English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : Défense au Moyen-Orient

"Poignarder un soldat à un check point n'est pas une attaque terroriste"

"Poignarder un soldat à un check point n'est pas une attaque terroriste" - © Juif.org

Une documentation spéciale sur les organisations israéliennes d'extrême gauche est exposée dans une nouvelle série de rapports qui commencent à être diffusés aujourd'hui sur la chaine de télévision israélienne 20. L'une des plus connues d'entre elles est "Breaking the Silence", dont l'objectif est d'infiltrer les écoles et les groupes de jeunes et de changer l'opinion publique en Israël. Elle a été infiltrée par les chercheurs de l'organisation Ad Kan.

Les chercheurs ont documenté les événements de l'organisation sur une longue période avec des cameras cachées. "Si vous tuez des soldats, vous essayez de tuer des soldats, vous n'êtes pas un terroriste," a expliqué un coordinateur de Breaking the Silence, Nadav Wyman, à un chercheur de Ad Kan qui se faisait passer pour un militant du groupe gauchiste. "La vérité est que la plupart d'entre eux ne sont pas des terroristes, mais des combattants de la liberté. Si un autre pays occupe votre pays, l'endroit où vous vivez, vous êtes autorisé à combattre par des moyens violents contre l'occupant, seulement contre les soldats et la police. Mais si vous poignardez un soldat à un poste de contrôle, ce n'est pas une attaque terroriste."

Wyman pensait qu'il briefait des nouveaux militants de Breaking the Silence. Mais les deux activistes, Amir et Chai, ont documenté les activités de l'organisation pendant une longue période : préparation de conférences, visites en Judée Samarie, méthodes d'opération et efforts visant à entrer dans les écoles et établissements universitaires. Récemment, le débat public a atteint un sommet sur l'infiltration de militants de gauche dans les écoles, les universités et les bases de Tsahal.

Le ministre de l'éducation, Naftali Bennett, essaie d'empêcher les militants d'entrer dans les écoles, et, la semaine dernière, un projet de loi a été adopté dans le but de refuser l'entrée dans les écoles.

Des enregistrements ont révélé, entre autres, comment l'organisation essaie de "ramollir" son message au public israélien. "Lorsque vous établissez un rapport, vous devez parfois lancer une déclaration patriotique, comme "je veux que Tsahal défende l'état d'Israël et que l'état d'Israël soit désormais compris dans la ligne verte," a expliqué Wyman aux chercheurs. "Vous et moi savons que les soldats aux postes de contrôle font des coups… vous et mois savons qu'il n'existe pas de soldat a un poste de contrôle qui ne donne pas des coups au moins une fois. Une gifle, un coup de poing…" C'est comme cela que Wyman présente les soldats aux nouvelles recrues.

La semaine dernière, la "loi Breaking the Silence" est passée en première lecture avec une majorité de 51 députés contre 17, appartenant au parti travailliste et au Meretz. La loi vise à donner au ministre de l'éducation le pouvoir d'interdire aux individus et aux organisations qui ne font pas partie du système éducatif de mener des activités dans un établissement d'enseignement lorsque leur activité subvertit des politiques éducatives ou vise à nuire aux soldats de Tsahal. Au cours de la discussion, le ministre Bennett a déclaré à la Knesset que "Breaking the Silence" vise non seulement à empoisonner le monde contre nous avec la haine d'Israël, mais aussi à empoisonner nos enfants, nos jeunes avec des mensonges méprisables.

Un militant de Breaking the Silence a déclaré : nous le faisions même avant que Breaking the Silence ait une stratégie. Rencontrer le public, la société israélienne, tous les petits du mouvement des Kibboutzim… nous faisons des tonnes de travail avec des groupes de jeunes, des écoles… des tonnes."

Nadav Wyman explique en outre pourquoi il est important pour ces militants de gauche de garder un aspect militaire. "Nos conseillers de presse nous disent de le faire parce que nous devons encore présenter une image de soldat, comme les gens sur le terrain. Nous nous occupons de politique très élevée, vous savez, comme de réunions au siège de l'UE à Bruxelles et dans les ambassades, et nous devons toujours ressembler à des soldats…"

9 commentaires
il y a une limite à la démocratie ... il faut éliminer ce terroriste d ' un autre genre ... un Nadav Wyman ... une réclusion ... dans une cellule sans fenêtre , dans le noir .... tout juste de quoi respirer sans contact aucun avec les autres prisonniers ...c ' est déjà qu ' on ne lui coupe pas la langue...parce ce fou est un danger permanent s ' il est libéré ....il applique le terrorisme politique :

vous avez son nom , son afresse...ni une ni deux : la réclusion à perpett !

lorsqu ' il dit qu ' " faut tuer un soldat s ' il se trouve à un check point ... il dit : ..."nous devons présenter une image de soldat "...donc il se considère " soldat 'un soldat capable de tuer...alors l ' éliminer ne serait que justice

il y a une limite à la démocratie tueuse de la sécurité du soldat de Tsahal !

