English Version Force de Défense d'Israel sur Internet
Inscription gratuite
AccueilInfos IsraelBlogs Juifs et IsraéliensVidéo IsraelOpinions : monde Juif et IsraelLe MagTOP SitesLa BoutiqueJuif.org TV

Israël : Défense au Moyen-Orient

Bennett : nous n'utiliserons pas la précision chirurgicale

Bennett : nous n'utiliserons pas la précision chirurgicale - © Juif.org

Au milieu d'informations selon lesquelles l'armée de l'air israélienne aurait bombardé une base iranienne en Syrie mardi soir, Naftali Bennett, membre du cabinet de sécurité, a déclaré qu'il faisait part d'une stratégie dans laquelle Israël affronterait l'Iran directement plutôt que de se concentrer sur ses affiliés.

"L'Iran est derrière les activités anti-israéliennes en Syrie et au Liban", a déclaré Bennett dans une interview à la radio israélienne 103 mercredi. "C'est une pieuvre qui envoie des tentacules et s'attend à ce que nous agissions contre ses mandataires, alors qu'elle est en sécurité chez elle. Je promeus une politique qui appelle à concentrer nos efforts sur l'Iran lui-même."

"Khamenei est prêt à combattre Israël jusqu'à la dernière goutte de sang syrien, libanais ou gazaouis, mais il n'envoie pas ses propres troupes. Depuis 30 ans nous envoyons nos soldats combattre l'Iran, alors qu'ils sont en sécurité. C'est illogique," a déclaré Bennett.

Lorsque le journaliste lui a demandé si une attaque contre l'Iran était imminente, Bennett a répondu de façon énigmatique.

"La force derrière tout est l'Iran et nous devons pointer le laser dessus, je propose une ligne stratégique et je dis que nous ne traiterons pas les choses avec une précision chirurgicale, nous considérons les quartiers qui ont des missiles comme des cibles légitimes."

Bennett a également critiqué les anciens gouvernements israéliens pour avoir autorisé le Hezbollah à s'armer de centaines de milliers de roquettes et missiles qui pourraient être utilisés contre Israël dans des conflits futurs.

"Au Liban, il y a plus de 100 000 roquettes imprécises. Si elles étaient de précision, elles constitueraient une menace significative pour Israël, quelque chose que nous n'autoriserons pas, et cela à n'importe quel prix. Entre les années 2006 et 2012 Israël a autorisé le Hezbollah à s'armer avec 130 000 roquettes. C'est un échec stratégique. Maintenant ils cherchent à rendre toutes ces roquettes précises et nous ne permettrons pas que cela se produise," a déclaré Bennett.

Cela dit, Bennett a suggéré qu'il ne voit pas une guerre dans l'immédiat. "Afin d'empêcher une guerre dans le nord, nous devons éloigner notre ennemi de la frontière, c'est une bonne politique."

L'attaque présumée de mardi soir en territoire syrien était la seconde en un mois. Le 9 janvier, Damas a accusé Israël de lancer des missiles contre des avant-postes militaires dans la région de Qutayfah, dans la campagne entourant Damas.

Selon le rapport, des avions israéliens volant à l'intérieur de l'espace aérien libanais ont tiré plusieurs missiles vers la zone d'al-Qutayfah vers 2h40 du matin, causant des dégâts près du site militaire. Un communiqué publié par le commandement général syrien dit que plusieurs missiles ont été interceptés par les défenses aériennes du régime, qui ont également touché un des avions israéliens. Comme d'habitude, les syriens ont été incapables de prouver ces affirmations, tous les missiles israéliens ayant explosés sur leurs cibles et les avions rentrés à leurs bases, les syriens n'ayant pas la technologie pour abattre un avion ou un missile israélien.

Israël aurait également tiré deux missiles sol-sol depuis le plateau du Golan vers 3h04 du matin et quatre autres missiles depuis la "région de Tibériade" selon la déclaration syrienne de l'époque, qui ajoutait que "tous les missiles ont été interceptés, mais certains dégâts ont été occasionnés suite aux interceptions".

Les responsables israéliens ont exprimé à plusieurs reprises leurs inquiétudes concernant la présence iranienne croissante sur ses frontières et la contrebande d'armes sophistiquées vers le Hezbollah au Liban via la Syrie, soulignant que les deux sont des lignes rouges pour l'état juif.

Le cabinet de sécurité israélien s'est rendu au Mont Avital pour avoir une vue du plateau du Golan mardi et a reçu, entre autre, une présentation du chef d'état-major de Tsahal, le lieutenant-général Gadi Eizenkot et du chef du commandement nord, le général major Yoel Strick.

Après les briefings, Netanyahou a déclaré qu'alors qu'Israël veut la paix, il est "prêt à n'importe quel scenario, et je suggère que personne ne nous teste".

