English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : Défense au Moyen-Orient

Liban : le premier ministre Al-Hariri est retenu en otage en Arabie Saoudite

Liban : le premier ministre Al-Hariri est retenu en otage en Arabie Saoudite - © Juif.org

Beaucoup de citoyens libanais sont aujourd'hui préoccupés par la question de savoir ce qui se cache derrière le séjour prolongé du premier ministre démissionnaire Saad Al-Hariri en Arabie Saoudite, et s'il se trouve dans le pays de son plein gré.

Un haut responsable du gouvernement libanais, qui ne s'est pas identifié, a déclaré jeudi qu'Al-Hariri est détenu en Arabie Saoudite contre son gré.

"A cause de cela, le Liban demande aux pays étrangers de faire pression sur l'Arabie Saoudite pour qu'elle libère Hariri," a déclaré un haut responsable, affirmant que nier la liberté d'Al-Hariri en Arabie Saoudite violait la souveraineté du Liban. "Son honneur est notre honneur."

Les événements ont pris un tour inattendu samedi quand Al-Hariri a annoncé qu'il démissionnait de son poste dans un discours à la télévision saoudienne.

Le contrôle du Liban par l'Iran, via le Hezbollah, était la raison invoqué pour démissionner. Le Hezbollah, a déclaré Al-Hariri, "est venu pour contrôle les coutures de l'état et a le dernier mot dans les affaires du Liban et des libanais."

Tout comme les circonstances de sa démission sont peu claires, les circonstances même de son arrivée en Arabie Saoudite et sa présence sur le sol saoudien ne le sont pas plus. Al-Hariri aurait rencontré l'ambassadeur de France en Arabie Saoudite, à Riyad. A ce jour, Al-Hariri n'a pas publié de déclaration niant les informations selon lesquelles il est détenu en Arabie Saoudite dans des conditions d'assignation à résidence.

Selon les estimations, Hariri a récemment été menacé par l'Iran de choisir entre eux ou soutenir la stratégie de l'administration américaine contre le Hezbollah, dans quel cas le Liban serait confronté au chaos et Hariri lui-même rencontrerait le sort de son père assassiné le 14 février 2005.

Les dernières informations qui nous parviennent font été d'un ordre envoyé par l'Arabie Saoudite a ses citoyens de quitter le Liban "immédiatement".

2 commentaires
Le problème est arabo-arabe Et israel n est pas preneur de problèmes politique du Liban Et de ses rapports avec ses voisins
Envoyé par Jcl - le Jeudi 9 Novembre 2017 à 18:15
juste Jcl, c'est leur oignon
Envoyé par Blaise_001 - le Jeudi 9 Novembre 2017 à 19:44
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 23 minutes