English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : Défense au Moyen-Orient

Mordéchai Vanunu condamné pour des contacts avec des étrangers

Mordéchai Vanunu condamné pour des contacts avec des étrangers - © Juif.org

La cour de magistrature de Jérusalem a donné à Mordéchai Vanunu, qui a divulgué des secrets nucléaires israéliens, une peine de prison avec sursis de deux mois pour avoir violé les conditions de sa précédente libération, rencontrant des étrangers ces dernières années.

La peine avec sursis exige que Vanunu purge les deux mois de prison s'il commet une autre infraction similaire au cours des trois prochaines années. Il a également été condamné à 120 heures de service communautaire.

L'ancien technicien nucléaire du centre de recherche nucléaire du Néguev à Dimona a purgé une peine de 18 ans de prison pour avoir révélé des informations sur le programme atomique d'Israël en 1986. Suite à sa libération en 2004, les responsables de la défense ont interdit à Vanunu de sortir d'Israël ou de parler avec des étrangers sans autorisation, alléguant qu'il a d'autres détails à divulguer sur le réacteur nucléaire de Dimona.

Outre la conviction pour violation de ses conditions de libération, Vanunu a été acquitté en janvier de deux autres accusations : avoir répondu à une interview et révélé plus d'informations classifiées à la deuxième chaine de télévision en septembre 2015, et déménagé de résidence sans approbation.

Vanunu a été arrêté en septembre 2015, sortant d'une audience au tribunal en train d'informer la presse qu'il accuse le procureur de l'état, Shai Nitzan, de l'avoir "abusé".

L'arrestation et l'enquête de 2015 ont été ordonnées par le Shin Bet, qui est également responsable du suivi des conditions de sa libération conditionnelle.

L'entretien de Vanunu à la deuxième chaine en septembre 2015 a été son premier entretien avec un media israélien en hébreu depuis son arrestation en 1986.

Dans la partie de l'interview diffusée à la télévision, Vanunu a parlé de ses motivations pour révéler les informations, ses luttes et sa colère contre les autorités israéliennes, mais il n'a pas discuté du fond de l'information elle-même.

Vanunu a déclaré à la deuxième chaine que sa décision de photographier les installations nucléaires sensibles à Dimona et de révéler des informations qu'Israël avait gardées secrètes jusque là était motivée par son désir "d'informer les citoyens du Moyen Orient, du monde et de l'état d'Israël."

L'ancien technicien a déclaré qu'il avait graduellement adopté des vues plus a gauche durant son emploi à Dimona, et qu'il était horrifié par "le danger" du programme d'armes nucléaires d'Israël.

Vanunu a été emprisonné comme traitre en 1986 après avoir discuté de son travail en tant que technicien à l'installation du réacteur nucléaire de Dimona avec le journal britannique Sunday Times, une interview qui a conduit les experts à conclure que l'installation avait produit du matériel fissile pour 200 ogives nucléaires. Israël, quant à lui, continue sa position officielle de ne pas confirmer ou nier la possession d'armes nucléaires.

Vanunu nie poser un risque pour la sécurité d'Israël, mais affirme qu'il poursuivra des activités anti-nucléaires et qu'il veut vivre à l'étranger.

Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 49 minutes