English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : Défense au Moyen-Orient

"Israël ne va pas s'impliquer dans les combats en Syrie"

"Israël ne va pas s'impliquer dans les combats en Syrie" - © Juif.org

Israël ne participera pas à la guerre civile en cours en Syrie, a déclaré un officier supérieur du commandement nord de Tsahal.

Ces derniers jours, les combats en Syrie ont atteint la région du mont Hermon, juste à la frontière avec Israël dans le Golan, créant une nouvelle menace stratégique pour Israël ainsi que de l'angoisse parmi la communauté druze d'Israël, qui est préoccupé par le sort de ses frères dans le village druze syrien de Hader.

L'officier de Tsahal a déclaré que les rapports disant que les rebelles avaient massacré des druzes a Hader sont faux, notant que les combats dans la région de Hader étaient terminés depuis le début de la semaine lorsque des rebelles ont capture une position militaire syrienne située à environ deux kilomètres du village.

Les sirènes ont retentit mercredi matin dans les communautés d'Ortal, Alonei Bashan, Merom Golan, Ein Zivan et Keshet dans la partie israélienne du Golan, mais il s'est ensuite avéré qu'aucune roquette ou obus de mortier n'avait touché le territoire israélien.

Selon l'officier de l'armée israélienne, la situation dans la partie israélienne du Golan est "calme et tranquille."

L'officier a dit que l'armée israélienne considère la communauté druze en Israël comme "nos frères, dans le sens le plus pur du terme." Lorsqu'on l'a interrogé sur les actions potentielles de Tsahal pour protéger les druzes de l'autre côté de la frontière en Syrie, il a dit que "toutes les options sont ouvertes. Nous allons effectuer tout ce qui est décidé par l'échelon politique. Nous n'avons pas l'intention de prendre part aux combats en Syrie."

"Notre approche est que les syriens ont besoin de rester en Syrie et les israéliens en Israël. Si quelqu'un vient à la frontière, nous l'écouterons, comprendre ce qu'ils veulent et ensuite leur dire de repartir."

Mercredi, les combats se sont poursuivis du côté syrien du Golan. Les groupes rebelles, y compris le Front Nusra lié à Al-Qaïda, contrôleraient la zone autour de Hader, dans les contreforts du mont Hermon. D'autres villages druzes syriens seraient également encerclés par les forces rebelles, qui n'y seraient pas entrés.

Le premier ministre Benyamin Netanyahou a déclaré plus tôt cette semaine que "nous suivons de près ce qui se passe à nos frontières."

Au même moment, le chef d'état-major de Tsahal, le lieutenant général Gadi Eizenkot, a déclaré que des préparatifs étaient en cours pour répondre à tout afflux massif de réfugiés sur la frontière israélo-syrienne.

"Si un grand nombre de réfugiés arrivent à la frontière depuis les zones de combat, nous ferons ce qui est nécessaire pour empêcher un massacre," a déclaré Eizenkot.

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 56 minutes