English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : Défense au Moyen-Orient

Attentat contre l'ambassade de France en Libye: la voiture piégée, le «bombardier du pauvre»

Attentat contre l'ambassade de France en Libye: la voiture piégée, le «bombardier du pauvre» - © Slate .fr
Sociologue et historien marxiste s'inscrivant dans le courant de la géographie radicale, Mike Davis est connu pour ses études critiques de l'urbanisme contemporain de Dubaï ou de Los Angeles. Il a aussi écrit une Petite histoire de la voiture piégée en 2007, rééditée par Zones, qui le publie gratuitement sur son site en intégralité. Dans cette histoire, il raconte comment la voiture piégée, dont l'attentat contre l'ambassade de France en Libye fournit un nouvel exemple, est devenu un phénomène mondialisé, «presque aussi banal que les i-Pods et le sida, semant la mort et la confusion de Bogota à Bombay et éloignant les touristes de certaines des destinations les plus courues de la planète».
Ce qui frappe dans l'analyse de Davis, c'est l'incroyable popularité de la voiture piégée: un engouement qui transcende les peuples, les religions, les causes, les conflits. Vietcong, Hezbollah, suprématistes blancs sud-africains, anarchistes américains, Frères musulmans, Tigres tamouls, FLNC, al-Qaida, la liste des utilisateurs de la voiture piégée, avec ou sans conducteur suicidaire, est aussi large qu'hétéroclite. Utilisée par les militants de la droite sioniste en 1947 contre les Palestiniens, elle est, cinquante ans plus tard, étudiée par les djihadistes dans les camps d'al-Qaida, qui y lisent La Révolte de Menahem Begin, «récit des combats de l'Irgoun, devenu un manuel classique du terrorisme». Avant le 11-Septembre, ... Lire la suite
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 52 minutes