cette organisation israélienne d ' extrème gauche doit être interdite....et ses militants seront jetés en prison !
Envoyé par Jacques_079 - le Lundi 16 Janvier 2017 à 21:52
C'est exactement ce que je pense. Bravo Jacques.
Envoyé par Julia - le Lundi 16 Janvier 2017 à 23:34
, Au sens strict, le terrorisme est une conduite de la guerre ou de la résistance, ou de la révolution, qui prend pour cible la population civile afin qu'elle fuie ou qu'elle exige de déposer les armes. Pourtant , il y a, me semble-t-il, deux raisons de qualifier de terrorisme, l'attaque de soldat ou policier israélien à l'arme blanche; la première tient à ce que l'agression sur soldat et policier fait partie d'agressions qui s'étendent à la population civile, il n'y a donc pas d'attaque se limitant aux soldats et policiers comme cibles exclusives , la 2ème raison tient au fait que l'agresseur n'obéit pas à des règles morales respectant un code international basé sur le respect de la vie humaine, des enquêtes, des tribunaux et des sanctions pouvant être prises contre ses propres ressortissants.
On ne voit nulle instruction morale du combattant contre Israël, limitant son champ d'action. Israël a affaire à des barbares et non des combattants ordinaires....c'est un peu la différence entre le soldat allemand et le ss,
Au cinéma, on est pour James Bond, mais Ian Fleming ne cache pas que son agent 007 a toute latitude pour mener à bien ses missions, et que, quelque part; c'est un salaud de la pire espèce. C'est le cinéma qui en a fait un personnage "sympathique" (avec des nuances,bien sûr). D'une manière générale, la gauche projette une image du soldat israélien, comme salaud, et du barbare islamique une image sympathique de combattant révolutionnaire pour la justice.
Envoyé par Laurent_033 - le Mardi 17 Janvier 2017 à 00:47
Nos courageux soldats israeliens sont aussi des combatants de la liberte et de notre liberte. De toutes facons ces organisations traitres a Israel, justifient meme le meurtre de civils israeliens au nom de leur pseudo resistance.
Envoyé par Rahel_006 - le Mardi 17 Janvier 2017 à 06:25
Il faut les mettre en prison. Un traître doit être emprisonné
Envoyé par Paula_001 - le Mardi 17 Janvier 2017 à 08:45
Comment se fait il que cette organisation subversive ne soit pas mise hors d'état de nuire.Les preuves sont suffiisantes pour entamer un procés et écraser ce serpent venimeux.
Envoyé par Raymond_017 - le Mardi 17 Janvier 2017 à 09:08
Abbas tenté de légitimer un autre volet de terreur face a Israël
Il a l'intention de transformer l occupation pour des raisons de sécurité intérieure
En mouvement de résistance pour libérer un pays de l occupation étrangère
Et si cela prenait corps israélo doit imaginer de suite parade et stratégie pour ne pas transformer Israel en Algérie des années 60/63 ...
Je souhaite qu avec Trump israélo puisse définir ce qu est ses frontières reconnues ou pas et
En informer la communauté internationale avec les désordres de conséquences qu elle assumera
L histoire des 2 états est un Leurre
Ou l état de Palestine doit mordre dans le territoire jordanien n en déplaise a la Jordanie qui a été épargnée et protégée par israélo qui lui a fait écran
Le monde arabe doit savoir sur 78% de la Palestine c est déjà en Jordanie !!!
Messieurs les politiques israéliens OSEZ !!
Envoyé par Jcl - le Mardi 17 Janvier 2017 à 09:32
---il faut éliminner à sa source l'organisation de l'extrème gauche qui nous pose tant de problèmes à l'interieur d'Israel,, la térroriser, la persécuter,à chaque déplacement ou rassemblemt préparant des actions en flagrand délits, ??les mettre en prison , les accuser de traitres de criminels puisqu'elle permet ,que poignarder un soldat n'est pas une attaque''cette organisasion de l'éxtrème gauche,avec la ""cour suprème ; ont fait couler trop de sang --juif- depuis --X-- années, & c'est par là qu'il faut commencer, pour réduire tous ces meurtres permis par cette racaille immonde qui nous empoisonne la vie quotidienne,,tout ce qui est contre notre pays, l'éxpulser,, les mettre en prison, le tuer sils tentene de le faire, embarquer tous ces infilters nuisibles qui ont portés des maladies,des vols des viols des enfants à vendre & à prostituer ?? bibi cri d'alarme du peuple ? ;
Envoyé par Chabbat - le Mardi 17 Janvier 2017 à 11:51
La Gauche est un sac pourri, où qu'elle soit !
Se donnant l'apparence d'être solidaire du pauvre .. sans dent !
( Le pauvre sans dent si cher à Hollande )
Envoyé par Danielle_005 - le Mardi 17 Janvier 2017 à 13:31
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 47 minutes