution juive ne se manifeste, c’est révoltant.

Peut-on accepter de s’associer à cette dame, dans une quelconque cérémonie commémorant le martyr des juifs, alors que manifestement elle encourage et récompense des ennemis acharnés du peuple juif ?

Ce ne sont pas les propos larmoyants sur les Arabes, et cette terminologie ahurissante qui inverse le sens des mots qui vont nous faire adhérer un ce discours qui n’a qu’une exigence immonde, la destruction d’Israël.

Les fautifs dans cette affaire, il faut les désigner clairement. C’est le gouvernement français, et madame Taubira, Madame la Garde des Sceaux, où des sots, et une fois de plus nos dirigeants qui ne se sont nullement manifestés pour désapprouver et condamner publiquement ce choix.

Des alors, on peut légitimement se poser la question, doit-on entretenir une quelconque relation avec cette personne qui approuve et récompense un discours que l’on aurait condamné à juste titre, s’il avait été tenu par un Jean-Marie le Pen ou tout autre personnage de l’extrême droite.

C’est là une question qu’il faut se poser.

M. COHEN SABBAN
Envoyé par Roland_017 - le Vendredi 4 Janvier 2013 à 10:24
Ben oui c'est normal : la provocation naziisraëlienne ne peut qu’engendrer la violence.
Envoyé par Micheldenamur - le Samedi 5 Janvier 2013 à 23:54
@ Johanatan -

ce n'est pas parce qu'Israêl n'a pas signé la Convention de Genève qu'elle ne peut pas bénéficier des lois de la guerre qui lui sont opposables comme à tous les pays ! c'est pourquoi, je maintiens que les Arabes de Judée-Samarie qui résident dans une zone sous le contrôle de l'armée Israélienne, qui occupe légalement ce territoire à la suite d'une guerre défensive, peuvent être tués lorsqu'ils se livrent à des actes terroristes, et cela sans aucun risque juridique pour Israël.
Envoyé par Daniel_097 - le Dimanche 6 Janvier 2013 à 07:14
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 21 minutes