6 commentaires
Il faut cr Indre une attaque surprise du Hezbollah??et ses conséquences sur la population et les infrastructures israéliennes
C est tout l enjeux
Nataniahou et bennet dissent que pour l instant ?? Ce ne sont ni l un ni l autre des devains
Rappels ne nous l attaque égyptienne sur la ligne Barlev qui n à resistee que 2 heures??!!!
Enfin faisant confiance aux expertises de Tsahal nous attendons sereinement le dénouement
Envoyé par Jcl - le Mercredi 7 Février 2018 à 18:56
Grosse erreur israelienne,c'est de ne pas avoir reagit à l'installation de ces missiles au sud liban
si il y a une guerre ,beaucoup d'israeliens perdront la vie,et cela est inacceptable ,car un gouvernement doit prevoir ,et non attendre que les ennemis attaquent. (guerre de 1973)
ils ont devant eux des arabes anti juifs notoires...
et il n'y aura pas qu'un seul front
le nord ,le sud Gaza ,et tous les dechets de la judée samarie,dont il faudra etre sans pitié...
bon courage ,je m'inquiete car je suis un juif inconditionnel d'israel
si israel a besoin de volontaires je repondrai present .
Envoyé par Jean Paul_007 - le Mercredi 7 Février 2018 à 23:12
Les annonces de Bennett confirme mes intuitions ;

http://www.juif.org/defense-israel/221683,des-troupes-americaines-en-israel-pour-un-exercice-de-defense.php

@Jean-Paul,

Il faut rappeler que les troupes de l'onu (unifil) sont et étaient censées empêcher la militarisation du Liban, en fait c'est tout le contraire, des centaines de documents démontrent le contraire, unifil ne cesse d'aider le hizbollah dans les installations militaires au Liban, cependant unifil a encontre partie donné à Israël l'ensemble des plans d'installations dans lesquelles elle a participé. Pas vraiment officiellement, seulement voilà, ainsi est fait l'être humain, une grande partie du personnel d'unifil fait partie des renseignements israéliens.

Donc, Israël est très bien informé de la moindre manoeuvre opérée par le hizbollah et ses officines, en réalité, il ne reste plus grand chose de la "balistique" iranienne au Liban et en Syrie et si ils aboient autant, c'est bien parce qu'ils sont dans une sombre mélasse !

Autre paramètre à ne pas négliger, si Tsahal entre dans ce conflit, c'est la fin immédiate de la présence physique iranienne en Syrie, enfin, ce qu'il en reste et si Israël n'entre pas en conflit, ce sera une mort lente, une mort lente extrêmement redoutée par les iraniens, raison pour laquelle ils essayent de provoquer Israël, pour l'Iran une sortie, même dans la défaite, serait moins déshonorable qu'une mort à petit feu, Ils nont pas les moyens de tenir le bastion en Syrie et Irak !
Envoyé par Moshé_007 - le Jeudi 8 Février 2018 à 00:04
le probleme est global ....Trump première un plan ? Àbbas refuse la médiation américaine et poursuit une politique Qu il appelle démocratique our Qu Israel soit pointe du doigt ...le Hamas qui est dans une demarche de provocations et harcèlements permanents....le Liban qui grince et menace...le hezbolah qui vocifère Qu il va se répandre sur le territoire israelien ..et. L Iran qui ne dit rien et qui redouble d'effort de production d engeins montés avec des gps pour atteindre des cibles avec précisions ...
En façe un Israel qui ne peux prendre L initiative d une attaque nulle part Ét pendant ce temps là tous les agresseurs potentiels redoublent d efforts ....la situation est bloquee....des que Trump aura remis Ét développe le plan ...il y aura une nouvelle donne Ét la .....une nouvelle maquette ...entre temps le hausse mobiles le hezbolah aussi éros réal avec des mi,otaries de différents corps simule une guerre ....il est clair que une nouvelle guerre fera des désastres de martelait ré etneserappas une promenade familiale ..Israel dispose désir fidèle de technologies etdeniveaudarmements pour ajuster les tirs en fonction des situations ..il reste ç,air aussi Qu un conflit serai de la plus grande violence et Israel N en veux pas ....
Envoyé par Jcl - le Jeudi 8 Février 2018 à 06:30
Jcl,

abu mazen doit être très prudent dans ce micmac, si il suit les manoeuvres provoquées par l'Iran, il risque et pas seulement de tomber dans le jeu des iraniens de manière trop visible, chez les arabes tout ce passe au niveau du visible et au niveau du pas visible.

En fait tout cela va finir par renverser le régime d'abu mazen, une crise supplémentaire et il n'aura plus pied dans ces marécages putrides, ne pas oublier que 90% des arabes de Judée-Samarie ne veulent qu'une seule chose ; Vivre normalement et ne plus être rackettés par la bande d'abu mazen et sa bande de tristes clowns.

Les arabes des territoires sont sunnites, alors que plus de 80% des habitants de Gaza sont bédouins et s'en foutent d'être dirigés par des pro-iraniens, il n'en sera pas de même en Judée-Samarie et comme les iraniens sont en train de perdre Gaza, ils mettent la pression pour renverser l'olp !

Les moyen est devenu un énorme bordel, une chatte n'y retrouverait pas ses petits et pour l'instant la situation continue de pourrir coté arabe, Bennett fait des déclarations mais il n'est pas ministre de la défense, donc il n'a pas à donner son avis sur la stratégie à suivre !

Pour le moment, l'Iran aimerait sans doute que le hizbollah ou le hamas déclenche une guerre avec Israël, mais sait très bien qu'elle envoie ses alliés au casse-pipes, ce que les populations de Gaza et du Liban redoutent, il savent mieux que quiconque qu'ils n'ont pas les moyens de s'en prendre à Israël !
Envoyé par Moshé_007 - le Jeudi 8 Février 2018 à 09:36
Exemple, hier, (7 fev 2018), une centaine de "soldats" pro-régime el assad ont été massacrés par les forces rebelles, comme je le dis, les news que vous avez en France, sont truquées, ils veulent absolument que el assad gagne cette sale guerre, c'est à el assad et ses cliques iraniennes, ce qui est très loin d'être le cas !
Envoyé par Moshé_007 - le Jeudi 8 Février 2018 à 19:15
Membre Juif.org





Dernière mise à jour, il y a 27 minutes